DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


HEROIC TRIO / THE EXECUTIONNERS - COFFRET MAGGIE CHEUNG

Lui écrire ninnin4

Heroic Trio / The Executionners - Coffret Maggie Cheung DVD sorti le 29/11/2004


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : HK Vidéo (Seven7)
Distributeur :
TF1 Vidéo

Durée des films : 1 h 24 min. et 1 h 34 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
2978


   

Le Film : 4.5/10

Résumé "Heroic Trio" : Trois super héroïnes se liguent contre un eunuque aux super pouvoirs surnaturels pour faire échouer un plan maléfique, basé sur d’odieux rapts d’enfants…

Avis : Ouah, putain ! Deux films de super héros fait par l’immense Johnnie –The Mission- To avec en prime 3 des plus belles actrices asiatiques…d'la bombe de balle ! J’achète tout de suite…. Voilà ce que je me suis dit en découvrant ce double dvd édité par l’excellente maison HK video…et bien, une fois le visionnage effectué, je m’en suis mordu les doigts ! Explications :
Transposer l’univers de la bande dessinée au cinéma n’est pas une chose aisée et les réalisateurs du monde entier le savent car beaucoup s’y sont cassé les dents mais je reste persuadé au vu du très bon « Fulltime Killer » que Johnnie To en avait les capacités vu que l’univers de ce film rassemble pèle mêle ceux de Batman, Drôle de dames, X-men, etc, etc…. Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’il se plante comme ça ??? car « Heroic trio » est un nanard de la pire espèce !
Si le casting avait de quoi séduire (du moins les instincts animalo reproducteur de nous, les hommes), il a été largement sous exploité sur tous les points. Le jeu de l’habituellement excellente Anita Mui est d’une platitude navrante et n’arrive pas à faire passer le peu d’émotions que l’histoire lui permet. Les capacité martiales de l’extraordinairement souple Michelle Yeoh est perverti par une utilisation massive et surtout inadaptée de câbles associés à un montage beaucoup trop découpé pour nous laisser profiter de ses prouesses au combat. Quant à la splendide Maggie Cheung, d’habitude cantonnée aux rôles romantiques (Les films de son ex mari Olivier Assayas, « In the mood for love », « 2046 » ou encore « Hero », elle est carrément horripilante dans son rôle de chasseuse de prime punk qui lance à tout bout de champ des vannes même pas drôles.
Il faut admettre, à leur corps défendant que le script ne leur laisse guère de temps pour étoffer de quelque façon que ce soit la psychologie de leurs personnages respectifs.

L’esthétique et la mise en scène, décidément trop datée eighties ne fait rein pour relever le niveau d’un ensemble massivement plombé par un scénario inconsistant à peine digne d’un épisode de « Bioman » car c’est véritablement dans la catégorie Z qu’il faut catalogué ce film ! Les méchants y sont ridicules, affreusement laids, hystériques et criards comme tous les clichés qu’on peut concentrer sur les bad boys du cinoche mondial. Les héroïnes sont quant à elles invincibles bien sûr. Les incohérences sont flagrantes et facilitées par des flash back vraiment mal placés dans la trame du script.

Pour conclure, si le postulat de départ été intéressant avec univers post moderne où une secte kidnappe des nourrissons dans le but d’effectuer une sélection et de dénicher un futur empereur qu’il s’arrangerait pour mettre à la tête du pouvoir en Chine (Bonjour l’allégorie sur la rétrocession), les autres devenus des machines à tuer lui servant de gardes du corps, le film plonge dans les abîmes du ridicule où ne subsiste que le plaisir coquin de voir nos trois héroïnes lever la jambe dans des combats malheureusement mal filmés. Voir ce film n’a donc comme unique intérêt que de savoir comment le magnifique trio s’est formé avant de découvrir la suite dans le bien meilleur mais non doublé en français (aaargh !!) « Executioners ». Ma note : 2/10


Résumé "Executionners" : Le trio héroïque est confronté à un groupe de terroristes qui manipule le système de purification des eaux. Dans un univers apocalyptiques, la guerre écologique fait rage…

Avis : Carrément plus futuriste, « Executioners » avait tout pour être encore plus calamiteux que son prédécesseur. Et pourtant celui-ci se révèle bien meilleur en relevant le niveau sur bien des points.

