DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


PIRATES DES CARAïBES 2 : LE SECRET DU COFFRE MAUDIT - EDITION COLLECTOR / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

Pirates des Caraïbes 2 : Le secret du coffre maudit - Edition collector / 2 DVD DVD sorti le 02/02/2007


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Disney
Distributeur :
Buena Vista

Date de sortie en salle : 2 août 2006
Nombre d'entrées : 6 644 000 env.

Durée du film : 2 h 24 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4856


   

Le Film : 7.5/10

Résumé : Débarrassé de la malédiction du Black Pearl, Jack Sparrow est subitement confronté à son passé. Treize ans auparavant, il signait un pacte avec Davy Jones, le maître des sept mers. En échange de son âme, ce dernier lui promettait le commandement du mythique Black Pearl. Aujourd'hui, Jones vient récupérer sa dette. Mais donner son âme à Jones, c'est devenir comme tous les membres de son équipage maudit, un fantôme au physique aussi repoussant que terrifiant. Pour éviter de sceller ce pacte, Jack n'a qu'une solution : retrouver le coffre maudit de Jones où sont cachées les âmes emprisonnées...

Avis : Après le succès notable de "La malédiction du Black Pearl"qui renouvelait le genre du film de pirates en lui intégrant une bonne dose de fantastique, Gore Verbinski présente avec "Le secret du coffre maudit" une suite dont la conclusion inachevée appelle un troisième épisode. Avec "Jusqu'au bout du Monde", on aura une trilogie "Pirates des Caraïbes" dotée d'une structure semblable à la première trilogie "Star Wars" ou celle de "Retour sur le Futur", avec un premier épisode autonome et les deux suivants indissociables de fait. L'analogie avec "Star Wars" ne s'arrête d'ailleurs pas là, de nombreuses similitudes dans les caractères pouvant être faits entre Han Solo, Luke Skywalker et Leïa Organa d'une part, et Jack Sparrow, Will Turner et Elisabeth Swann de l'autre. A ce jour le troisième succès mondial de tous les temps, "Le secret du coffre maudit" se présente comme un divertissement populaire qui rassemble tous les ingrédients pour drainer les foules, avec des aventures trépidantes, du suspense, de l'humour, et la dose de charme indispensable apporté par la délicieuse Keira Knighley, même si l'intérêt purement cinématographique reste en définitive assez moyen.

On retrouve les trois héros principaux du premier épisode. Johnny Depp pousse son personnage de Jack Sparrow encore plus loin dans le style cabotin et précieux, et il ne fait guère de doute que c'est cette composition originale qui est en grande partie à l'origine du succès de la série. Du coup, Will Turner, toujours interprété par Orlando Bloom apparaît comme un peu trop sérieux et même un peu fade. Par contre Elisabeth Swann prend de l'épaisseur et fait nettement moins jeune fille en détresse que dans le premier épisode, Keira Knighley s'étant entraînée au maniement du sabre pour participer activement à l'action. Le méchant de l'histoire est une créature franchement hideuse, Davy Jones, mi-homme, mi-pieuvre, joué par un excellent Bill Nighy dopé aux effets spéciaux. On retrouve également les seconds rôles du premier film, le gouverneur, père d'Elisabeth (Jonathan Pryce), et Norrington (Jack Davenport), déchu de son rang de Commodore. L'action est permanente, avec cascades, combats et de nombreux rebondissements, mais le côté fortement fantastique, symbolisé par le kraken, monstre marin des légendes scandinaves qui avait été immortalisé de manière anachronique par "Le choc des titans", nous empêche d'y croire vraiment, d'autant plus que les scènes sont loin d'avoir le réalisme sanglant de "Master and Commander", pour rester dans le genre des films de pirates et corsaires. On peut aussi regretter qu'au lieu d'être là uniquement au service du scénario, les effets spéciaux, par ailleurs excellents et parfaitement intégrés à l'image, soient conçus pour eux mêmes comme si on voulait en rajouter dans la prouesse technologique. Le côté parodique est encore plus marqué que dans le premier épisode, ce qui est un handicap ou un atout selon qu'on veuille prendre cette histoire au premier ou au second degré.

Les studios Disney et Gore Verbinski ont parfaitement su reprendre les recettes du premier épisode et servir un produit formaté, très professionnel et apte à satisfaire le large public familial visé. Suivant la perception de chacun quant au dosage entre réalisme, fantastique, et parodie, cet épisode apparaîtra comme un peu plus ou un peu moins réussi que le premier, le verdict définitif devant attendre la sortie de la fin de l'histoire qui bouclera, peut-être provisoirement d'ailleurs, cette trilogie.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : L'image est parfaite, avec des couleurs vives et saturées, soulignées par de beaux contrastes. La définition est exemplaire, et la compression n'est pratiquement jamais prise en défaut malgré des scènes pas évidentes à encoder. Le côté artistique est également fort plaisant avec beaucoup de variété dans les décors et les ambiances, qui vont des scènes dans le brouillard à celles sous un soleil étincelant, en passant par de très nombreuses scènes nocturnes.

