DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


ROBIN DES BOIS : PRINCE DES VOLEURS - EDITION COLLECTOR BELGE / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

Robin des Bois : prince des voleurs - Edition collector belge / 2 DVD DVD sorti le 10/12/2003


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Warner Home Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie en salle : 07 Août 1991
Nombre d'entrées : 4 938 000 env.

Durée du film : 2 h 29 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
5782


   

Le Film : 8/10

Résumé : Parti aux croisades et fait prisonnier, Robin de Locksley s'évade avec un Maure, Azeem, qui devient son ami et le suit jusqu'en Angleterre. Là, il découvre que son père a été assassiné et son domaine annexé par le shérif de Nottingham, qui terrorise et rançonne les paysans. Robin jure vengeance et retrouve Marianne, cousine du roi Richard dont le shérif ourdit la destitution.

Avis : Il est difficile de surprendre avec une histoire aussi connue que celle de Robin des Bois et des paysans de la forêt de Sherwood, et Kevin Reynolds, pour ce remake à grand spectacle, a choisi d'étoffer l'histoire avec plusieurs éléments originaux. Ainsi Robin revient des croisades en compagnie d'un Maure qui lui doit la vie et s'est juré de rembourser sa dette, le shérif de Nottingham est acoquiné avec une vieille sorcière et fait alliance avec des celtes, un peuple présenté comme primitif et cruel, et il y a une rivalité exacerbée entre Robin et Will l'Ecarlate dont on n'apprendra la raison que vers la fin du film. Tous ces éléments permettent au scénario de garder un rythme soutenu pendant deux heures et demi, le film étant présenté ici dans une version longue inédite en salle (ce qui est rajouté concerne essentiellement l'alliance du shérif avec les celtes). Avec près de cinq millions de spectateurs, ce film a connu un vif succès lors de sa sortie, les critiques soulignant néanmoins, à juste titre, son caractère un peu bancal, l'ambiance oscillant sans cesse entre une tonalité assez noire, voire tragique, et un aspect parodique illustré par le comportement outrancier du shérif de Nottingham (sa tentative de viol sur Marianne frisant le comique de situation).

C'est Kevin Costner qui incarne Robin, l'acteur étant au sommet de sa gloire un an après le succès extraordinaire, et pleinement justifié, de "Danse avec les loups". Cette collaboration réussie avec Kevin Reynolds entraînera ensuite les deux hommes dans l'aventure de "Waterworld", avec malheureusement beaucoup moins de succès. Marianne est jouée par la charmante Mary Elizabeth Mastrantonio, assez bien dans son rôle mais plus palotte que dans "Abyss" à cause d'un scénario ne la mettant pas beaucoup en valeur, surtout dans la deuxième partie du film où elle frise les potiches. A leurs côtés on trouve les personnages fétiches de l'histoire, Petit Jean (Nick Brimble), Will l'Ecarlate (Christian Slater), Frère Tuck (Michael McShane), et le nouveau du scénario, le Maure Azeem, joué par un Morgan Freeman égal à lui-même, donc excellent. Du côté des méchants, Alan Rickman interprète un shérif de Nottingham cruel et sans scrupules, mais souvent au bord de l'hystérie, secondé par un Guy de Gisborne franchement détestable (Michael Wincott), et manipulé par l'affreuse sorcière Mortiana (Geraldine McEwan). On ne peut passer sous silence la courte apparition, à la fin du film, du roi Richard Cœur de Lion sous les traits d'un Sean Connery qui commence à cabotiner. Tout ce casting est approprié, mais on peut se demander si Rickman n'en fait pas trop dans le décalage de son personnage, rendant l'ambiance du film oscillant beaucoup trop entre les genres.

La tonalité est plus sombre, beaucoup plus violente, et plus adulte que dans le chef d'œuvre de Michael Curtiz, tourné en 1938 avec Errol Flynn et Olivia De Havilland, et qui reste la référence pour les aventures de Robin des Bois. Ce film est aussi plus spectaculaire grâce à des moyens importants et une utilisation judicieuse d'effets spéciaux et pyrotechniques. Les très nombreux lieux de tournage, en Angleterre et en France, la recherche sur les costumes, et un travail soigné sur la photographie donnent du relief à l'image et procurent un plaisir visuel certain. Mais la cible du divertissement familial, mélange d'aventure et de romance, est un peu plombé par quelques scènes sanglantes. Pour autant, parmi la vingtaine de films consacrés au héros de la forêt de Sherwood, celui-ci tient une place tout à fait honorable, se distinguant par la richesse de son scénario et la variété de ses scènes d'action.


