DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


ROMAN DE GARE

Lui écrire surfeur51

Roman de gare DVD sorti le 23/01/2008


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Filmedia
Distributeur :
GCTHV (Gaumont/Columbia/Tristar Home Video)

Date de sortie en salle : 14 mai 2007
Nombre d'entrées : 341 000 env.

Durée du film : 1 h 41 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
1520


   

Le Film : 8.5/10

Résumé : Judith Ralitzer, femme fatale, auteur à succès, est en quête de personnages pour son prochain best-seller. Un tueur en série vient de s'échapper de la prison de la santé ! Huguette, midinette, coiffeuse dans un grand salon parisien, va changer leur destin. Il y a des rencontres plus fatales que d'autres...

Avis : Salué par la critique comme l'une des meilleures réalisations de Claude Lelouch, "Roman de gare" est un thriller astucieux que l'on regarde avec plaisir. Il est donc curieux d'apprendre que le célèbre réalisateur, contrarié par quelques échecs récents, l'a tourné de manière quasi anonyme, utilisant un pseudonyme, Hervé Picard, afin de travailler de façon discrète et sans pression, avant de le présenter en séance spéciale au Festival de Cannes 2007. D'un style un peu en marge de ce qui caractérise habituellement le cinéma de Lelouch, ce film se veut ancré dans la réalité et laisse de côté les réflexions à caractère philosophique. Avec un rythme assez prenant au début, mais qui s'essouffle un peu dans la deuxième partie, on bénéficie également d'un bon suspense. Le film commence comme un thriller pur pour se transformer ensuite en intrigue policière, avec les retournements de situations plus ou moins inattendus inhérents au genre.

Huguette (Audrey Dana), une jeune coiffeuse parisienne, est en route pour présenter Paul, son fiancé (Cyrille Eldin), à ses parents qui vivent dans un village des Alpes. Mais les deux jeunes gens se disputent au point que Paul abandonne Huguette sur une aire d'autoroute, partant avec la voiture de la jeune femme, son sac et toutes ses affaires. Désespérée, Huguette est abordée par un inconnu (Dominique Pinon), et reprend la route avec lui sans faire attention aux nouvelles diffusées par la radio concernant l'évasion d'un dangereux criminel pédophile. Il lui vient même l'idée de le présenter à ses parents, et à sa fille qui vit chez eux, en lieu et place de Paul, pour ne pas les décevoir, sans trop réfléchir à ce qui risque de se passer ensuite… Ces évènements, et leurs conséquences, vont servir, quelque temps plus tard, de point de départ à un nouveau roman de la célèbre Judith Ralitzer (Fanny Ardant), qui était justement en recherche d'idées… Le scénario, écrit par Lelouch, comporte deux composantes, l'une relative à l'histoire de Huguette, et l'autre à celle de Judith dont les romans s'inspirent toujours de faits divers tirés de la vie réelle. Le point commun entre les deux histoires est constituée par le personnage joué par Dominique Pinon. Ces deux volets sont assez imbriqués, avec des flash-back, des fausses pistes et des retournements de situation, et ce n'est que dans le dernier quart d'heure que les choses s'éclaircissent vraiment. Même si certains éléments semblent un peu tirés par les cheveux, le scénario est incontestablement cohérent et assez prenant. Par ailleurs, il n'est pas dénué d'humour et quelques dialogues sont particulièrement savoureux.

Le casting est assez réussi, Fanny Ardant et Dominique Pinon étant, comme souvent, excellents. On découvre aussi avec beaucoup de plaisir la jeune Audrey Dana, pratiquement inconnue, et qui se montre vraiment convaincante, et même les seconds rôles sont bien joués. La réalisation est à la fois sobre et minutieuse, soucieuse à la fois du détail et des plans larges, comme en montagne ou sur le voilier, et utilise au mieux des décors et paysages ( La côte d'Azur, la Bourgogne) qui donnent un charme indéniable au film. En plus de l'agréable partition musicale d'Alex Jaffray, la bande son comporte plusieurs chansons de Gilbert Bécaud.

"Roman de gare" est une bonne surprise, et permet à Lelouch, quarante ans après "Un homme et une femme" et "Vivre pour vivre", qui l'avaient propulsé sur le devant de la scène, de reprendre goût au succès après une décennie plutôt morose. On peut juste regretter que ce film ait été distribué dans relativement peu de salles, et que l'éditeur du DVD n'ait pas vraiment cherché à le promouvoir.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : Le film est récent, et le transfert effectué avec soin. On a donc une très belle image, avec des couleurs naturelles bien saturées, et des contrastes soulignés grâce à de beaux noirs, denses et uniformes. La définition est excellente et permet de nombreux gros plans de visages très réalistes, et la compression ne montre que rarement de légers artefacts. Tout cela sert au mieux la qualité artistique de la photographie.


Le Son : 2.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français, sans sous-titres.

Avis : La bande son est dynamique et précise, mais les nombreux bruits d'ambiance sont peu spatialisés, les cinq enceintes donnant plus du volume que du relief. Les dialogues sont clairs, et du point de vue musical, on remarque surtout les nombreuses chansons de Gilbert Bécaud qui servent de fil conducteur au scénario.


L'Interactivité : 1.5/3

L'ergonomie des menus :
Menus animés et sonorisés. Le film est découpé en 12 chapitres. Les deux suppléments (Making of et bande annonce), sont accessibles directement à partir du menu principal.


Les bonus :

Edition à un disque, disposant néanmoins d'un making of intéressant. Une édition deux disques, commercialisée simultanément, comporte en plus un documentaire sur Lelouch, un court métrage, des interviews et des galeries de photos.

  • Making of de 20 minutes en 16/9. Il s'agit d'un vrai making of, plus constitué d'images du tournage que d'extraits du film ou d'interviews comme dans les documents plus promotionnels. On peut donc se rendre compte, et cela malgré la durée relativement réduite de cet intéressant bonus, de l'ambiance du tournage, avec un incontestable enthousiasme du réalisateur, assez communicatif.
  • Bande annonce en 16/9 (1.85:1)

  • Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray noir, le visuel reprenant l'affiche du film. Il s'agit d'une composition assez complexe figurant les trois personnages principaux sur un fond constitué de centaines d'images du film. Bien que sophistiquée, cette affiche est plutôt tristounette, et peu accrocheuse.



    La sérigraphie

    Sérigraphie minimaliste, avec le titre du film, les logos et mentions légales, en dégradé de marron clair sur fond noir. Le tout est très soigné, mais manque d'originalité. L'indication "le film" prouve que ce disque est identique à celui de l'édition collector, qui contient en plus un disque de bonus.


    Note Finale : (15.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 23/03/2009 à 21:14 par drouvre : sympa comme film. Je ne sais pas si j'aurais choisi ces images pour le DVD à la loupe., par contre.

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2017