DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


LE BAL DES VAMPIRES

Lui écrire ninnin4

Le bal des vampires DVD sorti le 19/10/2004


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Warner Home Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Année de production : 1968

Durée du film : 1 h 43 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
2612


   

Le Film : 7/10

Résumé : Un vieux savant fantaisiste (Jack McGowran) aidé de son jeune assistant (Roman Polanski) sont à la recherche d’un vampire en Transylvannie afin d’éradiquer la race. A leur arrivée dans un village, ils comprennent bien vite que les autochtones sont terrorisés par un certain Comte Kroloch. Lorsque la magnifique fille de l’aubergiste (Sharon Tate) est enlevée en pleine nuit par ce même comte, nos deux compagnons se lancent à sa poursuite.

Avis : Les films de vampire des années 50, notamment ceux de la Hammer n’ont quand même pas très bien vieilli et ce film, qui se veut une de meilleure parodie n’échappe pas à la règle. En effet, le rythme est quand même relativement lent et il faut bien attendre 75 minutes avant que l’action s’emballe. Entre temps, il faut supporter une trop longue présentation des personnages et des lieux et un humour potache très marqué des années 60 (on pense à la panthère rose ou tout autre film de Peter Sellers pour ne parler que des plus prestigieuses comédies de ces années là) qui a quand même pris quelques rides… Le savant fait plus penser au professeur Tournesol, le jeune apprenti est franchement niais et peureux, les villageois horriblement laids et pleutres et tout le comique des scènes de cette première (et plus longue) partie tourne autour de chutes et de coups de gourdins. Reste quand même au sein de ceux-ci, des idées qui seront transcendées dans la deuxième moitié du film. Il y réside un véritable hommage aux films muets avec un style visuel marqué (la démarche des vampires très Nosferatu, la course poursuite silencieuse sur la mezzanine) et le meilleur de l’humour (les séances de chutes, les ombres chinoises sur le mur quand le prof apprend à son élève comment enfoncer un pieu dans un cœur, les séances de ski et de luges) de cette partie du film.

Comme vous avez déjà du le comprendre, le film s’emballe (et m’a emballé) vraiment après la première heure….au moment où nos deux comiques se mettent à la recherche de la crypte des vampires. Qualitativement parlant, le film prend un tournant plus proche du cinéma de Polanski. La mise en scène devient véritablement géniale au point qu’on pourrait la comparer à celle de piège de cristal ou de les autres tant le château est arpenté dans ses moindres recoins Les toits, la crypte, les couloirs, les mezzanines, les chambres…. Chaque pièce ou partie du batiment sert un moment comique (le professeur coincé dans une lucarne) ou un morceau de bravoure (le franchissement des creneaux.
Ajoutez à cela des décors magnifiques (les plaines enneigées) bien que la plupart soient faits en carton pâtes (le sommet du château), des idées originales (le fils vampire homosexuel faisant un cour de séduction pour arriver à un baiser mortel dans le cou de sa proie), des plans séquences magnifiques pendant la scène du bal et une fin vraiment originale et inattendue pour un film comique et vous obtenez un petit bijou d’humour et d’aventure. Cette mise en scène atteint même par moments une poésie macabre que ne renierait pas Tim Burton notamment lorsque nos deux comparses assistent coincés sur un donjon au réveil des morts…..
Je ne considèrerai pas ce film comme un chef-d’œuvre ni un film culte mais je pense qu’il vaut la peine d’être vu ….et puis la beauté dénudée de Sharon Tate dans ses bains, ça mérite le coup d’œil.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.40:1

Avis : Une compression magnifique, un rendu des couleurs particulièrement convaincant aucune trace de poinçon mais par contre beaucoup de points blancs. Dommage, ça aurait pu etre parfait..


Le Son : 1/3

Détails techniques : Dolby Digital 1.0 en francais, anglais et italien - Sous titres : anglais, français, italien, néerlandais et arabe, dont les quatres premiers existent aussi pour les sourds et les malentendants.

Avis : Un mono banal mais correct qui aurait pu bénéficier d’une remasterisation afin de peut-être limité le souffle intermittent sur la VF. La VO est meilleure et aux voix moins caricaturales.


L'Interactivité : 2/3

L'ergonomie des menus :
Menus en 16/9ème, fixes mais sonorisés qui reprennent avec beaucoup de goût les fond blancs et les toiles d’araignées de la jaquette ainsi que les deux personnages. On dirait du Sempé, c’est vraiment magnifique


Les bonus :

  • Une bande annonce d’époque.
  • Un autre bonus d’époque, il s’agit cette fois d’un documentaire intitulé le B.A BA des vampires, produits par les producteurs du Bal… et qui expliquent avec humour les règles de base pour se prémunir de cette espèce nuisible. Bonus vraiment original…qui de surcroit est presque mieux restauré que le film en lui-même. En VoSt


  • Il ne s’agit pas vraiment d’une édition riche mais bon, on a vu pire sur des éditions qui se voulaient spéciales ou collector.


    Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Simple boitier amaray avec une jaquette dont l’affiche est dessinée, dessin qui fait fortement penser à du Sempé. Très sobre, presque monochrome, elle reflète vraiment l’esprit du film et le 2ème titre «oui pardonnez moi, mais vos dents sont dans mon cou » nous met tout de suite dans l’ambiance du film.



    La sérigraphie

    La sérigraphie est vraiment magnifique pour une édition non collector. En dessin elle aussi, elle représente Sharon Tate en train de se faire mordre par le comte Kroloch. Mais le rond central est sérigraphie. Malheureusement, le titre très mal placé, couvre les yeux des personnages. Trop de logos..


    Note Finale : (13/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 27/12/2004 à 16:51 par ninnin4 : Je n'ai pas dit que c'était Sempé qui l'vait dessiné...j'ai dit qu'on dirait du Sempé nuance. Quant à ma note soit dsant si sévère, j'ai suffisamment disserté sur les defauts de la première heure (pas seulement sur le manque de rythme) pour qu'elle ne soit pas supérieure, 7 restant une note plus que correcte.
    - le 27/12/2004 à 16:25 par yipikai : Je suis complètement d'accord avec toi reno 11. En plus la jaquette du DVD n'est pas un dessin de Sempé, c'est tout simplement l'affiche originale du film, donc très bon choix.

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2017