L'Image : 1.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : Cette édition bénéficie d'une remasterisation au format 16/9, qui améliore sensiblement l'image en 4/3 de l'édition simple. On gagne beaucoup en définition, mais on reste confondu par une compression tout à fait approximative lors de nombreux plans, étonnante pour un DVD sorti en 2004. C'est d'autant plus dommage que les couleurs sont très agréables, et les contrastes plus que corrects. Sur le plan artistique le film est très réussi, avec de beaux jeux de lumière en forêt, l'utilisation judicieuse des vues de la forteresse lors du tournage à Carcassonne, et quelques trouvailles originales comme lorsque la caméra suit les flèches décochées par les archers.


Le Son : 2/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français et en Anglais - Sous-titres : Français, Anglais, Arabe, Néerlandais

Avis : Là également cette édition bénéficie d'une remixage en 5.1 par rapport au dolby surround de l'édition précédente. Néanmoins les effets ne sont guère plus marqués, et les basses plutôt discrètes, mais la dynamique de la VO est assez bonne, la VF étant un peu en retrait. La musique de Michael Kamen, assez réussie, est restituée avec une bonne ampleur, et on peut noter que les scènes additionnelles bénéficient des mêmes doublages en VF que les autres scènes, également reprises pour l'occasion.


L'Interactivité : 1.5/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont fixes et muets. Le film est très finement découpé en 46 chapitres, mais les vignettes du menu correspondant ne permettent d'atteindre directement qu'un chapitre sur quatre. On peut changer de langue et sous-titres, y compris pour les commentaires, à la volée.


Les bonus :

Sur le disque du film :

  • Commentaires de Kevin Costner et Kevin Reynolds, en VO. Les deux hommes se renvoient la balle de manière plaisante pour commenter de nombreuses anecdotes de tournage, mais on peut regretter de nombreux blancs, ce qui est dommage quand on a deux pistes de commentaires. Le fait qu'ils ne soient pas sous-titrés réduit aussi fortement leur intérêt pour les non anglophones.
  • Commentaires de Morgan Freeman, Christian Slater et deux scénaristes du film, Pen Densham et John Watson. Là également on profite de nombreuses anecdotes, avec quelques redites entre les deux commentaires, et pas mal de blancs.

  • Sur le disque des bonus:
  • Robin de bois, l'homme, le mythe, la légende. Documentaire de 31 minutes commenté par Pierce Brosnan en 4/3 VOst, à mi-chemin entre le making of et la recherche de références historiques. Assez promotionnel et pas très convaincant sur le plan historique, on reste un peu frustré.
  • Extrait d'un concert de Bryan Adams (Everything I do, I do it for you), 4 minutes en 16/9, correspondant à la chanson du film, sans autre intérêt particulier.
  • Interviews en 4/3 VOst avec Kevin Costner, Morgan Freeman, Mary Elizabeth Mastrantonio, Christian Slater et Alan Rickman, chacun s'exprimant environ 4 minutes, les propos assez convenus sur le rôle de leur personnage étant illustrés avec des extraits du film.
  • Bande annonce en 16/9 VO.
  • Galerie de 113 photos, en 16/9, chaque photo étant malheureusement assez petite dans un grand cadre.
  • Mini générique en une page 16/9.

  • Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray noir à deux alvéoles, inséré dans un étui cartonné. Le visuel est un montage spécifique à cette édition rassemblant tous les personnages principaux, qui se démarque totalement de l'affiche du film avec ses teintes sépia dans le style des vieilles photos. L'énorme logo d'âge jure, comme souvent sur les éditions belges, et détruit l'équilibre esthétique d'ensemble.



    La sérigraphie

    Les sérigraphies des deux disques reprennent la scène en clair-obscur où Robin raccompagne Marianne en bordure de forêt pour prendre une barque. On reprend les couleurs sépia du visuel, le titre étant curieusement en franglais "Robin Hood, Prince des Voleurs". Les logos sont beaucoup trop voyants et tuent l'aspect artistique qui aurait pu être assez réussi . L'impression est très fine et le rond central est imprimé.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (13/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 19/03/2007 à 11:25 par surfeur51 : Exact. Pour le son, je signale effectivement ce point en précisant que les cènes ont été reprises pour coller avec le doublage des scènes additionnelles. Je ne sais pas ce qu'en pensent les puristes, mais d'un autre côté, ce n'est pas top quand on change de voix au milieu du film...
    - le 19/03/2007 à 09:56 par Alexis : Pour etre complet, l'image a été recadrée au format 1.77 (il y a une erreur sur la jaquette) au lieu du 1.85 d'origine. Bref très léger recadrage. Pour le son en VF, il s'agit d'un tout nouveau doublage. Les puristes n'apprécieront pas.

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019