DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


TRUE ROMANCE - EDITION COLLECTOR / 3 DVD

Lui écrire surfeur51

True Romance - Edition collector / 3 DVD DVD sorti le 12/05/2004


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Seven7 / Metropolitan Filmexport
Distributeur :
TF1 Vidéo

Date de sortie en salle : 3 novembre 1993
Nombre d'entrées : 393 000

Durée du film : 1 h 55 min.
Acteurs: Gary Oldman Brad Pitt Christian Slater

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4102


   

Le Film : 9/10

Résumé :  Clarence rencontre Alabama au cinéma. C'est le coup de foudre immédiat. Elle est apprentie call-girl, il veut l'aider à reprendre sa liberté. Le couple se lance alors dans la plus originale, déjantée, féroce et colorée des romances !

Avis : C'est à Quentin Tarantino que l'on doit le scénario de "True Romance", et même si le film est marqué par la patte de son réalisateur Tony Scott, c'est le côté déjanté apporté par le scénariste qui laisse au final l'impression la plus marquante, surtout avec la fusillade démente qui dénoue l'intrigue juste avant l'épilogue. Comme beaucoup de films devenus cultes quelques années après leur sortie, "True romance" n'a pas vraiment rempli les salles, son interdiction aux moins de seize ans, justifiée par une violence crue et de nombreux meurtres de sang froid, en étant sans doute la cause. Il reste aujourd'hui un film à la fois romantique et haletant, plein de suspense et d'humour noir grinçant, servi par un casting incroyable, certaines "grosses pointures" n'y faisant pourtant que de brèves apparitions.

Le jour de son anniversaire, Clarence Worley (Christian Slater) s'offre une soirée au cinéma. Une ravissante jeune femme, Alabama (Patricia Arquette), vient se placer à côté de lui et en fait plus que de se laisser draguer. Après une nuit d'amour, elle avoue à Clarence qu'elle est call-girl, engagée comme cadeau d'anniversaire, mais qu'elle est vraiment tombée amoureuse de lui. Là où le bât blesse, c'est qu'elle dépend d'un redoutable souteneur, Drexl Spivey (Gary Oldman), un dur probablement peu disposé à lui laisser reprendre sa liberté. Clarence va chercher à prendre les choses en main, mais une valise pleine de cocaïne récupérée à l'occasion va encore compliquer les choses pour les deux tourtereaux. Entre les patrons de Drexl qui veulent reprendre leur came, la police qui cherche à arrêter les dealers, un magnat d'Hollywood qui voit l'occasion d'un coup juteux, et Clarence et Alabama qui jouent un jeu à hauts risques, le film s'emballe et les pétoires nettoient le paysage, ne laissant pas un instant de répit aux spectateurs.

Le scénario est émaillé de séquences-chocs, que ce soit sur le plan de l'humour mâcabre (le fantastique numéro d'acteurs entre Christopher Walken et Dennis Hopper dans les rôles respectifs d'un mafieux sicilien et du père de Clarence), de la violence gratuite (le tabassage d'Alabama par Virgil (James Gandolfini)), du spectaculaire pur (la séquence des montagnes russes), sans reparler de la fusillade finale déjà évoquée. Un érotisme discret vient égayer l'ensemble, avec la première nuit torride entre Clarence et Alabama et les tenues vestimentaires plutôt suggestives de cette dernière. L'hémoglobine coule à flot, les chairs éclatent, et les flinguent laissent des trous béants sur les vingt et un cadavres du film, de sorte que celui-ci a souvent été diffusé avec des coupures plus ou moins importantes, la version présentée ici étant non censurée. Mais derrière toute cette violence pointe souvent beaucoup d'émotion, et l'on s'attache au sort des deux amoureux qui vivent leur "vraie romance", même si leurs actions sont souvent largement en marge des lois. Le casting, dominé par le couple craquant Slater-Arquette, est impeccable, avec dans des seconds rôles, en plus des acteurs déjà cités, des vedettes comme Val Kilmer, Brad Pitt, Samuel L. Jackson ou Tom Sizemore. Les décors et paysages sont somptueux, et on appréciera la remarquable partition musicale d'Hans Zimmer, le compositeur fétiche des frères Scott.

La marque de Tarantino, évidente sur le scénario, l'est aussi sur les dialogues, souvent hilarants, pleins de dérision et quelquefois à la limite de l'absurde, et toujours incroyablement percutants. Le réalisme des situations est volontairement sacrifié à l'aspect jubilatoire des évènements, le personnage joué par Brad Pitt illustrant ce pied de nez aux conventions cher au scénariste. Tony Scott apporte pour sa part sa capacité à filmer l'action avec brio, entrainant les spectateurs dans le rythme échevelé de ce road movie apparenté au thriller et à la romance. Le film bénéficie ici d'une édition d'une grande richesse, qui frise la perfection sous tous les aspects, et l'on ne peut que le conseiller aux cinéphiles, pour peu qu'ils ne soient pas trop allergiques à la violence.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : Le film a été soigneusement remasterisé, en éliminant tous défauts de pellicule. Les couleurs sont vives et saturées, avec des contrastes soulignés par des noirs intenses. La définition est bonne, avec un grain de pellicule qui donne de la douceur à l'image. La compression a été également très soignée. Tout cela est parfait pour faire ressortir au mieux les incontestables qualités artistiques de l'image.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 et DTS en Français et en Anglais - Sous-titres : Français

Avis : Les quatre pistes rendent hommage à une bande son dynamique, riche en bruitages qui accompagnent la violence visuelle du film. Les basses sont sollicitées lors des scènes les plus spectaculaires, mais on peut regretter un léger manque d'effets arrières. La musique de Hans Zimmer est un must, parfaitement restituée sur le plan technique.


