DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


TORA ! TORA ! TORA !

Lui écrire surfeur51

Tora ! Tora ! Tora ! DVD sorti le 06/06/2001


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : 20th Century Fox
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 30 Novembre 1970

Durée du film : 2 h 19 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3519


   

Le Film : 8/10

Résumé : Tora ! Tora ! Tora ! Ces mots constituent le signal japonais pour passer à l'attaque. En 1941, les américains refusent l'éventualité d'une attaque japonaise et nient les mises en garde radars. Finalement, le jour de l'infamie arrive...

Avis : " Tora ! Tora ! Tora !" est une reconstitution minutieuse de l'attaque de Pearl Harbor par les japonais, le 7 décembre 1941, qui allait précipiter les américains dans la seconde guerre mondiale. Tourné par deux équipes, une américaine dirigée par Richard Fleischer et une japonaise dirigée par Kinji Fukasaku et Toshio Masuda, le film s'attache à montrer les motivations des hommes politiques et des militaires des deux côtés, et détaille la préparation de l'attaque par les japonais tout en mettant en évidence l'insouciance relative des américains. Le film, dont le scénario s'appuie sur les livres de l'historien Gordon W. Prange, s'attache à restituer la vérité historique (sauf peut-être quelques paroles prémonitoires de l'Amiral japonais Yamamoto à la fin du film), et ne s'embarrasse d'aucune intrigue secondaire fictionnelle que l'on retrouve dans d'autres productions semblables comme "La bataille de Midway" ou bien sûr le "Pearl Harbor" de Michael Bay.

Le film évite tout manichéisme, et donne une vision des japonais de 1941 bien différente des kamikazes fanatiques qu'ils sont restés dans l'imagerie populaire. Les premières images montrant les marins et officiers sur le pont d'un navire rendent hommage à une marine disciplinée, tirée à quatre épingles, et animée par des valeurs d'honneur et de droiture. En face d'elle, une armée américaine beaucoup moins stricte, avec un certain laisser-aller, et un état de non préparation qui rendait inévitable la catastrophe qui allait s'abattre sur elle. Le film prend tout son temps pour décrire les évènements qui se sont déroulés dans les mois puis les semaines précédant l'attaque. Il met en lumière l'enchaînement des circonstances qui fera que l'attaque sera une surprise totale malgré de nombreux signes qui paraissent évidents aujourd'hui, et qui fera que l'ultimatum des japonais adressé au gouvernement américain ne sera remis qu'une heure après l'attaque, celle-ci étant alors perçue comme une infamie car menée sans déclaration de guerre préalable. Toute cette partie est passionnante par son aspect historique mais est cinématographiquement un peu faible, car d'un rythme lent et sans grand suspense ; elle se termine par un entracte. L'attaque proprement dite ne couvre que les quarante-cinq dernières minutes du film, et est reconstituée également le plus fidèlement possible, même si les avions japonais de type Zero, Val et Kate sont en fait des avions écoles américains AT6 et BT13 déguisés. Les Mustang et B-17 américains sont par contre authentiques, les porte-avions tant américains que japonais étant quant à eux des navires plus modernes maquillés pour le tournage du film, à l'exception d'une maquette reconstituée de l'Akagi. Le film change alors évidemment de rythme et donne l'occasion de scènes très spectaculaires, mais essentiellement vues sous un angle global. Le seul point où le film de Michael Bay lui est supérieur est justement la partie plus proche des combattants où l'on montre les blessés ou mourants dans les hôpitaux débordés et manquant cruellement de moyens, et les marins en train de se noyer dans les cales des navires coulés, ceci étant malheureusement aussi la réalité historique. Mais la participation japonaise au film a incontestablement conduit à édulcorer cet aspect le plus dérangeant d'une bataille qui n'est traitée que sous l'angle stratégique, et de ce point de vue, on insiste sur l'absence des portes-avions américains dans la rade de Pearl Harbor, qui allait plus tard permettre aux américains de gagner la bataille de Midway, premier tournant de la guerre du Pacifique. Il est d'ailleurs à noter que le succès du film fut beaucoup plus grand au Japon qu'aux Etats-Unis.