Tout d’abord du point de vue du scénario, on évite bien des clichés qui plombaient celui d’avant. Le méchant est par exemple beaucoup plus nuancé et surtout, sa psychologie, comme celle des trois héroïnes d’ailleurs, est beaucoup plus étoffée…ce qui n’est pas un mal ! Lui, est torturé entre son amour pour son homme de main qu’il doit sacrifier pour sa cause et Anita Mui, la plus persécutée, est déchirée entre son amour pour sa fille qu’elle se doit de protéger, le serment qu’elle a fait à son commissaire principal de mari de ne plus jamais revêtir son habit de justicière afin de laisser la police faire son travail à part entière et son envie incontrôlable de voler au secours de ses pairs assoiffés et opprimés.
D’ailleurs, à ce propos, le scénario évite lui aussi le problème principal de bien des suites. S’il présente le groupe en retraite suite à la réussite de leurs exploits derniers, il ne favorise pas leur reformation au bout des 20 minutes habituelles. Tout leur parcours sera semé de discorde, d’épreuves et de sacrifices pour qu’elles puissent enfin se battre ensemble….et d’ailleurs, attendez-vous à des surprises de ce côté-là !! Seul le personnage de Maggie Cheung est à peu près similaire (même s’il se trouve au final plus passionnant qu’il n’y paraît et peu de ses défauts présents dans le précédent opus ont disparu.
Enfin, pour en finir avec l’histoire, je rajouterai que l’idée de départ est plutôt bienvenue. Dans un univers post apocalyptique façon « Mad Max », le peuple est brimé est l’eau potable est extrêmement rare. Va donc s’en suivre toute une lutte dans la recherche d’une source cachée par les forces armées qui entretiennent le problème pour fomenter un coup d’état. Plein de sous entendu avec la rétrocession prochaine à l’époque de la sortie du film, il contient quelques surprises et se montre relativement intelligent un peu comme entre « Le dernier combat » de Luc Besson et « X-Men2 ». N’allez cependant pas imaginer qu’il pille les standards américains du film d’action comme le faisait l’autre (cf l’immonde scène de fin pillant « Terminator » avec à la place du cyborg, un morts vivant gélatineux et dégoulinant) mais il cherche plutôt à s’inscrire dans une sorte d’hommage aux idées pessimistes sur notre avenir.

La mise en scène a aussi un peu évolué. Si les trois premiers quarts d’heure sont encore bien pesants du point de vue visuel, la deuxième moitié révèle bien des plans agréables. La photographie un peu terne du film renforce l’aspect poissard que veut montrer le scénar. Les combats étant beaucoup plus rares dans ce film, il est difficile de les comparer avec ceux de « Heroïc trio » mais s’ils apparaissent moins aériens à première vue, il faut savoir qu’ils sont beaucoup plus violents et sadiques. Le montage est quant à lui beaucoup plus lâche et laisse entrevoir le savoir faire qu’on connaît de Johnnie To habituellement.

Je dirai donc que ce film est nettement meilleur que le précédent. Il n’est certes pas mémorable mais se regardera sans déplaisir pour toute personne amatrice de films futuristes quelques peu intelligents. En effet, il brasse, en plus de ceux politiques, des thèmes universels et correctement traités : la place de la famille dans les situations de crise, les discordes entre amis, le rôle de la femme dans toute société….. Ma note : 7/10

Pour conclure, je dirai que ce coffret, bien que renfermant deux films formant une saga se montre inégal en terme de qualité, que ce soit sur le plan des œuvres en elle-même comme je me suis attaché à le démontrer par cette critique ci-dessus mais aussi sur le plan technique comme je vais le prouver par la suite.


L'Image : 2/3

Détails techniques : Format vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : Sur «Heroic trio », le master est bien nettoyé et même si le grain est quasiment omniprésent, les couleurs sont pimpantes et la compression soignées. Par contre, celui de « Executioners » est beaucoup plus abîmé par le temps et la compression se fait fortement sentir dans les très nombreuses scènes enfumées.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 2.0 en français & cantonnais sur « Heroïc Trio », cantonnais uniquement sur « Executioners »– Sous Titres : Français.

Avis : La VF est plutôt bien remasterisée et offre une acoustique incroyable pour peu qu’on ait activé le décodage Prologic II de son ampli. Malheureusement le doublage est atroce, alors préférez quand même le VO.
Quant au second film, les ambiances sont littéralement étouffées et sont indignes de ce que pouvait offrir l’œuvre.


L'Interactivité : 0.5/3

L'ergonomie des menus :
Pages de menus en 16/9ème et sonorisées par le thème principal du film. Elles sont animées Avec des images du film. Semblables à tous les dvd édités par HK, elles sont extrêmement lisibles avec les titres de page de menu dans la partie inférieure.


Les bonus :

  • Le premier film est introduit en quelques minutes(selon la volonté ou non du spectateur) par Johnnie To lui-même, le deuxième par le critique David Martinez. Concis mais fort instructif.
  • Sinon, sur chaque galette, vous trouverez :
  • Les filmographies des différents artisans des deux opus.
  • Les bandes annonces cinéma respectives
  • 8 bandes annonces de la collection HK
  • C’est quand même pas énorme comme bonus !!


    Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Superbe digipack 4 volets avec un surétui en plastique qui contient toutes les inscriptions, le boîtier étant vierge de toute écriture hormis sur la tranche. Ce surétui fait que cette édition est à mettre à part dans le reste de la collection où habituellement, les boîtiers sont soit seuls, soit rangés dans un étui cartonné. Cela dit, il reste luxueux et très agréable à l’œil car très sobre.

    [ Voir le Top Packaging pour ce DVD ]



    La sérigraphie

    Les sérigraphies sont symétriques et contiennent dans leur moitié droite le visage du méchant de chaque film. Elles n’incluent pas le rond central mais le titre écrit en rouge se détache bien du fond très majoritairement bleu. Le peu de logo est judicieusement placé à l’opposé des visages.


    Note Finale : (9.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020