DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


LA BELLE AU BOIS DORMANT - EDITION COLLECTOR 2002 / 2 DVD

Lui écrire surfeur51

La belle au bois dormant - Edition collector 2002 / 2 DVD DVD sorti le 24/04/2002


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Disney
Distributeur :
Buena Vista

Date de sortie en salle : Décembre 1959
Nombre d'entrées : 6 585 300

Durée du film : 1 h 12 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
12276


   

Le Film : 9.5/10

Résumé :  La princesse Aurore, victime d'un sort que lui a jeté la sorcière Maléfique, s'est endormie d'un profond sommeil dont seul le baiser d'un prince peut l'éveiller. Ses marraines les fées Pimprenelle, Flora et Pâquerette unissent leurs pouvoirs magiques pour aider le vaillant prince Philippe à combattre le redoutable dragon, gardien du château où dort Aurore...

Avis : "La Belle au bois dormant" est certainement une des oeuvres les plus magistrales des studios Disney. Réalisé par Clyde Geronimi, ayant demandé plus de six années de travail, et la somme colossale pour l'époque de 6M$, ce dessin animé présente un style graphique très épuré du à Eywind Earle, moins charmeur que les dessins hyper détaillés d'un "Bambi", mais très efficace pour rendre l'atmosphère moyenâgeuse du récit. La force du film réside principalement dans le personnage de la sorcière Maléfique, la méchante la plus réussie de tous les Walt Disney. Presque toutes les scènes où elle apparaît sont devenues cultes, lorsqu'elle s'impose au baptême d'Aurore, dans son château avec ses gardes hideux et son corbeau sur l'épaule, lorsqu'elle hypnotise Aurore pour qu'elle se piquer le doigt à une quenouille, et lorsqu'elle se transforme en dragon. Face à ces forces du mal, le Prince Philippe aurait bien peu de chances de délivrer Aurore de son sort, s'il n'était aidé des trois bonnes fées qui avaient élevé la princesse durant toute son enfance en espérant, vainement, la soustraire à la terrible Maléfique. Les puristes pourront regretter une adaptation très libre du conte de Charles Perrault, puisque ici le sommeil d'Aurore ne dure que quelques heures et non cent ans, mais cela n'enlève strictement rien au charme de ce dessin animé.

Près de cinquante ans après sa sortie, "La Belle au bois dormant" n'a pratiquement pas pris une ride. Le soin apporté à la réalisation graphique donne un dessin dont la qualité dépasse la plupart des production actuelles, le scénario est intemporel, tout comme la musique classique de Tchaïkovski. Les décors sont somptueux (le château est le modèle même du château de contes de fées) et l'animation très fluide. Le format en cinémascope et la stéréo d'origine donnent, en outre, une allure plus moderne que les dessins animés précédents réalisés dans des formats plus étriqués. C'est un spectacle qui était avant tout destiné aux enfants, encore que certaines scènes puissent être très impressionnantes pour les plus petits. Mais ce sont peut-être adultes qui s'y retrouveront le mieux, car si l'on reste dans le registre enchanteur des châteaux forts, des fées et des dragons, ils ne manqueront pas d’apprécier le côté sombre et mélancolique du film, souligné par une ambiance gothique symbolisée par la scène de la quenouille, glaçante, et le château des forces du mal. Ils remarqueront également le contraste entre Aurore qui représente la beauté et la pureté de la jeunesse, et Maléfique, elle aussi d'une sombre beauté, au contraire d'une Cruella qui ressemble à une mégère, mais qui incarne la noirceur de l'âme humaine. Tout au plus, les adultes pourront trouver que la part faite aux chansons est un peu trop grande, et regretteront certainement le manque relatif de charisme des deux amoureux.

"La Belle au bois dormant" est un chef d'œuvre intemporel et inoubliable, dont la modernité apparaît d'autant plus maintenant qu'il semble qu'il pourrait avoir été réalisé de nos jours. Et comme sa restauration en DVD tient du prodige, il devrait figurer en bonne place dans la collection de tout cinéphile qui n'a pas perdu son âme d'enfant.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : Le travail colossal de restauration de ce film frise le sans faute absolu. Aucun défaut de pellicule ne vient souligner l'âge du film, les couleurs sont éclatantes, les contrastes parfaits, la définition d'une précision exceptionnelle. Quant à la compression, elle a fait l'objet d'un soin tout particulier et aucun artefact n'est perceptible. Et comme la qualité technique est au service d'un style artistique sobre, élégant et soigné, on a un résultat proche de la perfection graphique.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français et en Anglais, DTS en Français - Sous-titres : Anglais, Français.

