DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES D'ADèLE BLANC-SEC (BLU-RAY)

Lui écrire montana62

Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec (Blu-ray) DVD sorti le 24/11/2010


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Europa
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 14 avril 2010 Nombre d'entrées : 1 621 846 env. Durée : 1 h 47 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3204


   

Le Film : 6/10

Résumé :  En cette année 1912, Adèle Blanc-Sec, jeune journaliste intrépide, est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris débarquer en Egypte et se retrouver aux prises avec des momies de tout genre. Au même moment, à Paris, c'est la panique ! Un oeuf de ptérodactyle, vieux de 1,36 millions d'années, a mystérieusement éclos sur une étagère du Jardin des Plantes, et l'oiseau sème la terreur dans le ciel de la capitale. Pas de quoi déstabiliser Adèle Blanc-Sec, dont les aventures révèlent bien d'autres surprises extraordinaires...

Fiche technique : Film Français de Luc Besson, Scénario : Luc Besson d'après l'œuvre de Jacques Tardi, Assistant réalisateur : Vincent Richard, Mathilde Cathelin, René-Pierre Rouaux, Direction des effets visuels : BUF, Les Versaillais Effets spéciaux visuels : Noël Chainbaux, Stéphane Vogel Musique : Eric Serra Directeur de la photographie : Thierry Arbogast, Montage : Julien Ray, Décors : Hugues Tissandier, Costumes : Olivier Bériot et Eudald Magri, Producteur : Virginie Silla

Avis : Luc besson décide de mettre de côté ses "aventures arthuriennes" pour s'atteler à celles d'Adele, l'égérie de Jacques Tardi, un projet de longue date mis en stand-by pour de vagues histoires de droits.

On découvre une Indiana Jones en jupon au beau milieu des pyramides, peu regardante sur les trésors mais plutôt intéressée par ses occupants au long bail. L'arrivée impromptue de Dieuleveult marque le début des aventures d'adèle avec un L mais 2 jambes et surtout pour les spectateurs sans repères de la découverte des personnages.

Si louise Bourgoin attire l'œil par une plastique très agréable, il n'en va pas de même pour les personnages qui jalonnent le métrage. Cette femme au caractère bien trempé se préoccupe peu des formes et des personnes, seule la réussite de ses entreprises l'intéresse. Ce trait de caractère n'est pas fait pour emporter l'adhésion de tout public et si on ne garde pas en mémoire que cela reste une adaptation de BD, il y a fort à parier que bon nombre de personnes aient du mal à tenir la distance.

Le jeu outrancier de Gilles Lelouche ou Jean-Paul Rouve risquent d'en agacer plus d'un, le scénario qui part dans tous les sens, un rythme traduisant quelques longueurs, tout laisse à penser qu'on est en face d'un ratage complet.

Et pourtant, à y regarder de plus près, cette Adèle volontaire et intrépide laisse pointer des failles qui arrivent à nous séduire. Sa carapace laisse transparaitre une sensibilité non dissimilée dès lors qu'il s'agit de sa sœur. Sa quête de rédemption pour un coup droit dévastateur au tennis réussit à "humaniser" enfin le personnage et nous permet d'accepter un peu plus la cohabitation avec ces momies et ce ptérodactyle. L'humour est bien présent, que ce soit pour cette partie de tennis ou les tentatives infructueuses d'évasion. Les effets spéciaux ne manquent pas de panache tout comme la partition musicale de Serra et Hughes Tissandier se voit même récompensé du césar pour les meilleurs décors

Adèle Blanc-Sec fait sans doute partie de ces films qui gagnent à être revu, ne serait-ce que pour confirmer ou effacer une première impression mitigée. Pour les irréductibles amateurs d'Indiana Jones ou de grands films d'aventures, l'interprétation et l'humour très décalé BD risquent de momifier tout plaisir au visionnage.

Pour ma part, l'œuvre de Luc Besson me fait penser à un bon cru ouvert trop tôt, patience et ouverture, deux critères impératifs qui seront nécessaires pour déguster à point... ce Blanc-sec.


[ Voir le Logo Détourné pour ce DVD ]

L'Image : 3/3

Détails techniques : Format : 2.35 - 16/9 compatible 4/3

Avis : L’encodage MPEG-4 AVC rend une copie comme on les aime, les contours sont d’une précision sans faille, le contraste est solide, les noirs sont profonds et parfaitement gérés, dans les scènes sombres les personnages se détachent à la limite de la 3D. Les couleurs chaleureuses font preuve d’une belle saturation, s'il faut trouver un léger défaut, pour les fans du grain argentique l’image leur paraitra parfois trop "polie". Dans tous les cas, après vérification sur LCD, l’absence de grain, de fourmillements ou de bruits vidéo permettent de savourer pleinement le spectacle.


