DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


IVANHOé (1952)

Lui écrire surfeur51

Ivanhoé (1952) DVD sorti le 28/03/2007


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Warner Home Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie en salle : 1 Décembre 1952
Nombre d'entrées : 6 354 000 env.

Durée du film : 1 h 42 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3714


   

Le Film : 9/10

Résumé : Ivanhoé, un chevalier saxon, affronte le normand Jean sans Terre, à la tête du pays après avoir fait croire que son frère, le roi Richard Coeur de Lion, était mort.

Avis : Adapté assez librement du célèbre roman de Walter Scott, "Ivanhoé" est le modèle même du film de chevalerie, alliant avec un rare bonheur toutes les figures du genre : les combats en armure, l'assaut des châteaux forts, les grands sentiments, bravoure, loyauté, désintéressement contre la trahison, l'orgueil et la cupidité, et bien sûr l'amour avec de belles damoiselles en détresse qu'il faudra sauver des griffes des méchants. Son franc succès en salles, suivi par de nombreuses diffusions à la télévision en ont fait un des films les plus populaires de l'après-guerre et sa sortie en DVD est une occasion unique de le revoir dans de bonnes conditions.

Ivanhoé, fidèle du roi Richard Cœur de Lion retenu prisonnier en Autriche au retour de la croisade, va devoir lutter contre le frère du roi, Jean sans Terre, peu soucieux de faire délivrer Richard tant qu'il détient la régence du royaume. Ce n'est qu'avec l'aide des juifs et des hors-la-loi de la forêt de Sherwood menés par Robin des Bois, qu'Ivanhoé réussira à contrer les machinations de Jean et de ses sbires, les chevaliers de Bois Guilbert et Front de Bœuf. L'histoire se déroule sur fond de rivalité entre les saxons (habitants d'origine de l'Angleterre), et les Normands, qui ont pris le pouvoir outre-manche après l'invasion réussie de Guillaume le Conquérant, 150 ans plus tôt, mais il faut noter que le film n'a pas grand chose à voir avec la réalité historique, et correspond à la légende populaire qui veut que Richard ait été un grand roi et Jean sans Terre un despote. Le scénario, beaucoup plus concentré que le roman dont il est issu, fait se succéder les morceaux de bravoure qui resteront à jamais dans la mémoire de ceux qui ont vu le film dans leur enfance. Le tournoi d'Ashby où le Chevalier Noir défait les chevaliers normands pour les beaux yeux de la juive Rebecca, l'attaque du château royal de Torquilstone par Robin des Bois, et le combat final entre Ivanhoé et de Bois Guilbert sont les moments clés d'un film qui tient en haleine du début à la fin. C'est Robert Taylor qui interprète Wilfrid d'Ivanhoé, sa stature et son regard franc lui permettant de s'imposer face à des méchants très réussis, joués par Guy Rolfe (Le Prince Jean), George Sanders (Brian de Bois Guilbert), Robert Douglas (Hugh de Bracy), et Francis de Wolff (Front de Bœuf). On pourra juste regretter un certain manque de chaleur humaine chez le héros qui apparaît comme presque trop "parfait". On soulignera, aux côtés d'un Prince Jean proprement détestable, la composition beaucoup plus nuancée de George Sanders, le personnage de Brian de Bois Guilbert ayant un aspect attachant à travers son amour pour Rebecca. La petite juive est interprétée par une très jeune (19 ans) et très séduisante Elizabeth Taylor, émouvante à travers son amour pour Ivanhoé, qui lui, aime la douce Rowena (Joan Fontaine, au summum de sa beauté. Pour l'anecdote, on notera que Joan Fontaine est la sœur d'Olivia de Havilland qui fut la Marianne du Robin des Bois de Michael Curtiz en 1938). Quelques seconds rôles complètent un casting parfait, avec Felix Aylmer (Isaac d'York, le père de Rebecca), Emlyn Williams (Wamba, le serviteur d'Ivanhoé qui apporte les touches d'humour dans le film), Finlay Curry (Cedric de Rotherwood, le père d'Ivanhoé), et Harold Warrender (Robin de Locksley).

C'est Richard Thorpe qui est à la réalisation, et qui signe probablement là son meilleur film, avec pour directeur artistique Freddie Young. Les deux hommes ont su s'entourer d'une équipe très professionnelle, et, à la tête d'un budget conséquent, ils livrent une œuvre forte bénéficiant de décors naturels imposants (les châteaux forts), et de costumes somptueux (mais pas forcément représentatifs de l'époque concernée, diront les plus pointilleux en histoire du moyen-âge). On peut néanmoins regretter que ce film ait été tourné juste un an avant l'apparition du cinémascope, ce format lui ayant probablement permis d'être encore plus spectaculaire. Il n'en demeure pas moins un divertissement familial, qui, s'il a vieilli dans sa forme et ses dialogues, devrait néanmoins permettre aux enfants de rêver en se prenant pour de preux chevaliers ou de belles princesses, et à leurs parents de se changer les idées en pensant aux idéaux chevaleresques dont notre société semble aujourd'hui bien peu soucieuse.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 4/3 - Ratio : 1.33:1

Avis : Le film, au format 1.37:1 a été légèrement recadré pour correspondre au format 4/3. Le master est très propre, compte tenu de l'âge du film, et dans l'ensemble les couleurs sont naturelles et soutenues, soulignées par de beaux contrastes, et rendent hommage au tournage du film en technicolor. A signaler néanmoins certaines scènes où les couleurs manquent un peu de vivacité, les contrastes étant aussi moins prononcés. La définition est très bonne, et la compression ne se fait pas sentir.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Mono 2.0 en Français et en Anglais - Sous-titres : Français

Avis : La bande son est la mono d'origine répartie sur les deux enceintes latérales, assez claire et permettant aux dialogues de bien se détacher sur le fond musical particulièrement réussi de la partition de Miklos Rozsa (à noter les thèmes musicaux spécifiques à Ivanhoé, Rebecca et Rowena). Néanmoins tout cela manque d'ampleur par rapport aux standards actuels, et une remasterisation répartissant le son sur plusieurs voies aurait incontestablement constitué une amélioration.


L'Interactivité : 0.5/3

L'ergonomie des menus :
Le menu principal est animé et sonorisé, les autres étant fixes et muets. Le film n'est découpé qu'en 12 chapitres, et on peut changer de langue et mettre les sous-titres à la volée.


Les bonus :

Edition malheureusement totalement exempte de bonus. Quand on voit l'édition réalisée pour "Les aventures de Robin des Bois" de Michael Curtiz, on peut regretter qu'aucun effort n'ait été fait pour ce film.


Les Visuels : 0.5/1



La pochette / Le packaging

Boîtier amaray noir inséré dans un étui cartonné. Le visuel reprend l'affiche originale du film, l'étui comportant en outre un cadre correspondant à la série "Légendes du Cinéma". A noter sur le cellophane qui protège le boîtier neuf un sticker indiquant "Uniquement en VOST", ce qui est peu compréhensible puisqu'il y a bien une VF et que sur la VO les sous-titres ne sont pas imposés.



La sérigraphie

La sérigraphie reprend la partie supérieure du visuel principal. L'impression, qui inclut le rond central est assez fine. Les logos et textes légaux sont relativement bien intégrés à l'ensemble.


Note Finale : (14/20)

Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Achat du DVD :

Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019