DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


DES MONSTRES ET DES HOMMES - CINéMA INDéPENDANT

Lui écrire surfeur51

Des monstres et des hommes - Cinéma indépendant DVD sorti le 10/06/2003


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Aventi
Distributeur :
Aventi

Date de sortie en salle : 8 Septembre 1999

Durée du film : 1 h 29 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4292


   

Le Film : 8/10

Résumé : St Petersbourg, au début du siècle. Johann, personnage mystérieux et inquiétant vient de sortir de prison. Aidé de son assistant Victor, il reprend son étrange commerce de photographies érotiques. Il s'est spécialisé dans les clichés mettant en scène de jolies jeunes femmes fessées et flagellées par sa vieille "Nanny".

Avis :  Film déroutant autant par sa forme (tourné en couleur sépia, il se veut représentatif de l'époque du scénario, le début du 20ème siècle en Russie), que par son scénario (deux voyous organisent un trafic de photos et de films érotiques, et manipulent les membres de deux familles de la bourgeoisie russe). En y ajoutant des jumeaux siamois à la voix d'or, les chemins de fer et les bateaux à vapeur, on baigne dans une atmosphère étrange, mais prenante par son contenu ambigu. Manipulation, innocence et perversité se mêlent dans une oeuvre attachante, dominée par la sensibilité et le charme de la jeune Dinara Droukarova, nominée meilleure actrice pour le rôle de Liza aux European Film Awards 1998. Le film lui-même a été présenté à Cannes en 1998. Il a été élu meilleur film de l'année, et Alexei Balabanov, meilleur réalisateur, aux NIKA Awards (équivalent des Césars en Russie). Les deux acteurs masculins principaux, Sergei Makovetsky et Viktor Soukhoroukov (Johann et son complice) sont deux figures du théâtre russe, et font eux aussi une composition intense.

Au delà du scénario anti-conformiste et délicieusement subversif, ce film est aussi l'occasion de peindre la société russe d'avant la révolution, où l'on voit la vie de deux familles aisées de la société bourgeoise de St Petersbourg, celle de l'ingénieur en chemins de fer Radlov, qui vit avec sa fille Liza et sa bonne Grunia, et celle du Docteur Stasov et de sa femme aveugle Ekaterina Kirillovna, avec leurs deux jumeaux siamois adoptifs, Kolia et Tolia, et leur bonne Daria. Les débuts du cinéma sont évoqués, le jeune et timide cinéaste Putilov faisant ses premières armes pour le compte de Johann. L'ironie le montrera à la fin comme un metteur en scène célèbre, acclamé par une foule de jeunes filles hystériques.

La bande de Johann, dont fait aussi partie Grunia, est présentée comme des gens sans scrupules, intéressés avant tout par l'argent et prêts à tuer pour cela. Le trafic de photos érotiques est pour eux un moyen de gagner de l'argent, mais va également leur permettre de prendre barre sur les deux familles. Les autres personnages féminins sont plus ambigus, et en particulier Liza. D'allure innocente et sérieuse, elle n'en possède pas moins en secret une collection de photos érotiques, et se prête, entièrement nue, au tournage de scènes de flagellation. On la verra à la fin du film continuer à rechercher ces émotions particulières dans les bars "de l'ouest" (on parle de l'ouest, sans préciser si c'est l'ouest de la Russie ou un autre pays d'Europe). Quatre des cinq femmes du film sont attirées par la fessée, soit pour la donner (Nanny et Daria), soit pour la recevoir (Liza et Ekaterina Kirillovna), soit pour en collectionner les photos (Liza et Daria). Les deux jumeaux, dont les talents de chanteurs sont développés par leur mère adoptive, ont également un comportement ambigu, l'un s'intéressant beaucoup aux charmes de Liza, l'autre préférant trouver son réconfort dans l'alcool.

