DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


LE DAHLIA NOIR - EDITION COLLECTOR TF1 / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

Le dahlia noir - Edition collector TF1 / 2 DVD DVD sorti le 07/06/2007


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Seven7 / Metropolitan Filmexport
Distributeur :
TF1 Vidéo

Date de sortie en salle : 8 Novembre 2006
Nombre d'entrées : 409 700 env.

Durée du film : 1 h 56 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
2975


   

Le Film : 7.5/10

Résumé : 1947, Los Angeles. Les inspecteurs Bucky Bleichert et Lee Blanchard s'attaquent à une affaire de meurtre particulièrement difficile. Une starlette, Betty Ann Short, a été découverte atrocement mutilée. Ce crime tient en haleine tout le pays, et certains sont prêts à tout pour en tirer des bénéfices... ou cacher leurs secrets. Quels étaient les liens de la victime à L.A. ? Que vivait-elle dans son intimité, et avec qui ? L'enquête commence et va révéler plus d'un mystère...

Avis : "Le dahlia noir" est l'adaptation au cinéma d'un roman célèbre de James Ellroy, lui-même inspiré par un tragique fait divers survenu à Hollywood en 1947 et jamais vraiment élucidé. Brian De Palma se retrouve derrière la caméra pour un nouveau film dans le genre qu'il affectionne, le polar noir, avec ici le souci d'une reconstitution historique rendant au mieux l'atmosphère de l'époque qui suivit immédiatement la seconde guerre mondiale. Considéré par beaucoup comme une déception, le film fut largement boudé par le grand public, mais s'il est loin des chefs d'œuvre du réalisateur que sont "Scarface" ou "Les Incorruptibles", il ne constitue néanmoins pas le ratage complet qu'ont voulu souligner les critiques les plus virulents. En fait le film a surtout déçu en comparaison d'un roman fleuve foisonnant d'intrigues, forcément simplifiées sur la longueur d'un métrage, mais ceux qui découvriront l'histoire à partir de l'œuvre de De Palma, qui garde malgré tout une complexité certaine à cause du grand nombre de personnages, devraient apprécier un divertissement tout à fait agréable.

Les inspecteurs Bucky Bleichert (Josh Hartnett) et Lee Blanchard (Aaron Eckhart), partenaires pour mener leurs enquêtes, partagent une passion commune, la boxe, et ils se sont connus en s'affrontant sur le ring. Lee vit avec Kay Lake (Scarlett Johansson), une ancienne prostituée qu'il a sauvée des griffes d'un souteneur sadique, mais Bucky n'est pas non plus insensible aux charmes de la belle. Quand le cadavre d’Elizabeth (Betty) Short (Mia Kirshner), une jeune starlette d'Hollywood surnommée par la presse "le Dahlia noir" est retrouvé après un crime horrible (elle a été coupée en deux, tailladée au niveau de la bouche, éviscérée…), ils vont se retrouver au cœur d'un imbroglio où le monde du spectacle apparaît comme fort peu reluisant, et les flics, corrompus. Le scénario de Josh Friedman donne la part belle aux relations entre Bucky, Lee, Kay, et Madeleine (Hilary Swank dans un rôle de femme fatale bisexuelle), la résolution de l'énigme du meurtre de Betty (que l'on voit à travers ses bouts d'essais pour des films, en N&B) passant souvent au second plan. Avec la voix off de Bucky, le film apparaît d'ailleurs en final comme le récit d'une partie cruciale de sa vie. Le rythme est enlevé au début, et soutenu à la fin, mais la partie centrale s'enlise malheureusement en deux ou trois occasions, ce qui empêche le film de briguer le statut d'œuvre marquante dans la filmographie de son réalisateur, malgré un casting qui n'a rien à se reprocher au niveau du jeu des acteurs. La photographie est extrêmement soignée, et le film est visuellement magnifique au niveau des décors et des costumes qui restituent parfaitement l'ambiance de la fin des années 40 (et qui rappelle celle du "L.A. Confidentiel" de Curtis Hanson, une autre adaptation d'un roman d'Ellroy). La mise en scène, avec des cadrages judicieux et des ralentis, est élégante et stylée comme toujours chez De Palma, qui n'a en rien perdu la main sur ce plan, et quelques scènes justifient à elles seules de découvrir le film (le combat de boxe, la chute dans l'escalier, le meurtre de Betty…). La tonalité est assez violente, avec du sang éclaboussé en plusieurs occasions et des passages choquants pour les plus sensibles des spectateurs (le cadavre coupé en deux, le suicide vers la fin du film), mais on n'a pas de ce point de vue l'impression de surenchère. On connaît aussi le penchant du réalisateur pour mettre en exergue les charmes de ses actrices, et Hilary Swank dispute à Scarlett Johansson et Mia Kirschner le rôle le plus sulfureux.

