DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


L'EMPRISE (THE ENTITY) - EDITION BELGE

Lui écrire surfeur51

L'emprise (The entity) - Edition belge DVD sorti le 02/10/2002


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : 20th Century Fox
Distributeur :
20th Century Fox

Date de sortie en salle : 23 Février 1983

Durée du film : 2 h 05 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4673


   

Le Film : 8/10

Résumé : Une nuit, Carla Moran est violée par "quelque chose". L'attaque est d'une grande sauvagerie... Le lendemain, Carla découvre que son corps est couvert de contusions. Depuis, chaque nuit, elle est victime des assauts de plus en plus violents et de plus en plus pervers de cette entité terrifiante. Et ce n'est pas prêt de s'arrêter...

Avis : Classé comme film d’horreur, "L’Emprise" est en fait un film fantastique qui suscite l'angoisse, mais sans la moindre goutte de sang ni vision d'un quelconque monstre. Les scènes qui véhiculent le plus de tension chez le spectateur sont celles où l'héroïne, incarnée par Barbara Hershey, est sauvagement agressée par une chose invisible qui, en général, la viole à cette occasion. Lors des premières attaques, la jeune femme est terrorisée parce qu'elle ne comprend pas ce qui lui arrive, puis peu à peu elle s'habitue à cette présence mais va tout faire pour essayer de lui échapper. De plus, elle a du mal à faire admettre cela à son entourage, le médecin psychiatre qu'elle consulte (joué par Ron Silver), pensant plutôt à une sorte de dédoublement de personnalité qui la conduit à s'infliger elle-même les marques que l'on retrouve sur son corps. En désespoir de cause, Carla va se tourner vers des experts en parapsychologie pour se sortir de l'emprise de cette "chose".

Le film est tiré du roman de Frank De Felitta, lui-même soi-disant basé sur des faits réels, racontant l'histoire d'une jeune divorcée, mère d'un adolescent et de deux petites filles, en butte aux attaques perverses d'un être invisible. Si le rationnel nous fait douter de la véracité de cette histoire, la remarquable interprétation de Barbara Hershey fait beaucoup pour la rendre crédible, et le message à l'écran en guise de conclusion du film laisse un petit doute dans l'esprit du spectateur. Les scènes d'agression sont les plus spectaculaires, d'ailleurs surtout par leur impact sur le plan sonore, mais ce sont les entretiens de Carla avec les experts psychiatres et les spécialistes du paranormal qui sont les plus intéressants dans la mesure où ils nous apportent des éléments sur les phénomènes mystérieux relatés par des témoins, qu'ils soient sincères ou mythomanes. Par contre, la partie du film se déroulant dans le laboratoire où l'on cherche à piéger l'agresseur casse un peu la magie du film.

Le réalisateur Sidney J. Furie réussit un film d'autant plus efficace que l'on ne voit jamais l'agresseur, ce qui rend sa présence d'autant plus inquiétante. On ne connaîtra jamais ni son apparence, ni ses motivations, ni pourquoi il a choisi Carla. Les expressions de celle-ci quand elle sent sa présence (son odeur et l'impression de froid qu'il dégage), font beaucoup dans la tension qui précède les agressions. Ces attaques sont traitées sans trop de voyeurisme, le réalisateur s'attardant plutôt sur le visage de la malheureuse victime, ce qui permet d'ailleurs de tout imaginer... Et si l'actrice principale est parfaite (elle a reçu pour ce film un prix d'interprétation au Festival du film fantastique d'Avoriaz), les autres acteurs sont également très crédibles, à commencer par les trois enfants de Carla, qui assistent impuissants et terrifiés aux contorsions de leur mère. Ron Silver trouve là le meilleur rôle de sa carrière en incarnant le psychiatre Philip Sneiderman qui cherche à aider la malheureuse à sortir de ce qu'il croit être les affabulations d'une mythomane. Et même si les effets spéciaux paraissent aujourd'hui largement dépassés, "L'Emprise " reste un film très prenant, un peu hors normes, à conseiller aux amateurs de suspense et d'émotions fortes.


L'Image : 1.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : Si les contrastes et les couleurs n'ont pas grand chose à se reprocher, on doit néanmoins déplorer une définition d'image assez approximative. Le transfert numérique est correct, et malgré de nombreuses scènes très sombres, on constate peu de défauts de compression gênants. A noter par contre quelques petits défauts de pellicule. Sur le plan artistique, on appréciera des cadrages judicieux, avec des gros plans remarquables sur le visage de Carla, sur lequel on peut suivre l'angoisse, la douleur, le désespoir, et même le plaisir lors d'une agression "douce" durant son sommeil. Par contre les effets spéciaux vont du peu réussi (les éclairs qui accompagnent la chose, et la tentative pour la congéler avec de l'hélium liquide ) au complètement raté ( les déformations des seins de Carla quand ils sont pétris par la chose invisible).


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 4.1 en Anglais, et 2.0 en Français - Sous-titres: Anglais, Français, Hollandais

Avis : C'est pendant les agressions de Carla par la chose que la bande son (remixée en VO pour le DVD) fait preuve du plus de dynamisme. Les graves donnent à plein, pour accompagner dans la pièce les mouvements saccadés que l'on voit à l'écran. La musique agressive de Charles Bernstein soutient alors l'action de façon spectaculaire. Le reste du temps, la bande son est plus en retrait, avec peu d'effets arrière. La VF stéréo est nettement en retrait au niveau de l'ambiance sonore et de la dynamique. Par contre, les dialogues sont mieux séparés en VF qu'en VO.


L'Interactivité : 0.5/3

L'ergonomie des menus :
Menus fixes et muets. Pas de menu bonus, la bande annonce se lançant depuis le menu principal. Le film ne comporte que quinze chapitres. On ne peut pas changer de langues et sous-titres à la volée, il faut repasser par le menu mais le point de lecture est conservé.


Les bonus :

Ce DVD n'a pas fait l'objet de soins particuliers de la part de l'éditeur. Et pourtant, on aurait aimé avoir quelques anecdotes de tournage sur un film si particulier, et aussi plus de précisions sur le caractère réel des faits relatés.

  • Bande annonce, en 4/3 VO. Le format cinéma est respecté mais la qualité d'image est médiocre.

  • Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent, laissant voir le verso de la pochette avec la liste des chapitres, en français et en anglais. Le visuel de la pochette est inspiré de l'affiche du film, mais son caractère fantastique est complètement gâché par le sticker d'âge rouge et blanc caractéristique des DVD belges. Le titre principal est en anglais, et les indications au dos de la pochette sont en français et en hollandais.



    La sérigraphie

    Sérigraphie assez fine dans un ton bleu-nuit, basée sur une photo prise lors de la première attaque de la chose sur Carla. Le rond central n'est pas imprimé. Le titre est en Français et en Anglais, les logos assez discrets, et les inscriptions minuscules, le tout étant assez réussi.


    Note Finale : (11.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 30/12/2004 à 10:50 par Mulder59 : Excellent commentaire cher Surfeur !! Dommage que le Stick belge gache le visuel car il est vraiment magnifique et reflète bien ce "classique"

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019