"Des Monstres et des Hommes" est avant tout un drame, la plupart des personnages connaissant un sort tragique, seuls Liza et Pulitov s'en sortant plutôt bien. Balabanov, à travers cette peinture de la société russe en pleine révolution industrielle, fait passer les scénes les plus dérangeantes par la forme choisie, rappelant les films du début du 20ème siècle, non seulement avec l'utilisation d'une seule couleur, mais aussi par une narration entrecoupée d'écrans noir avec textes explicatifs comme on en trouvait dans les films muets, enfin par une atmosphère mélancolique et souvent empreinte de poésie. Un traitement classique aurait certainement donné à ce film un caractère beaucoup plus choquant. Sur son site Internet, Dinara Droukarova explique d'ailleurs qu'elle a longtemps hésité avant d'accepter ce rôle difficile, sa performance n'en étant que plus méritante.

Les films russes récents sont rarement distribués en France, et si celui-ci a reçu à sa sortie un accueil relativement élogieux de la presse spécialisée, sa faible diffusion en salles l'a fait passer presque inaperçu au grand public. Son édition en DVD dans la collection Cinéma Indépendant, à un prix très attractif, est une occasion unique de voir cette oeuvre tout à fait particulière, qui n'a aucun équivalent dans le cinéma actuel.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.66:1

Avis : La qualité technique de l'image est excellente, avec une définition très bonne et des contrastes marqués. Le film a été tourné en N&B colorisé sépia pour la partie principale et bleu pour les flash back. Si ce choix du réalisateur peut dérouter, il a le mérite de coller parfaitement à l'atmosphère du film. Le transfert numérique est réussi, sans défauts de compression. La photographie de Sergei Astakhov, assez poétique, est particulièrement soignée, avec beaucoup de recherche esthétique et un art consommé pour le cadrage des visages en gros plan.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Stéréo 2.0 en Russe - Sous-titres : Français imposés

Avis : La bande son est de bonne qualité, d'une ampleur correcte, assez dynamique. La partie où les jumeaux chantent en scène aurait mérité un son surround, qui aurait encore mieux mis en valeur l'orchestration, avec la très belle musique de Eric Neveux. Mais le film ne se prête pas vraiment à des effets sonores très spectaculaires.


L'Interactivité : 0.5/3

L'ergonomie des menus :
Menus avec fond musical, le principal étant animé, les autres fixes. Le film n'est découpé qu'en douze chapitres.


Les bonus :

Très peu de bonus, rien qui permette d'en savoir un peu plus sur ce film surprenant. Nul doute qu'un commentaire du réalisateur aurait apporté un éclairage intéressant.

  • Bande-annonce en 4/3, sans paroles (fond musical).
  • Trois extraits du film en 4/3. Ce bonus est sans aucun intérêt, puisque ces scènes peuvent être retrouvées facilement grâce au chapitrage, et sont de meilleure qualité sur le film, puisqu' au format 16/9, mieux défini.

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Boitier amaray noir. La jaquette est blanche avec une typographie style vieille machine à écrire, et une photo sépia extraite de l'affiche française, artificiellement vieillie, et qui sied parfaitement à l'atmosphère du film.



    La sérigraphie

    La sérigraphie reprend la même photo de Liza recevant les verges. Le rond intérieur est imprimé et le trou central placé de manière à ne manger aucun détail de la scène.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (13/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 21/04/2005 à 21:22 par surfeur51 : Oui, mais à 1,99€ chez CDiscount, il faut pas en demander trop. La qualité image est très bonne, et le son correct.
    - le 21/04/2005 à 17:01 par ninnin4 : Il en est de même pour moi....mais je suis une fois de plus un peu déçu par la piètre qualité technique et surtout du contenu éditorial de cette édition...finalement si fréquente chez Aventi qui privilégie le prix à la qualité.
    - le 21/04/2005 à 10:55 par Hotkiller : Merci pour cette critique Surfeur 51 qui donne parfaitement envie d'acheter un film qui, pour ma part, m'était totalement inconnu.
    ...voir tous les commentaires...

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020