DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


CATWOMAN - EDITION COLLECTOR / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

Catwoman - Edition collector / 2 DVD DVD sorti le 16/03/2005


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Warner Home Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie en salle : 8 Septembre 2004
Nombre d'entrées : 780 000 env.

Durée du film : 1 h 40 min.
Acteurs: Halle Berry

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4658


   

Le Film : 5/10

Résumé : Patience Philips est une artiste douée mais timide et introvertie. Impliquée par le plus mauvais des hasards au cœur du complot de son entreprise de cosmétiques, elle est assassinée puis ramenée à la vie par une force mystérieuse. Elle se réincarne alors en femme féline, d'une agilité et d'une force surhumaines : Catwoman, prête à tout pour se venger.

Avis : "Catwoman" est probablement le plus décrié des films de super-héros. La critique a été particulièrement mauvaise à sa sortie, la fréquentation en salles s'en trouvant notablement réduite, et son plus grand "succès" a été de remporter quatre Razzie Awards, "récompensant" les plus mauvaises prestations cinématographiques de l'année. Quand on a l'occasion de visionner ce film, on s'attend forcément au pire... mais, loin de considérer ce film comme une réussite, il comporte néanmoins quelques éléments intéressants, et son visionnage n'est pas la dure épreuve promise par ses détracteurs les plus virulents.

Les films de super-héros ne s'adressent évidemment pas aux amateurs du rationalisme le plus pur, mais on en attend un spectacle crédible, avec un scénario efficace entretenant le suspense, et des effets visuels et sonores impressionnants. On peut également y rechercher le souvenir des héros des bandes dessinées lues dans sa jeunesse. Il faut bien reconnaître que "Catwoman" pêche sur la plupart des points mentionnés ci-dessus. Ce n'est pas par la résurrection de Patience et l'acquisition de ses pouvoirs que la crédibilité pêche le plus, mais par le traitement graphique des déplacements dans l'espace de la femme-chat. La rapidité avec laquelle elle escalade les murs ou parcourt la ville rend les effets ridicules et empêchent de rentrer dans l'histoire. C'est le point le plus critiquable, renforcé par la manie du réalisateur de présenter des plans hachés, trop courts, façon clip hystérique. Le scénario a également du mal à trouver sa voie entre le côté fantastique des histoires des femmes-chats, la vengeance de Patience envers ceux qui l'ont tuée, et sa romance avec le policier Tom Lone. De plus l'histoire de Patience Philips se démarque nettement de celle de Selina Kyle, le personnage "classique" de Catwoman si parfaitement personnifié par Michelle Pfeiffer dans "Batman, le défi", et les puristes n'y ont pas retrouvé leur compte. Enfin, le film ne trouve pas son équilibre entre son côté humoristique voire parodique et son côté dramatique. A l'inverse, si l'on ne cherche pas la petite bête et qu'on se laisse guider par les évènements, on obtient un divertissement honnête, capable de faire passer une soirée bien meilleure qu'avec d'autres films pourtant moins décriés. Au crédit de "Catwoman", on notera l'essai de rationalisation du pouvoir des chats à travers la lignée des femmes ayant subi une telle réincarnation depuis l'Egypte ancienne, plusieurs traits d'humour dans les rapports entre Patience, ses patrons et ses collègues de travail, et la caricature assez féroce du refus artificiel du vieillissement, symbolisée par le grimage outré du visage de Sharon Stone. Enfin, il y a bien sûr le charme de Halle Berry, peut-être encore plus dans la vie de tous les jours de Patience que lorsqu'elle fait claquer son fouet dans une tenue de cuir pas très réussie mais qui a le mérite de ne pas cacher grand chose de la plastique de l'actrice. On appréciera également une photographie très esthétique, malheureusement mal servie par le montage trop nerveux et beaucoup trop saccadé du réalisateur, Pitof, qui récidive ici, en pire, ce qu'on lui avait déjà largement reproché dans "Vidocq". Le traitement sonore est quant à lui spectaculaire, avec une très grande variété d'effets.

Si Pitof peut mériter son Razzie Award de pire réalisateur de l'année, Halle Berry ne mérite absolument pas celui de la pire actrice, qu'elle a pourtant eut le courage d'aller recevoir. Celle qui a gagné un Oscar pour "A l'ombre de la haine", n'a pas soudainement perdu toutes ses qualités de comédienne, et elle réussit à faire passer toute une gamme de sentiments, sans en rajouter, dans les scènes de la vie "ordinaire" de Patience, les plus intéressantes du film. Le casting est dans l'ensemble très correct, Lambert Wilson et Sharon Stone (George et Laurel Hedare, les patrons de la société de cosmétiques où travaille Patience) campant un couple de méchants caricatural, savoureusement perverti par la soif de pouvoir, et Benjamin Bratt (Tom Lone) incarne un policier plutôt sympathique dans sa quête de la vérité concernant Catwoman.