[ Voir le Top Image pour ce DVD ]


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français et en Anglais, DTS en Français - Sous-titres : Français, Anglais, Hollandais

Avis : La bande son est très dynamique, avec beaucoup d'effets subtils dispensés par toutes les voies, et une utilisation généreuse du caisson de basses dans les scènes les plus spectaculaires. La séparation des dialogues est bonne, et la musique très présente de Hans Zimmer, dans la droite ligne de celle du premier épisode, qui était due à Klaus Badelt, est parfaitement restituée. VO et VF se valent sur le plan technique.


L'Interactivité : 3/3

L'ergonomie des menus :
Au démarrage du disque, on a la bande annonce du film "Déjà vu" en 4/3 VF. Les menus sont animés et sonorisés. Le film est découpé en 28 chapitres, et on peut changer de langue et sous-titres à la volée, y compris pour les commentaires.


Les bonus :

Nombreux bonus, répartis sur les deux disques, tous en VOst. On appréciera que pour un film de ce type ces bonus soient beaucoup plus tournés vers l'information que le promotionnel.
Sur le disque 1 :

  • Commentaire audio des scénaristes Ted Elliot et Terry Rosso. Les deux hommes sont plus focalisés sur l'histoire que sur les anecdotes de tournage, et si l'ensemble n'est pas inintéressant, il a quand même un peu de mal à nous accrocher en permanence, peut-être à cause d'un relatif manque d'enthousiasme. Pour une fois, on lui préférera l'excellent making of.
  • Bêtisier des Caraïbes, avec les habituels fous rires et dérapages textuels (4 minutes en 16/9).

  • Sur le disque 2 :
  • La préproduction : Documentaire de 25 minutes en 4/3 qui nous fait pénétrer dans la préparation du film, de l'écriture du scénario aux repérages des lieux de tournage.
  • La véritable histoire du coffre maudit : Making of d'une heure (en 16/9), avec les habituels interviews, extraits du film et images de tournage. Complet et très peu promotionnel, ce bonus est d'un excellent cru et justifie à lui seul l'achat de la version collector, en nous faisant vivre le tournage, qui tint du marathon, et ses difficultés liées aux conditions météo et aux aspects financiers.
  • Capitaine Jack, de la tête aux pieds: Module de 26 minutes en16/9 consacré au costume de Jack Sparrow et ses accessoires, le menu permettant de tout voir ou de se focaliser sur un accessoire particulier.
  • La maîtrise de la lame, l’entraînement des acteurs : Module de 15 minutes au total en 16/9, montrant les entraînements aux combats d'Orlando Bloom, Keira Knightley et Jack Davenport.
  • La rencontre avec Davy Jones, dissection d’une légende: Documentaire assez bluffant de 12 minutes en 16/9 consacré aux effets spéciaux transformant Bill Nighy en un David Jones peu ragoûtant.
  • La conception du Kraken : Encore un documentaire (10 minutes, 16/9) sur les effets spéciaux, cette fois-ci concernant la réalisation du kraken, sorte de calamar gigantesque.
  • Les morts racontent de nouvelles histoires, l’attraction revisitée : Module de 12 minutes en 16/9 qui revient sur l'attraction de Disneyland qui a inspiré le premier film de la série, et qui a été relookée à l'occasion du 50ème anniversaire du parc.
  • Survol du plateau : la cage. Module de 4 minutes en 16/9 montrant le tournage de la séquence du balancier des cages sphériques.
  • Jerry Bruchheimer : souvenirs photographiques du producteur : Module de 4 minutes en 16/9 montrant le producteur en train de prendre de



  • [ Voir les Bonus Cachés pour ce DVD ]

    Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray noir à deux alvéoles, inséré dans un étui cartonné qui reprend les mêmes visuels, mais avec des reflets métallisés pour le pourtour. L'image principale est directement inspirée de l'affiche du film, un montage assez plaisant regroupant les héros du film et des scènes caractéristiques. On regrettera par contre l'entourage "collector", qui n'existait d'ailleurs pas pour l'édition du premier épisode, mais heureusement, point important, les tranches des deux films bénéficient du même graphisme.



    La sérigraphie

    Les deux sérigraphies sont homogènes, avec la partie haute du visuel de la pochette servant de base pour le disque du film, et la partie basse pour le disque des bonus. Le rond central n'est pas imprimé mais bénéficie d'un hologramme anti-copie. Les logos sont discrets, et il n' y a pas de textes légaux.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (17.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 11/02/2007 à 08:58 par drouvre : Les menus ont l'air très bien. En tout cas c'est ce que les captures montrent. Bravo pour cette loupe, le film est génial :-)
    - le 03/02/2007 à 13:42 par SebsokK : Perso je me rappelle qu'au cinéma, ce "Pirates des Caraïbes II" m'avait scotché à mon fauteuil... En particulier lors de la (longue) attaque du Kraken. Probablement un de mes futurs achats!

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020