DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


NIMITZ : RETOUR VERS L'ENFER - EDITION 2003

Lui écrire surfeur51

Nimitz : Retour vers l'enfer - Edition 2003 DVD sorti le 02/08/2003


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : AB Vidéo
Distributeur :
TF1 Vidéo

Date de sortie en salle : 02 Juillet 1980

Durée du film : 1 h 38 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
7496


   

Le Film : 6/10

Résumé :  De nos jours, suite à une tempête magnétique, le Nimitz, porte-avion américain, se retrouve projeté en 1941 au large d'Hawaï, à la veille de l'attaque de Pearl Harbor...

Avis : "Nimitz, retour vers l'enfer", est avant tout un film mettant en vedette l'aéronavale en utilisant une astuce fantastique (un phénomène météo inexplicable) pour faire s'affronter les avions du porte-avion nucléaire Nimitz aux Zéros des aviateurs japonais qui s'apprêtent à attaquer Pearl Harbor. Au delà de cet artifice invraisemblable traité avec des effets spéciaux pas très réussis, on assiste à une aventure qui se laisse regarder sans déplaisir à partir du moment où l'on aime la marine et les avions.

Kirk Douglas (Mathew Yelland), en commandant de porte-avion, et Martin Sheen (Warren Lasky), embarqué pour une mission d'inspection, sont les personnages principaux du film, où James Farentino (Richard Owens, le second de Yelland), Charles Durning et Katharine Ross (le sénateur Chapman et sa secrétaire particulière, Laurel Scott) jouent les seconds rôles. Il n'y a strictement rien à reprocher à ces acteurs qui font tous un excellent travail, mais les vraies vedettes du film sont les avions et le porte-avion, un des plus modernes de la flotte américaine à l'époque du tournage. On assiste à un festival de scènes montrant des F14-Tomcats et des F8-Crusaders sous toutes les coutures (décollages, atterrissages acrobatiques, ravitaillements en vol…), et le paradoxe spatio-temporel nous permet de voir un combat tournoyant entre un F14 ailes déployées et un chasseur Zéro de la seconde guerre mondiale tout à fait intéressant. Le film joue bien sûr sur le dilemme que représente pour le commandant Yelland la possibilité de changer le cours de l'histoire en intervenant contre les escadrilles japonaises qui s'apprêtent à bombarder Pearl Harbor, permettant de sauver plusieurs milliers de compatriotes, mais avec toutes les conséquences que cela pourrait avoir dans la suite des évènements historiques. Heureusement, sous cet aspect, le film retombe assez bien sur ses pieds, la dernière scène allant au bout de la logique temporelle. La réalisation de Don Taylor est très professionnelle, sans génie mais sans fausses notes. Le rythme est assez soutenu, et les réactions des personnages assez logiques, si l'on passe sur l'aspect totalement invraisemblable du phénomène météo qui propulse un navire, et ses avions en vol proche, quarante ans en arrière. Toutes les scènes d'avions en vol ou sur porte-avion ont été tournées en réel avec l'aide de la marine US, ce qui donne beaucoup d'authenticité à ces séquences. A noter que pendant le tournage du combat avec le Zéro, un F14 a failli percuter la mer à cause de ses acrobaties à trop basse vitesse. Par contre les trucages figurant la tempête électromagnétique sont aussi peu crédibles que le phénomène lui-même. C'est évidemment le gros point faible du film, mais comme c'est aussi son ressort principal, il est difficile de faire la fine bouche. Le film évite tout manichéisme (voir la scène avec le prisonnier japonais) et n'est pas spécialement construit à la gloire des ailes américaines.

Même s'il peut permettre de passer une soirée agréable, "Nimitz, retour vers l'enfer" n'est à conseiller qu'aux amateurs de film d'aviation, qui, eux, peuvent le trouver excellent. Ne souffrant d'aucun défaut majeur, il ne présente pas de qualité cinématographique autre qu'un scénario astucieux et un bon jeu d'acteurs. Mais il est un peu trop typé et trop artificiel pour que l'on puisse le conseiller sans risque de décevoir, d'autant plus que ses effets spéciaux ont bien vieilli par rapport à ce que permettraient les techniques numériques d'aujourd'hui.


L'Image : 1.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : L'image est très granuleuse en début de film, pas restaurée avec de nombreux parasites, et les contrastes sont moyens. Cela s'améliore un peu après la tempête, et définition et couleurs deviennent plus correctes. La compression n'est pas parfaite non plus avec beaucoup de moiré dans certaines scènes. Sur le plan artistique, rien de génial sinon de belles images d'avion en vol et un beau coucher de soleil sur le Nimitz, et c'est tout ce qu'on demande à ce genre de film.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 2.0 en Français et en Anglais - Sous-titres : Français

Avis : La bande son n'a pas été remasterisée, et on a droit à la stéréo d'origine, pas mauvaise mais sans les effets avant-arrière qui sont particulièrement efficaces sur ce genre de film. Les dialogues sont clairs. La partition musicale est due à John Scott, et si certains morceaux sont bien dans l'ambiance, d'autres font un peu charge de la brigade légère…


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Menus animés et sonorisés. Le film n'est découpé qu'en 12 chapitres, et on peut changer de langue à la volée.


Les bonus :

Le strict minimum, pas très intéressant.

  • Biographies et filmographies du réalisateur Don Taylor, de Kirk Douglas, Martin Sheen et Katharine Ross, sur quelques pages de texte sans illustrations.
  • Bande annonce en 4/3 pan&scan VO, sans sous-titres.

  • Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray noir. Le visuel est assez laid, un montage composé de photos pas très réussies de Kirk Douglas et Martin Sheen, et de dessins faits sans le moindre goût. Les couleurs bleu et marron se marient mal, et de plus on voit des Mig russes et des F16 qui n'ont rien à voir avec le film.



    La sérigraphie

    La sérigraphie reprend la jaquette, mais ça passe un peu mieux car il n'y a plus tous ces avions mal dessinés. L'impression, qui comprend le rond central, est fine. Les logos ne choquent pas trop, ni les textes légaux.


    Note Finale : (10/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 05/05/2006 à 12:50 par aguilejm : Je tiens à signaler qu'il existe une version DTS de ce film.
    - le 02/05/2006 à 13:49 par shacard : Je trouve un peu dur le 6/10 accorde au film. Je ne suis ni fan de marine ni d'avions et pourtant je mettrais au moins un point de plus. (aller un 7.5/10) Le sujet du film n'est pas d'expliquer la perturbation qui provoque le retour vers le passe mais l'implication que peut/doit prendre l'equipage face a cette situation. Quand aux effets speciaux, on parle la d'un film qui va tranquillement vers ses 30 ans. Et l'interet de CE film ne resume pas aux effets speciaux ;o) Ce film merite une bonne edition en dvd et malheureusement, ca ne semble pas etre le cas :( sinon je l'aurais depuis longtemps ;o) Serge.

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020