Il n'aurait probablement pas fallu grand chose pour que "Catwoman" soit un film réussi, avec un peu plus de rigueur dans le scénario, plus de soin et moins d'esbroufe dans les effets numériques et surtout un montage moins psychédélique. La déception a certainement été d'autant plus grande qu'on attendait beaucoup de ce film, mais s'il est difficile d'en conseiller le visionnage, il peut néanmoins satisfaire un public ne cherchant qu'à se changer les idées sans se prendre la tête, car on en ressort plutôt de bonne humeur.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.40:1

Avis : Une réussite technique totale, avec des couleurs chaudes et vives, et une gestion parfaite des contrastes lors des nombreuses scènes nocturnes. La définition est impeccable, et les artefacts de compression si ténus qu'il faut les rechercher sur les arrêts sur image, la pellicule étant évidemment exempte de tout défaut. Sur le plan artistique, la photographie est assez recherchée, et plusieurs scènes sont de toute beauté. Par contre certains effets numériques sont trop visibles, sans doute à cause de la précision de la définition.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français et en Anglais - Sous-titres : Anglais, Français, Néerlandais et Arabe.

Avis : Bande son digne d'une démonstration, très dynamique, avec des effets sonores nombreux répartis sur toutes les enceintes, et une utilisation optimale du caisson de basses qui fait beaucoup plus que ronronner en de multiples occasions. Les dialogues se détachent parfaitement, et la musique, de qualité artistique moyenne, est enveloppante et bien mise en valeur. VO et VF ont un rendu quasi identique.


L'Interactivité : 2/3

L'ergonomie des menus :
Menus très légèrement animés, pratiquement sans transitions, et sonorisés. Le film est découpé en 30 chapitres mais les vignettes ne permettent d'atteindre qu'un chapitre sur deux ou trois. On peut changer de langue et sous-titres à la volée.


Les bonus :

Les bonus sont tous présentés en 4/3 VOst, sauf la bande annonce en 16/9.

  • Les multiples visages de Catwoman : documentaire de 30 minutes présentant une rétrospective des différentes Catwoman du cinéma, des séries TV et de la bande dessinée. Particulièrement intéressant pour les fans de super-héros qui retrouveront avec plaisir Michelle Pfeiffer et plusieurs comédiennes ayant interprété le rôle.
  • Les coulisses : making of de 13 minutes, constitué d'interviews, d'images du film et du tournage. La séquence le plus intéressante concerne le dressage des chats, que l'on voit obéir aux sons, chacun ne réagissant qu'à celui qui le concerne. Mais le tout est trop court pour pouvoir avoir une idée précise du tournage, dont on n'a par ailleurs aucune anecdote.
  • Cinq scènes inédites. La première montre Laurel et Patience avant qu'elle ne devienne Catwoman, la seconde rallonge la scène de la résurrection de Patience. Les deux suivantes insistent sur les rapports sensuels entre d'une part Patience et Tom, d'autre part entre Catwoman et Laurel, et sur l'ambiguïté physique de la femme-chat. Ces quatre scènes auraient pu être intégrées sans alourdir le film. La dernière est une fin alternative, plus happy-end pour ce qui concerne la romance avec Tom Lone.
  • Bande annonce, constituée uniquement d'images sonorisées, sans dialogues ni commentaires.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray à double alvéole, inséré dans un étui en carton assez luxueux, souligné par des lettrages soit en relief, soit dorés. Le visuel est tiré de l'affiche américaine du film, et met en valeur la félinité de l'héroïne.



    La sérigraphie

    Les deux disques sont sérigraphiés de manière identique, à l'exception des inscriptions "DVD du film" et "DVD Bonus". Le visuel est soigné, et dans le style de celui de la pochette, et provient de l'affiche française. L'impression est de qualité, incluant le rond central. Les logos sont assez nombreux, mais se fondent dans le visuel sauf le "Interdit à la location" qui est de trop pour l'esthétique générale.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (14/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 25/01/2006 à 08:57 par AnDy_DufReSne : Bravo surfeur, je n'ai pas vu le film donc je m'abstiendrai quant à un éventuel point de vue , il n'empêche que cette loupe est vraiment complète, une seule question me vient à l'esprit , comment Pitof a t'il convaincu Halle Berry de faire ce film? (je suppose qu'il ne lui a pas fait visionner Vidocq sinon je ne pense pas qu'elle aurait acceptée... ;-) ) . Je rejoins Hotkiller sur l'exemple d'impartialité de cette critique. Bravo...
    - le 25/01/2006 à 08:19 par Hotkiller : Bel exemple d'impartialité dans un DVD à la loupe...bravo. A la lecture cependant on pouvait s'attendre à un peu moins de 5/10. Le film est mauvais certes, mais il faut reconnaître néanmoins à Pitof qu'il a réussi ce que peu de gens avaient osé faire auparavant : rendre Hale Berry laide... quant à la scène de transmission des pouvoirs...même Garfield est mieux fait...!

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2019