DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


HOT SPOT

Lui écrire surfeur51

Hot spot DVD sorti le 15/04/2003


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : MGM
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 16 Janvier 1991
Durée du film : 1 h 35 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3162


   

Le Film : 7.5/10

Résumé : Venant de nulle part, Harry Madox arrive à Taylor dans l'état du Texas. Il trouve un emploi de vendeur de voiture, et fait ainsi la connaissance de Dolly, la femme du patron qui semble avoir le sang chaud. Il rencontre aussi la jeune et jolie Gloria qu'il ne tarde pas à séduire. Mais Harry a aussi d'autres projets...

Avis : "Hot Spot" est un thriller psychologique réalisé par Dennis Hopper, qui joue sur l'ambiance pour accrocher le spectateur. Tout y est chaud, le titre étant vraiment approprié, depuis la lourdeur moite du climat jusqu'au charme torride des actrices, sans oublier la scène la plus spectaculaire avec l'incendie d'un immeuble. Si l'on se laisse prendre à l'atmosphère oppressante et vénéneuse véhiculée par un scénario moins linéaire qu'il n'apparaît dans la première partie du film, on appréciera grandement un oeuvre originale et assez déstabilisante. Dans le cas contraire, on risque de trouver le rythme longuet, et d'avoir du mal à attendre un dénouement pourtant surprenant, et parfaitement immoral.

Harry Madox (Don Johnson) déboule un jour dans une petite ville du Texas perdue au milieu du désert, et il réussit à se faire embaucher comme vendeur de voitures d'occasion par George Harshaw, lequel est marié à l'envoûtante Dolly (Virginia Madsen). Celle-ci est dotée d'un tempérament volcanique, et elle a décidé de mettre le grappin sur Harry, mais lui est plutôt attiré par Gloria Harper (Jennifer Connelly), la timide et jolie secrétaire de son patron. Et alors que Harry semble aussi s'intéresser de très près à la banque locale, il découvre en parallèle qu'un certain Sutton (William Sadler) fait chanter Gloria. Meurtres, trahisons, chantages divers et retournements de situation vont se succéder comme dans un roman noir, tout se passant en huis-clos dans la petite ville d'où quelques sombres secrets vont surgir du passé. Le contenu érotique est très marqué, avec deux femmes aussi belles l'une que l'autre, mais antithèses absolues, une brune jeune, timide et fragile, que l'on cherche à manipuler, et une blonde plus mûre, sûre d'elle et nymphomane, qui cherche à manipuler tout le monde. L'attitude réservée de Gloria ne l'empêche pas de véhiculer beaucoup de sensualité, et Dolly, bien qu'une détestable salope, est forcément attirante, comme un fruit défendu. Harry bénéficie du physique de beau gosse de Don Johnson, sa personnalité ambiguë n'attirant pourtant pas que de la sympathie. Les dialogues évitent les longs discours, les scènes d'actions sont peu nombreuses, avec néanmoins quelques jolies séquences, le rythme étant ponctué par une caméra qui s'attarde sur les faits et gestes de chacun, et souligné par une bande musicale de très grande qualité.

Les acteurs sont tous excellents, y compris au niveau des seconds rôles, et beaucoup de choses passent par les gestes et les expressions qui petit à petit dévoilent les personnalités, certaines étant plus prévisibles que d'autres, tout le monde, à l'exception de Gloria, étant vénal et en définitive peu sympathique. La réalisation soigne le détail, le caractère glauque du scénario de Nona Tyson, basé sur un roman de Charles Williams, étant illustré par la fumée de cigarette et par la sueur visible qui colle les chemises ou dégouline sur les visages, et seul les passages au bord du lac apportent un peu de fraîcheur durant les deux heures du film. Il n'y a que deux scènes vraiment violentes, lors des affrontements entre Harry et Sutton, mais les comportements assez cyniques de la plupart des personnages conduisent à déconseiller ce film aux plus jeunes.

Sans être une œuvre exceptionnelle, "Hot Spot" est un bon film noir qui devrait plaire aux amateurs du genre, même si le raccourcissement de certaines scènes aurait pu assurer un rythme un peu plus vif et excitant. Le choix de Dennis Hopper de s'attarder sur ses personnages un peu à la manière d'un Sergio Leone dans ses westerns spaghettis est néanmoins tout à fait respectable et apporte une dimension supplémentaires pour ceux qui aimeront plonger dans l'atmosphère trouble de ce film.


L'Image : 2/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : Si les couleurs sont vives et soulignées par des contrastes bien marqués, on pourra regretter une définition peu précise avec en particulier beaucoup de grain et une compression quelquefois aléatoire, surtout lors des scènes sombres. La photographie de Ueli Steiger est quant à elle assez recherchée, avec des effets utilisant la lumière du sud des Etats-Unis, avec l'atmosphère troublée par l'air chaud, les couleurs orangées du soleil couchant, sans parler des décors et accessoires (les belles voitures américaines), ni bien sûr de la plastique des actrices.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 2.0 en Français, Anglais, Allemand, Italien et Espagnol - Sous-titres : Français, Anglais, Allemand, Italien, Espagnol

Avis : La bande son uniquement frontale manque un peu de relief par rapport aux standards actuels, et le peu de scènes spectaculaires ne pousseront pas une installation home-cinéma dans ses retranchements. Les dialogues sont clairs, et la belle musique de la formation dirigée par Jack Nitzche, avec Miles Davis et John Lee Hooker, est très bien rendue.


L'Interactivité : 0.5/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont fixes et muets. Le film est découpé en 16 chapitres, et l'on peut changer de langue et sous-titres à la volée.


Les bonus :

A peine le minimum…

  • Bande annonce en 4/3 VO Pan &scan, avec une image de qualité médiocre.

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent, avec la liste des chapitres imprimée au verso de la jaquette. Le visuel se démarque nettement de l'affiche du film, qui était, elle, plus explicite sur la nature du scénario mais mettait moins en vedette les trois principaux protagonistes du film.



    La sérigraphie

    La sérigraphie est ciblée sur Harry Madox, éclairé par le soleil sur un fond noir. Le rond central est imprimé, et des affreux logos d'âge font le pendant de la photo. Les textes légaux sont, par contre, particulièrement discrets.


    Note Finale : (12/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 05/02/2008 à 05:09 par 20-100 : 90 (1991) !

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020