Le Son : 3/3

Détails techniques : DTS-HD Master Audio pour la VF - Audio Description DTS 2.0
Sous-Titrage : Pour sourds et malentendants

Avis : On savoure enfin une piste DTS-HD mixée rien que pour la VF, cela permet d'apprécier pleinement la fluidité des effets et la partition musicale d'Eric serra. La grosse artillerie n'est pas sortie, le caisson ronronne de temps en temps mais pour une fois on ne se fâchera pas avec le voisinage. On parlera plus de subtilité avec des surrounds très présents, je devrais même dire omniprésents, notre home-cinéma n'en sera que plus heureux.


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Au lancement du disque, après les recommandations d'usages habituelles à être un bon client et surtout de ne pas télécharger, Europa nous fait la promo du 3ème épisode d'arthur et la guerre des deux mondes. On découvre ensuite l'interface splendide d'une Adèle armée d'une torche à la limite de la 3D. Les images du film parcourt en arrière plan le mur de hieroglyphes. On retrouve devant notre héroine un sarcophage avec son bandeau de menu, en sélectionnant l'un des contenus la momie se lève pour rentrer dans les détails. Le menu propose l'envoi du film, les versions, les chapitres (12), les bonus, les réglages et pour finir un lien internet.


Les bonus :

La partie bonus propose :

  • - Le making-of (26'03) demeure la pièce essentielle et la plus intéressante, encore qu' on puisse regretter sa durée bien trop courte. On démarre avec la genèse et la difficulté à mettre en place un projet sur lequel un autre scénariste était prévu. Cette première partie permet de découvrir le père spirituel Jacques Tardi très impliqué dans le projet ainsi que Madame Besson productrice. La seconde partie est consacrée à l'égérie de Luc besson, visiblement Louise Bourgoin avait tapé rapidement dans l'oeil du réalisateur . Cela nous permet de voir toute la panoplie de personnages qu'elle interprète. La troisième partie se consacre à l'univers des décors et permet de découvrir un Hugues Tissandier fraichement césarisé. La dernière partie présente les personnages et le gros travail de maquillages avec en tête Gilles lelouche, l'occasion de voir aussi un Luc Besson bon public aux facéties de ses interprètes, on découvre également un Jacky Nercessian méconnaissable après 5 heures de maquilage, idem pour Mathieu Amalric.
  • - l'enfance des deux soeurs (2'07) permet de voir un condensé de la jeunesse des 2 filles au travers de mini-sketches d'un intérêt très relatif
  • - De la plume à la caméra (2'37) permet de voir en parallèle les images du réalisateur aux dessins de Tardi
  • - En coulisse avec Louise (8'29) comme son titre l'indique, nous suivons les étapes de préparation de l'actrice. Un reportage sympathique sur une personne semblant ne pas se prendre beaucoup au sérieux.
  • - En studio avec Thomas Dutronc et Louise Bourgoin (1'51) on suit par le biais d'un reportage éclair l'enregistrement de la chanson
  • - On découvre ensuite le clip "L'adèle" (3'11) de Catherine Ringer
  • - Parenthèse onirique (3'02) rend hommage par des images volées sans commentaires au travail obscur de l'équipe technique, encore une fois on ne peut que déplorer une durée furtive sur les sujets
  • - On termine enfin par 2 Teasers et le film annonce
  • - Frustration résume parfaitement à ce qui ressemble à un exercice imposé de la part de l'éditeur.,45 petites minutes paraissent bien maigre sur un support taillé sur mesure pour prolonger la découverte d'un tel projet, pour preuve le disque affiche tout juste 30Go de rempli.



  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    EuropaCorp nous a concocté un sur-étui splendide avec ce vernis selectif. On retrouve l'héroine encadrée avec les principaux personnages, les couleurs explosent de chaleur et le travail admirable est aussi soigné au dos du sur-étui. Tout est clairement et astucieusement disposé comme ce crieur de journaux présentant l'ensemble des bonus. Le même vernis selectif est utilisé pour faire ressortir les petites vignettes photos. La jaquette est reproduite à l'identique mais sans le vernis, un packaging vraiment superbe.



    La sérigraphie

    La sérigraphie reprend dans ses grandes lignes la jaquette, se débarrassant malgré tout au passage du casting masculin et repositionnant le ptérodactyle sur la gauche à cause du rond central. La qualité et l'esthétisme est toujours au rendez-vous et permet à l'ensemble de réaliser un sans faute

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (14/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 19/06/2011 à 09:09 par Monsieur Burns : Pour ma part, je déteste ce film. Je suis un grand fan des bandes dessinées de Tardi.. Je ne comprends pas pourquoi Tardi a donné sa bénédiction à Luc Besson... Quelle mauvaise adaptation.. je ne retrouve pas l'atmosphère des livres... Par pitié, pas d"Adèle2"...
    - le 19/03/2011 à 15:30 par montana62 : Oui je partage également ton avis blurayman, il n'a rien fait d'exceptionnel depuis.
    - le 19/03/2011 à 14:05 par Blurayman : "Première impression mitigée", c'est excatement mon sentiment après avoir vu ce film. Il faut dire que Besson ne m'a plus impressionné depuis LE 5ème ELEMENT...
    ...voir tous les commentaires...

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020