L'Interactivité : 3/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont animés et sonorisés (au format 4/3 pour les disques des bonus). Le film est assez finement découpé en 33 chapitres, et on peut changer de piste audio et de sous-titres (y compris les commentaires et le story-board) à la volée.


Les bonus :

Nombreux bonus répartis sur les trois disques. Sur le disque du film :

  • Trois commentaires, l'un du réalisateur Tony Scott, le deuxième du scénariste Quentin Tarantino et le troisième des acteurs Patricia Arquette et Christian Slater. L'ensemble est instructif, chacun se concentrant sur sa partie, le tournage pour Scott, le scénario pour Tarantino, et les anecdotes pour les acteurs. Néanmoins il y a un peu de redondance, quelques blancs, et un montage unique plus dense aurait été plus intéressant.
  • Possibilité de regarder le story-board en parallèle du film, les dessins s'inscrivant dans une petite fenêtre en bas de l'image.
  • Lien Internet vers le site de l'éditeur.

  • Sur le premier disque de bonus (celui avec la photo de Patricia Arquette) :
  • "Du scénario au tournage" : trois interviews en 4/3, l'une de Roger Avary (9 minutes en VOst) sur les origines du scénario, une de Samuel Hadida (20 minutes VF) sur la production, et une de Tony Scott (7 minutes VOst), agrémentée de nombreuses images du tournage. Ceci permet de resituer le film dans son contexte et de préciser le rôle de chacun.
  • "Les coulisses du tournage". Making of interactif de 24 minutes en 4/3 VOst avec des interviews de l'équipe et des acteurs et des extraits du film. L'apparition d'un cœur en bas de l'écran permet de découvrir des images du tournage, mais cette option casse un peu le rythme de visionnage
  • Filmographies de Christian Slater, Patricia Arquette, Dennis Hopper, Val Kilmer, Gary Oldman, Brad Pitt, Christopher Walken, Michael Rapaport, James Gandolfini, Quentin Tarantino, et Tony Scott. Certaines filmos sont agrémentées par une interview de 2 ou 3 minutes (4/3 VOst). Celle de Tarantino est complétée par deux interviews (9 minutes en VF) de David Martinez et Samuel Blumenfeld, qui évoquent l'influence du scénariste sur "True Romance", et évoquent ses autres films
  • Galerie de 18 photos prises sur le tournage.

  • Sur le deuxième disque de bonus (celui avec la photo de Christian Slater) :
  • Arrêt sur images. Dennis Hopper, Val Kilmer, Brad Pitt et Michael Rapaport commentent chacun une ou deux scènes où ils apparaissent. Il aurait peut-être mieux valu mixer ces commentaires avec ceux de Slater et Arquette sur le disque du film.
  • Onze scènes coupées, en 16/9 VOst, avec ou sans commentaires de Tony Scott (35 minutes au total). Comme souvent, ces scènes n'apportent pas vraiment de plus au film.
  • Fin alternative (6 minutes en 16/9 VOst), correspondant au scénario de Tarantino, très différente de celle choisie par Scott, avec ou sans commentaire de Tony Scott, ou de Quentin Tarantino. Avec ces deux fins, on a une version du film qui finit bien, et une qui finit mal.
  • La version cinéma US. Interview en 4/3 VF du producteur Samuel Hadida qui explique quelles sont les coupures ou les modifications qui durent être faites pour que le film puisse passer en salles aux Etats-Unis. Les scènes les plus charcutées sont présentées pour permettre la comparaison.
  • Bandes annonces en 16/9, française (VF et VOst) et américaine (VOst)
  • Deux spots TV en 4/3 VOst.
  • Deux mini-making of promotionnels en 4/3 VOst, l'un présenté en France, et l'autre aux Etats-Unis.
  • Notes de productions. Onze pages de textes qui n'apprennent plus grand chose quand on a regardé tout ce qui précède.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Digipack à quatre volets inséré dans un étui cartonné. L'étui est noir mat avec le tatouage de Clarence et Alabama qui ressort en brillant. Le titre du film est en relief, découpé sur une scéne romantique, mais criblé d'impacts de balles de revolver.

    [ Voir le Top Packaging pour ce DVD ]



    La sérigraphie

    Les trois disques sont sur fond noir, celui du film reprenant le tatouage, et ceux des bonus illustrés avec la photo de Alabama et celle de Clarence. Les logos sont d'une discrétion moyenne, et les textes légaux sont en pourtour en caractères minuscules. Il n'y a pas de numéro pour distinguer l'ordre des bonus.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (19/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020