Avis : La remasterisation en 5.1 respecte la stéréo d'origine, mais donne une ambiance plus enveloppante. La musique de Piotr Ilyich Tchaikovski, extraite de son ballet "La Belle au bois dormant" est parfaitement mise en valeur. Aucun parasite n'est audible, les dialogues sont clairs et bien séparés, et les effets sonores lors des scènes d'action sont impressionnants. En Dolby Digital, la VF est très proche de la VO. Techniquement, c'est aussi un sans faute.


L'Interactivité : 3/3

L'ergonomie des menus :
Le menu principal est animé, les autres sont fixes, et tous sont sonorisés. Des bandes annonces pour d'autres films se lancent au démarrage ("Blanche Neige", "Le bossu de Notre-Dame 2" et "Atlantide l’empire perdu"), que l'on peut zapper avec la touche avance chapitre. Le film est découpé en 30 chapitres. On peut changer les sous-titres à la volée, mais il faut repasser par le menu pour changer de langue audio.


Les bonus :

Edition très riche en bonus, certains destinés aux enfants, d'autres plus aux adultes cinéphiles.

Sur le disque 1:

  • Making of : documentaire de 16 minutes en VOst, qui présente de manière agréable la création de ce dessin animé, avec les témoignages d'artistes ayant participé à l'aventure.
  • Sauver Aurore : Jeu d’aventures en français, destiné aux enfants.
  • Studio d’encrage et de coloriage : jeu de coloriage à l'écran pour les tout petits.
  • Art Attack : explications en français permettant de construire une maquette du château de la belle au bois dormant.

  • Sur le disque 2:
  • L’histoire. Rassemble trois documents, le premier étant "La genèse de l’histoire", constituée de 10 pages de texte évoquant le conte de Perrault, celui des frères Grimm, et le ballet de Tchaïkovski. On a ensuite le synopsis initial de 1951 en 46 pages , puis une séquence "Story-board" détaillant deux scènes, quand les fées endorment le château et la capture du Prince Philippe.
  • La production. Série de plusieurs documentaires en VOst ou VF qui complètent le making of du disque 1 sur les thèmes de la musique du film, du graphisme, de la création des décors, de la restauration, et une comparaison entre image respectée et image recadrée. Le tout dure un peu plus d'un quart d'heure, et c'est la séquence restauration la plus intéressante où l'on apprend que plus de 100 000 images ont été profondément retouchées. Le dernier module souligne de manière visuelle le désastre provoqué par le procédé pan&scan.
  • Les archives de la belle au bois dormants. Galeries de dessins par thèmes, couvrant les décors, le livre, les affiches, l'attraction de Disney land, la recherche graphique, la conception des personnages, et des extraits du story-board. Au total plus de 500 dessins permettent de compléter l'approche de ce film.
  • L'album de la belle au bois dormant. Autre série de galeries avec 76 photos ou dessins couvrant les coulisses du film, le matériel publicitaire, les produits dérivés, et les parcs à thèmes.
  • Quatre artistes peignent un arbre. Documentaire de 16 minutes en VOst comparant les styles de quatre illustrateurs de l'équipe Disney.
  • L'histoire de Tchaïkovski : documentaire en VOst de 29 minutes, qui nous raconte la vie de ce grand compositeur. Didactique mais pas vraiment passionnant.
  • Grand Canyon: ce court-métrage de 29 minutes avait été projeté en salles durant les séances de "La belle au bois dormant". Il présente des images du Grand Canyon, avec ses animaux sauvages et sa flore, durant les quatre saisons. Un beau documentaire, malheureusement passable sur le plan technique car pas restauré.

  • Les Visuels : 1/1



    La pochette / Le packaging

    Digipack à deux volets inséré dans un étui cartonné. Un feuillet donnant la liste des chapitres est également inclus. Le visuel a été réalisé spécialement pour le DVD et souligne, par ses teintes mauves, le caractère maléfique de la sorcière.

    [ Voir le Top Packaging pour ce DVD ]



    La sérigraphie

    Les sérigraphies sont centrées sur les personnages, Aurore et Philippe pour le disque du film, les bonnes fées pour le disque des bonus. Les couleurs sont vives, l'impression excellente, incluant le rond central, et les logos sont relativement discrets. Un bel ensemble quand il est présenté sur le fond du digipack, figurant le château.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (19.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 07/02/2006 à 09:00 par alamo : Bravo pour cette excellente critique. Petite précision: le film fut tourné en Technirama, un procédé de prise de vues où le film défile horizontalement dans le caméra au lieu de verticalement, ce qui permet une meilleure qualité de prise de vue. Le film étant ensuite exploité en 70 mm pendant son exclusivité, la suite de l'exploitation se faisant en cinémascope. Seul autre film à avoir bénéficié du procédé: Taram et le chaudron magique.
    - le 07/02/2006 à 08:19 par Roy : Belle fiche, beau film : hélas, il est en rupture et n'est visiblement pas pret d'être rééditer :-(

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020