DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


L'ARME FATALE 4

Lui écrire surfeur51

L'arme fatale 4 DVD sorti le 03/11/1999


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Warner Home Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie en salle : 22 Juillet 1998
Nombre d'entrées : 3 309 600 env.

Durée du film : 2 h 02 min.
Acteurs: Mel Gibson Jet Li Chris Rock

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
6065


   

Le Film : 7.5/10

Résumé : Suite à une série de crimes, les investigations de Riggs et Murtaugh les mènent à enquêter sur un certain Wah Sing Ku, membre influent des Triades et maître en arts martiaux...

Avis : Dernier épisode d'une saga à succès, "L'arme fatale 4" se situe dans la continuité des autres films, avec les mêmes acteurs principaux et la même équipe technique bien qu'il ait été tourné six ans après le numéro 3, et l'on retrouve donc le célèbre duo Martin Riggs et Roger Murtaugh, aidés de Lorna Cole et encombré de leur ami gaffeur Leo Getz. On retrouve aussi les enfants de Roger, tout ce petit monde ayant grandi au rythme du tournage des films. Et si Lorna est enceinte de Martin, ce n'est pas la seule naissance attendue, puisque Rianne, la fille de Roger qui était l'héroïne du premier épisode, attend également un enfant dont le père est Lee Butters, un policier nouvellement associé à Murtaugh, lequel ne semble pas trop apprécier celui qu'il ignore être son gendre. Tout cela va, avec les bévues de Leo, alimenter la veine comique du film, l'intrigue principale mettant en scène des immigrés chinois clandestins sur fond de rivalités et vengeances dans le milieu des faux-monnayeurs asiatiques. Malgré une teinte un peu plus sombre que pour l'épisode 3, la tonalité reste sur le mode du divertissement à base d'action pure et d'humour décalé.

L'adversaire principal du duo vedette est Wah Sing Ku, joué par Jet li qui a accepté pour une fois un rôle où il n'est pas du bon côté de la barrière, mais qui lui va néanmoins à merveille. Il est le méchant probablement le plus réussi de la saga, et va se montrer un adversaire particulièrement coriace dont même Martin ne parviendra pas à venir à bout en combat singulier. La grossesse de Lorna ne l'empêche pas quant à elle de dégommer ses adversaires au karaté, et Roger, ayant encore repoussé sa retraite, se dit à nouveau "ch'suis trop vieux pour ces conneries…". Le scénario est assez fouillé, et l'intrigue principale se double d'un développement non négligeable de scènes de la vie quotidienne de nos héros, sans que cela ne ralentisse l'action. Par contre, le réalisateur considère que les personnages sont connus du public, et il vaut mieux avoir vu les épisodes précédents si l'on veut comprendre tous les sous-entendus qui parsèment les scènes de celui-ci.

Le prologue du film est une scène tonitruante, où Martin et Roger doivent affronter un triste individu qui carbonise au lance-flammes tout ce qui s'approche de lui. Le tout va se terminer par l'explosion d'un camion citerne bourré d'essence qui va se transformer en fusée, et c'est probablement le passage le plus spectaculaire de toute la saga, aussi bien sur le plan visuel que sonore avec des effets pyrotechniques "flambants" et des effets sonores capables de pousser le caisson de basses dans ses derniers retranchements. Le combat final entre Wah Sing Ku et Roger et Martin, l'incendie criminel de la maison des Murtaugh, et une course poursuite effrénée sur une autoroute où Martin est traîné sur une bâche en plastique derrière un camion transporteur de mobil-home, complètent le côté très spectaculaire de cet épisode, et mettent en évidence le budget conséquent consacré à la réalisation. Par contre on peut considérer que le volet comique est un peu trop développé (voir la scène chez le dentiste), car en plus de Joe Pesci qui en fait des tonnes dans le rôle de Leo Getz, on a aussi droit à un humour un peu lourdingue lié à Lee Butters, et Chris Rock ne fait pas vraiment dans la nuance en interprétant ce personnage.

Au total "L'arme fatale 4" a globalement les mêmes qualités que les autres films de la saga, et si on les a appréciés, il n'y a pas grand risque d'être déçu. C'est juste dans l'équilibre entre le côté sombre et l'humour et dans la quantité des scènes d'action que ces films se distinguent. Chacun appréciera plus ou moins chacun d'eux en fonction de ce qu'il recherche.


[ Voir le Logo Détourné pour ce DVD ]

L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : L'image est bien meilleure que celle des films précédents et est dotée d'un très bon piqué. Les couleurs sont agréables et les contrastes bien marqués. La compression est soignée et on ne remarque pas de défauts notables. Sur le plan artistique, on est dans la veine des épisodes précédents, un travail solide et agréable, mais sans recherche esthétique très particulière, les lieux de tournage étant assez classiques.


Le Son : 2.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français, Anglais et Italien- Sous-titres : Anglais, Français, Italien, Néerlandais, Espagnol…

Avis : Dolby digital musclé, la scène d'ouverture donnant le ton avec des graves particulièrement puissantes. Les explosions et coups de feu sollicitent le caisson à plein régime. La spatialisation est excellente, les dialogues clairs. La musique reste au même niveau que dans les épisodes précédent, un excellent soutien à l'ambiance du film. On note peu de différence entre VO et VF.

[ Voir le Top Son pour ce DVD ]


L'Interactivité : 1.5/3

L'ergonomie des menus :
Disque double face avec le film sur la face A et les bonus sur la face B. Le film se lance directement, et les menus, fixes et muets peuvent être atteints à la télécommande. Le film est découpé en 45 chapitres et on peut changer de langues et sous-titres à la volée.


Les bonus :

Edition un peu plus riche en bonus que les autres films de la saga, mais tous sont d'un intérêt très limité.

  • Casting et équipe technique. Deux pages de texte pour un générique simplifié et les crédits du DVD.
  • Images de la bobine B. Images du tournage en 4/3 VOst de plusieurs scènes, en vrac, sur une durée de 10 minutes.
  • Archives fatales. Pub en une page de texte pour le site Internet Warner Home Video
  • Scènes coupées ou allongées en 4/3 VOst de "L'Arme fatale" (9 minutes), "L'Arme fatale 2" (4 minutes), "L'Arme fatale 3" (4 minutes). Ces scènes se retrouvent intégrées aux films dans les versions Edition Spéciales des DVD.
  • Interviews de Mel Gibson, Danny Glover, Joe Pesci, Rene Russo, Chris Rock, Jet Li, Richard Donner et Joel Silver. Ces interviews sont en 4/3 VOst et durent de une à quatre minutes chacunes, ce qui est beaucoup trop court pour avoir des info vraiment intéressantes.
  • Bandes annonce des quatre films de la saga, en 16/9 VO.

  • Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier cartonné classique de Warner, avec la liste des chapitres imprimée sur le volet en regard du disque. Le visuel est différent de l'affiche du film, bien qu'il s'en inspire, et présente une belle composition avec les photos des différents protagonistes en dégradé de gris sur fond dégradé de rouge.



    La sérigraphie

    Le disque est double face, donc sans aucune impression.


    Note Finale : (14/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019