DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


A VIF (BLU-RAY)

Lui écrire surfeur51

A vif (Blu-ray) DVD sorti le 26/03/2008


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Warner Home Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie en salle : 26 septembre 2007
Nombre d'entrées : 270 000 env.

Durée du film : 2 h 02 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
1662


   

Le Film : 8/10

Résumé : "Pourquoi ne m'arrêtent-ils pas ?" s'interroge Erica Bain. Célèbre animatrice de radio new-yorkaise, elle peine à se remettre de l'agression qui a coûté la vie à son fiancé et presque la sienne. Traumatisée, elle découvre désormais l'étrangère qui est en elle : une vagabonde armée qui hante les rues la nuit, en quête de vengeance et en conflit avec ses valeurs...

Avis : "A vif" est un thriller qui reprend le thème du vengeur solitaire nettoyant la ville de ses malfrats, thème qui avait fait les beaux jours de Charles Bronson avec la saga "Un justicier dans la ville". Il s'en distingue cependant nettement, déjà parce que le personnage principal est une femme, mais surtout par une approche moins manichéenne et plus axée sur les états d'âme de la justicière que sur les meurtres sommaires qu'elle commet. Les rapports entre elle et le policier chargée de la traquer sont également traités de manière assez intéressante, sans complètement éviter l'écueil d'une certaine apologie du principe d'appliquer soit-même sa propre justice.

Erica Baine (Jodie Foster) anime une émission radiophonique, "Errances urbaines", qui raconte le quotidien de New York. Elle prépare activement son mariage avec un médecin, David (Naveen Andrews), mais un soir ils sont attaqués par une bande de voyous alors qu'ils promènent leur chien dans un parc, Erica restant trois semaines dans le coma et David décédant des suites de ses blessures. Erica, traumatisée, finit par acheter un revolver pour se sentir plus en sécurité. Et le jour où une occasion se présente de s'en servir, elle réalise qu'il n'est pas si difficile que cela de tuer des malfrats. Alors même que sa propre conduite lui fait horreur, elle ne peut s'empêcher de chercher à se venger des assassins de David, surtout que l'inspecteur Mercer (Terrence Howard), chargé de l'enquête sur ce meurtre, la met involontairement sur leur piste… Le scénario s'attache surtout à cerner la personnalité d'Erica dont l'existence est doublement bouleversée : par le drame du meurtre de son fiancé et l'agression qu'elle a elle-même subie, mais plus encore en observant presque comme une étrangère cette femme implacable qui fait régner la justice à la place de la police dans les endroits chauds de New York. Ses rapports ambigus avec Mercer, et la personnalité attachante de celui-ci, forment le second volet du film, les actions de la justicière faisant par ailleurs la une des journaux, Erica elle-même étant amenée à évoquer ce problème dans sa propre émission radiophonique. Le scénario cherche à garder une vision non partisane sur le problème de la vengeance, et évite de juger Erica, en la montrant sous ses deux personnalités, avec ses doutes et ses pulsions irrépressibles. Il essaye aussi d'éviter de trop flatter la tendance de chacun à appliquer une justice expéditive quand on est soi-même concerné, même si l'épilogue n'est pas vraiment politiquement correct.

Le face à face entre Erica et Mercer est servi par le jeu absolument impeccable de Jodie Foster et Terrence Howard, qui portent tout le film, le reste du casting figurant des personnages secondaires dont aucun ne ressort vraiment. Foster interprète admirablement un rôle de femme ordinaire confrontée à des évènements tragiques et qui gère comme elle peut ses démons intérieurs, et Howard allie douceur et fermeté pour rendre crédible les choix du détective Mercer. La réalisation de Neil Jordan favorise les cadrages originaux et les jeux de lumières. Elle assure au film un rythme certain, ménageant un bon suspense, et profite de l'histoire pour illustrer de manière plaisante et esthétique un New York réaliste et pas trop carte postale. La violence est assez présente, justifiant une interdiction aux plus jeunes, aussi bien lors de l'agression initiale que lors des meurtres perpétrés par Erica, avec pas mal d'hémoglobine mais sans trop de complaisance.

"A vif" peut être regardé comme un pur thriller, et il est à ce titre assez réussi, et permet aux amateurs du genre de passer une bonne soirée, mais il peut aussi, sur un plan plus philosophique, amener le spectateur à réfléchir sur les délicates questions de la vengeance meurtrière et de la justice. Malgré quelques schémas caricaturaux, le traitement de cette problématique à travers un personnage féminin donne incontestablement une certaine profondeur à la réflexion. Le film a connu un succès modeste en salle, et son édition en DVD/Blu-ray peut être une bonne occasion de le découvrir.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.40:1

Avis : Malgré un grain de pellicule assez net, et des images globalement très sombres, le scénario se déroulant essentiellement la nuit, la qualité de l'image est très bonne, avec des couleurs vives et des contrastes très marqués. La définition est également précise, avec des gros plans de visages impressionnants. Cette qualité d'image permet d'apprécier au mieux la très belle photographie de Philippe Rousselot.


Le Son : 2.5/3

Détails techniques : Dolby True HD en Anglais, Dolby Digital 5.1 en Français, Anglais, Allemand, Italien, Espagnol - Sous-titres : Français, Anglais, Allemand, Italien, Espagnol, Portugais…

Avis : Si la piste VO non compressée est un peu plus fine et plus précise que la VF en DD, cette dernière se montre quand même à la hauteur pour le rendu des ambiances et des détails sonores. Pas d'effets tonitruants, mais beaucoup de relief, une bonne séparation des dialogues, et un rendu excellent de la musique de Dario Marianelli, très inspiré pour coller à l'ambiance du film.


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Le film se lance directement lors de l'insertion du blu-ray. Les menus peuvent être appelés par la commande pop-up, tout en continuant de regarder le film. Celui-ci est découpé assez finement en 31 chapitres.


Les bonus :

Les bonus sont très réduits en nombre et en durée. Un peu décevant face au potentiel de stockage des disques HD.

  • Dans la ville. Making of de 22 minutes en HD VOst, assez classique dans sa forme avec des interviews, des extraits du film et des images du tournage. Un peu court néanmoins pour bien appréhender les conditions et l'ambiance du tournage, mais les propos sont peu promotionnels, rendant ce documentaire plutôt intéressant.
  • Cinq scènes additionnelles en 4/3 SD VOst. Montées bout à bout pour un total de sept minutes, ces scènes n'apportent pas grand chose et ne justifieront probablement jamais une version longue ou director's cut.

  • Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier Blu-ray, le visuel reprenant exactement l'affiche du film, figurant de manière assez sobre l'héroïne et ses états d'âmes.



    La sérigraphie

    La photo d'Erica sur fond de New York dans la brume serait très plaisante si l'ensemble n'était pas gâché par des logos et avertissements d'âge énormes et disgracieux. Les textes légaux sont nombreux, multilingues, et pas très discrets. Dommage, d'autant plus que l'impression satinée, qui comprend le rond central, est extrêmement fine.


    Note Finale : (14/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 25/04/2009 à 09:17 par Bridoli : Merci Surfeur, contrairement aux Inrocks "un sombre navet" et à télérama tu m'as donné envie de voir ce film. Je l'ai reçu (HD DVD) et je l'ai visionné hier soir. Vraiment aucun regret et totalement d'accord avec ta critique. Merci à toi Surfeur51.

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020