DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


ET POUR QUELQUES DOLLARS DE PLUS - EDITION COLLECTOR / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

Et pour quelques dollars de plus - Edition collector / 2 DVD DVD sorti le 06/04/2005


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : MGM
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 30 Septembre 1966
Nombre d'entrées : 4 170 929 env.

Durée du film : 2 h 06 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4046


   

Le Film : 8.5/10

Résumé :  Ils sont deux chasseurs de primes sur les traces de l'Indio, un tueur mexicain sadique. Mais entre "le manchot", mal rasé, qui transporte, indifférent, la mort à la semelle de ses bottes, et le Colonel qui veut venger le meurtre de sa sœur, c'est une rivalité impitoyable...

Avis : Avec "Pour une poignée de dollars", Sergio Leone avait complètement renouvelé le genre du western, en montrant un monde dur, sans pitié, où l'on tue de sang froid femmes et enfants, très loin des clichés hollywoodiens. Son succès poussa le réalisateur italien à continuer dans cette voie, reprenant également l'acteur que tout le monde avait découvert à cette occasion, Clint Eastwood. "...Et pour quelques dollars de plus" n'est pas vraiment la suite du film précédent, comme pourrait le faire penser son titre, les deux histoires n'étant pas reliées, et rien n'indique que "le manchot" est la même personne que "l'homme sans nom" vu dans "Pour une poignée de dollars", ou le bon de "Le bon, la brute et le truand". Il n'en demeure pas moins que Clint Eastwood restera à jamais le héros de cette trilogie, avant que Leone ne réalise le chef d'œuvre du genre, "Il était une fois dans l'Ouest".

"...Et pour quelques dollars de plus" possède toutes les caractéristiques du "western spaghetti", à la fois dans le fond, avec une histoire de vengeance là où des fines gâchettes amorales et implacables font la loi, et dans la forme avec une action lente et pesante, des cadrages sur des visages mal rasés où la tension est palpable, le tout étant soutenu par une musique lancinante. Trois personnages dominent les débats : le premier est le colonel Mortimer, retiré de l'armée et qui gagne maintenant sa vie comme chasseur de primes. Doté d'une artillerie impressionnante cachée sous son long manteau noir, il fait preuve d'un sang froid permanent et, sûr de lui, n'hésite pas à provoquer ses adversaires, aussi dangereux soient-ils. C'est Lee Van Cleef, cette fois du bon côté de la barrière, qui incarne ce personnage animé par la froide détermination de venger le viol et le meurtre de sa sœur. On a ensuite "le manchot", un chasseur de prime taciturne aux nerfs d'acier, que rien d'autre n'intéresse que les dollars qu'il pourra récolter en arrêtant ( plutôt morts que vifs), les gangsters recherchés. Clint Eastwood est inoubliable dans ce rôle qui influencera toute sa carrière d'acteur, mais aussi de réalisateur. Tous deux devront s'associer pour venir à bout de "l'indien", un chef de bande cruel qui envisage de cambrioler la banque d'El Paso. Gian Maria Volonté (qui reprend un nouveau rôle de méchant après "Pour une poignée de dollars") incarne ce tueur d'enfants au bord de la folie, avec un brio glaçant, et il est flanqué d'un acolyte encore plus halluciné joué par un formidable Klaus Kinsky.

Le scénario n'est pas très compliqué et assez linéaire, et il comporte des scènes très dures comme le meurtre de la famille Tomaso ou le tabassage des chasseurs de primes. L'action n'est que rarement spectaculaire, et la caméra s'attarde longuement sur des trognes patibulaires, ou sur les gens qui cheminent lentement dans des décors montagneux arides. Sergio Leone prend tout son temps pour nous raconter cette histoire, et la qualité du film repose sur sa capacité et celle des acteurs à nous faire ressentir les émotions des protagonistes, à attendre comme eux l'instant fatidique où la montre-boîte à musique va arrêter d'égrener ses notes, où les armes vont aboyer et semer la mort. On ressent aussi la chaleur poisseuse des après-midis écrasés par le soleil, et la crasse qui colle à la peau. Le tout est empreint d'une forte intensité dramatique, avec quelques séquences en flash back dont on n'a pas tout de suite la clef. Certaines scènes font également preuve d'un humour très noir, comme celle où le manchot, au lieu de compter les cadavres, compte le cumul en dollars des primes correspondantes.