Il n'y a pas de grande vedette au niveau du casting, mais les acteurs sont globalement bons et à aucun moment le film ne paraît artificiel, d'autant plus qu'il met en vedette plus les faits par eux-mêmes que les hommes en tant qu'individus. Si certains spectateurs pourront déplorer quelques longueurs, les plus férus d'histoire y trouveront par contre largement leur compte et ce film mérite vraiment d'être redécouvert même si l'édition DVD décrite ici, la seule disponible, présente quelques lacunes bien fâcheuses.


L'Image : 2/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 2.35:1

Avis : L'image est belle, avec des couleurs naturelles et des contrastes très satisfaisants. Le master est propre, mais est gâché par des sous-titres beaucoup trop gros et placés trop haut lors des passages parlés en japonais. La compression est assez soignée. Sur le plan artistique, on notera la qualité des décors et des costumes, et des effets spéciaux bluffants pour l'époque lors de l'attaque, certaines séquence n'ayant pas à rougir de la comparaison avec celles de "Pearl Harbor", largement aidées par les effets spéciaux numériques. Le film reçut d'ailleurs un Oscar pour ces effets spéciaux.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Dolby Digital 4.1 en Anglais/Japonais, Dolby surround en Français - Sous-titres : Anglais (imposés pour la partie parlée en Japonais), Français, Grec, Néerlandais

Avis : La VO n'est pas sensiblement plus performante que la VF en terme de spatialisation. Les deux pistes, assez dynamiques, sont bien sûr les plus spectaculaires pendant l'attaque, avec beaucoup de basses, le reste du film étant essentiellement constitué de dialogues provenant de l'enceinte centrale. La musique de Jerry Goldsmith est réussie, mais pas souvent présente. La VO présente les dialogues des japonais dans leur langue, et le film est alors sous-titré en anglais, ces sous-titres étant intégrés au master. En VF, les japonais parlent français, mais on a quand même droit aux sous-titres anglais. Si en VO on veut mettre des sous-titres français, les deux se superposent.


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Les menus sont fixes et muets. Le film est découpé en 31 chapitres. Il faut repasser par le menu pour changer la piste audio, et le point de lecture n'est pas conservé.


Les bonus :

Pas d'effort particulier de la part de l'éditeur, heureusement les commentaires sont assez intéressants.

  • Commentaires en VOst du réalisateur Richard Fletcher et de l'historien Stuart Galbraith. Les deux hommes se partagent le temps de parole pour commenter le film, le réalisateur s'appesantissant plus sur les aspects de la production et du tournage, et l'historien sur la relation des faits. Ces commentaires sont d'autant plus intéressants que l'on est accroché par l'Histoire, le film étant déjà lui-même très didactique sur l'un des évènements les plus marquants de la seconde guerre mondiale.
  • Bandes annonces, en 4/3 VO de " Tora ! Tora ! Tora !", "Patton" et " Le jour le plus long"

  • Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent laissant apparaître la liste des chapitres imprimée au verso de la pochette. Le visuel se démarque notamment de l'affiche du film, mais est assez esthétique avec l'envol des avions d'attaque dans le rougeoiement du soleil levant, le titre étant néanmoins trop imposant.



    La sérigraphie

    La sérigraphie est très colorée, figurant un navire en feu survolé par un avion américain. L'impression est fine, mais ne comprend pas le rond central. Textes et logos sont plutôt discrets.

    [ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


    Note Finale : (13/20)

    Commentaires concernant cette critique

    - le 26/02/2006 à 22:49 par Tyler : Très bonne critique pour un film spectaculaire qui n'a rien perdu de sa force et de sa pertinence avec le temps surtout si on le compare au film de Michael Bay !

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020