Contrairement à ce qui s'est passé dans la réalité, le mystère du Dahlia noir sera élucidé à la fin du film, après un retournement de situation que l'on peut voir venir, sans qu'il soit néanmoins trop téléphoné, mais au terme d'explications un peu laborieuses. Il faut néanmoins s'accrocher pour comprendre le rôle joué dans l'affaire par la multitude des personnages, et un deuxième visionnage est presque indispensable pour tout remettre en place, surtout pour ceux qui n'ont pas lu le roman d'Ellroy. Mélange assez bien dosé de suspense, d'intrigue policière et de romance, "Le dahlia noir" mériterait de retrouver à travers son édition en DVD une partie du succès qu'il n'a pas connu en salles.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : Film récent traité avec soin par l'éditeur, on obtient une image impeccable où couleurs et contrastes sont parfaits malgré les nombreuse scènes très sombres. La définition, la compression et la fluidité sont sans failles. Tout cela nous permet d'apprécier sans restriction la photographie léchée de Vilmos Zsigmond et la mise en scène aboutie du méticuleux De Palma


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 et DTS en Français et en Anglais, et Français pour malvoyants - Sous-titres : Français

Avis : Que ce soit en VF ou en VO, les bandes son font preuve d'une bonne dynamique, avec de nombreux effets répartis sur toutes les enceintes. Le caisson de basses est utilisé à bon escient et de manière quelquefois spectaculaire (le match de boxe, les coups de feu). La musique envoûtante de Mark Isham remplit bien la pièce et souligne l'ambiance lourde et glauque du film. Les dialogues sont clairs et parfaitement audibles.


L'Interactivité : 2.5/3

L'ergonomie des menus :
Menus animés et sonorisés, avec un graphisme épuré en N&B assez esthétique. Le film est découpé en 30 chapitres, et on peut changer de langue et mettre les sous-titres à la volée.


Les bonus :

Nombreux bonus intéressants de très bonne qualité, mais pas de vrai making of, ni de commentaires.
Sur le disque 1 :

  • Bandes annonces de "The Big White", "Le Dahlia noir", "Le Parfum", "Saw III" et "Hard Candy", tous en 16/9 VF.
  • Accès DVD Rom : dossier de presse en français, en format pdf (48 pages), avec de nombreuses photos.

  • Sur le disque 2 :
  • La vérité sur la Dahlia Noir : documentaire passionnant de 52 minutes en 4/3 VF qui cherche à faire la lumière sur les faits réels. On assiste en particulier aux investigations de Steve Hodell, un inspecteur du LAPD, qui publia une étude détaillée sur l'affaire, mettant en cause son propre père, qui serait le véritable assassin, l'affaire ayant été étouffée à cause de la corruption de la police.
  • La marque de De Palma : documentaire de 17 minutes en 4/3 VOst où l'on analyse le travail du réalisateur, ses techniques de tournage et sa façon de traiter ce genre de polar. Malgré sa courte durée, ce bonus vaut vraiment le détour.
  • Réalité et fiction : documentaire de 11 minutes en VOst qui revient sur l'affaire, avec des documents d'époque et des interviews du réalisateur et de James Ellroy, qui s'est senti concerné par cette affaire suite au meurtre de sa propre mère.
  • Case File: documentaire de 20 minutes en 4/3 VOst qui explique les différences entre le film et le roman, en nous éclairant sur le pourquoi des passages supprimés. On a là aussi des interviews du réalisateur, du scénariste Josh Friedman et de James Ellroy qui apportent leur vision des choses de manière assez intéressante.
  • Filmographie du réalisateur, en 9 pages fixes.
  • Galerie de 20 photos prises pendant le tournage

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Digipack à deux volets inséré dans un étui cartonné. Le visuel de l'étui reprend l'affiche du film, centré sur le visage stylisé, blême et sanglant du cadavre de Betty. Ses lèvres et la coulée de sang sont en rouge métallisé. Le digipack est illustré des photos de Bucky et Betty Short.

    [ Voir le Top Packaging pour ce DVD ]



    La sérigraphie

    Les deux sérigraphies s'insèrent dans la photo de fond des alvéoles du digipack, avec Bucky et Kay sur le disque du film, Lee et Madeleine sur celui des bonus. L'impression est très fine et comprend le rond central, mais on regrettera des logos et textes divers un peu trop visibles.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (17/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 12/06/2007 à 12:59 par ninnin4 : Un film fascinant dans sa reconstitution des années 50, que la critique, très acerbe envers DePalma depuis Mission to mars a privé d'un succès qu'il auarit amplement mérité...mais une director's cut avec développement des personnages secondaires notamment celui de Scarlett Johanson serait fort bienvenue
    - le 11/06/2007 à 19:22 par dale cooper : Comme Niko06 je n'ai pas vu le film. Les critiques négatives m'avaient peut être trop influencé, mais en lisant ta critique je pense que je vais me laisser tenter car après tout j'adore De Palma et James Ellroy et tu m'as donné envie de découvrir ce film.
    - le 11/06/2007 à 08:11 par Niko06 : Et non aucune foudre ne va s'abattre sur toi avec cette bonne note... ;) La raison: je n'ai pas encore vu le film, c'est prévu pour très bientôt car je suis un énorme fan du roman et la photographie du film me parait somptueuse! Ta critique me donne envied e le voir en tout cas ;)
    ...voir tous les commentaires...

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020