"...Et pour quelques dollars de plus" est un peu le brouillon de "Le bon, la brute et le truand" pour la partie qui concerne les rivalités entre les chasseurs de prime (voir également la scène finale dans l'arène), et de "Il était une fois dans l'Ouest" pour la partie qui concerne la vengeance. Les deux aspects y sont traités de manière plus sommaire que dans les deux films suivants, mais Sergio Leone nous offre quand même une oeuvre forte, et qui a incontestablement marqué toute une génération de réalisateurs comme Tarantino (Kill Bill 2 contient de nombreuses références aux films de Leone) et même Eastwood.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : L'image a entièrement été restaurée, et est absolument impeccable. Pas le moindre défaut de pellicule pour un film vieux de quarante ans, des couleurs bien saturées et de beaux contrastes soulignant la chaleur écrasante du soleil. La définition est parfaite et la compression sans défaut. Sur le plan artistique, on appréciera particulièrement les gros plans des visages, avec la détermination des tueurs ou la sueur qui dégouline du front de ceux qui savent qu'ils vont mourir. On apprécie les magnifiques décors naturels d'Andalousie, mais on peut juste regretter les décors artificiels assez sommaires, les baraques figurant les villes de l'ouest américain manquant un peu de réalisme.


Le Son : 2/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 et DTS (mi-débit) en français et en Anglais - Sous-titres : Français, Anglais, Néerlandais, Suédois...

Avis : La bande son a été soigneusement remasterisée en 5.1, donnant du relief aux effets sonores, en général subtils sauf lorsqu'il s'agit du claquement sec des tirs de revolver. Les enceintes arrières sont néanmoins assez peu sollicitées. La dynamique est excellente, et la musique omniprésente d'Ennio Morricone est merveilleusement mise en valeur. La VF semble un peu plus claire que la version anglaise au niveau des dialogues.


L'Interactivité : 2/3

L'ergonomie des menus :
Après les bandes annonce de "Assassination Tango" et "De-Lovely", que l'on peut zapper avec la touche chapitre suivant, on obtient des menus animés et sonorisés très réussis sur le plan esthétique. Le film est finement découpé en 32 chapitres. On peut changer de piste sonore et de sous-titres à la volée.


Les bonus :

Edition Collector très riche en bonus, essentiellement sur le deuxième disque, les commentaires figurant bien sûr avec le film. Les documentaires sont tous au format 16/9 VOst.

  • Commentaires en VOst de Sir Christopher Frayling, biographe de Sergio Leone. Très documenté, Frayling nous livre de nombreuses anecdotes et apporte un éclairage intéressant sur plusieurs scènes.
  • "Un nouveau procédé"; Documentaire de 19 minutes où Frayling revient sur le style propre à Sergio Leone, sur le choix des acteurs et les motivations du réalisateur. Il y a néanmoins pas mal de doublons avec ses commentaires.
  • "Clint revient à la charge". Interview de 6 minutes, datant de 2003, où Eastwood livre ses souvenirs sur toute la période de ses westerns avec Leone.
  • "Tre Voci". Interviews (10 minutes au total) du producteur Alberto Grimaldi, du scénariste Sergio Donati et de l'acteur Mickey Knox qui nous livrent quelques anecdotes sur le film.
  • Documentaire de 4 minutes sur le travail de restauration du film. Il apparaît que c'est la partie son qui a demandé le plus de travail, à partir d'un montage mono d'origine.
  • Scènes coupées. D'habitude, ce genre de bonus donne des images en plus. Ici, c'est le contraire, on nous montre trois scènes qui ont raccourcies sur la version américaine : celle où l'on apprend que le personnage joué par Eastwood s'appelle "le manchot" (les américains souhaitaient garder le concept de l'homme sans nom du film précédent), le rire dément de l'indien, et la scène de tabassage. On aurait préféré de vraies scènes coupées, puisque certaines photos de la galerie en suggèrent l'existence.
  • Retour sur les lieux de tournage. Documentaire de 11 minutes comparant les paysages du film avec la situation actuelle de la région d'Almeria (photos prises en 2004).
  • 12 spots TV, bande-annonce originale, et bande annonce simultanée de "Pour une poignée de dollars" et "...Et pour quelques dollars de plus".
  • Galerie de photos : diaporama de deux minutes environ, faisant défiler 40 images N&B prises pendant le tournage. On y découvre des scènes non reprises dans le film.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Digipack à deux volets inséré dans un étui en carton. Un rabat permet de loger un livret de 8 pages consacré au style de Sergio Leone, et qui donne la liste des chapitres du film. Le visuel de l'étui est une photo très stylisée du "manchot", inspirée de l'affiche originale du film mais moins réussie. Le titre est bien mis en valeur.

    [ Voir le Top Packaging pour ce DVD ]



    La sérigraphie

    Les sérigraphies permettent de reconstituer la photo imprimée derrière les alvéoles du digipack lorsque les disques sont en place, montrant le manchot lors de la scène finale du film. L'impression est de grande qualité, incluant le rond central, les logos et les inscriptions légales sont positionnés avec discrétion.


    Note Finale : (16.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 02/01/2006 à 16:43 par surfeur51 : Si tu lis bien toute ma phrase, elle n'a pas tout à fait le côté restrictif que tu soulignes...
    - le 31/12/2005 à 22:06 par Aérochouf : Fais de bonnes loupes en 2006 ;-) (comme celle-ci)

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020