DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


LE CRIME éTAIT PRESQUE PARFAIT

Lui écrire surfeur51

Le crime était presque parfait DVD sorti le 24/11/2004


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Warner Home Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie en salle : 1954
Durée du film : 1 h 41 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3062


   

Le Film : 8/10

Résumé : Tony Wendice, une ancienne gloire du tennis, s'est marié avec Margot pour sa richesse. Mais celle-ci le trompe depuis peu avec Mark Halliday, un jeune auteur de romans policiers. Craignant que sa femme le quitte et le laisse sans le sou, Tony fait appel au capitaine Lesgate et le charge d'assassiner Margot en échange d'une grosse somme d'argent.

Avis : "Le crime était presque parfait" est une adaptation à l'écran de la pièce de Frederick Knott qui avait connu un succès certain à Broadway. Alfred Hitchcock voulu garder le plus fidèlement possible le scénario pour son adaptation à l'écran, et il faut reconnaître qu'une grande partie de la qualité du film revient à cette intrigue dont le suspense va crescendo jusqu'au dénouement. On sait dès le début du film que le mari veut faire tuer sa femme et on assiste aux préparatifs du meurtre entre le mari qui cherche à se forger un alibi, et l'assassin dont les scrupules ne pèseront pas bien lourd devant l'appât du gain. Le grain de sable qui va gripper cette belle machination est une paire de ciseaux que la jeune femme réussira à planter dans le dos de celui qui est en train de tenter de l'étrangler. On est alors témoin d'un plan aussi improvisé que machiavélique du mari qui conduira sa femme à être condamnée à être pendue pour le meurtre d'un supposé maître-chanteur, tout l'intérêt du film résidant dans la façon dont tout cela va pouvoir s'arranger pour la jeune femme.

Le film reprend quasiment l'unicité de lieu de la pièce de théâtre, et à l'exception de l'arrivée au port du Queen Mary, du club d'où Tony va téléphoner à sa femme, et d'une scène très stylisée au tribunal, toute l'action se déroule dans l'appartement de Tony et Margot Wendice. Il n'y a en fait que cinq personnages, le couple Wendice, Mark Halliday, l'amant de Margot, le capitaine Lesgate, qui va laisser la vie lors de sa tentative d'assassiner Margot, et l'inspecteur en chef Hubbard qui va chercher à comprendre ce qui s'est réellement passé. Tony Wendice est joué par Ray Milland, et il fait un numéro remarquable de duplicité, à la fois charmeur et glaçant. La scène où il réussit à enrôler Lesgate le montre sûr de lui et cynique. Il est également brillant dans la scène ou, plein de sollicitude pour Margot après l'attaque dont elle a été victime, il monte en parallèle le plan de rechange diabolique qui doit envoyer la jeune femme à la potence. Margot est jouée par Grace Kelly, dont c'est le premier rôle avec Hitchcock. La même année elle jouait également dans "Fenêtre sur cour", et ces deux films allaient transformer en vedette internationale ce joli mannequin qui avait jusque là essentiellement tourné dans des séries pour la télévision. Ici, son rôle la met un peu moins en valeur que celui de son mari (elle est absente de l'écran durant une bonne partie de la deuxième moitié du film), mais elle est resplendissante de beauté et fait preuve d'un jeu posé et convainquant. C'est moins le cas pour Robert Cummings un peu fade dans le rôle de l'amant qui cherche à bien faire mais qui est complètement manipulé par le mari. Quant à Anthony Dawson (Lesgate), il est plutôt bon sauf sa mort qu'il joue de façon plus théâtrale que réaliste. Enfin John Williams volerait presque la vedette à Ray Milland, tant il est crédible en inspecteur humain et perspicace. On trouve également la patte du réalisateur dans ce film, et pas seulement parce qu'il apparaît subrepticement comme il le fait dans chacun de ses films (ici, c'est sur une photo encadrée au mur chez les Wendice). La manière de gérer le suspense, la recherche des cadrages avec des plans en contre-plongée et le découpage des scènes sont caractéristiques de son style. Le décor étant immuable, il joue sur les costumes et les premiers plans pour donner de la variété à la photographie, et la couleur des vêtements de Margot suivent l'état psychologique de la jeune femme, rouge triomphant quand elle est heureuse avec son amant au début du film, gris et triste après sa condamnation à mort.

Hitchcock avait initialement prévu de distribuer le film en version 3D, et il l'avait tourné en conséquence. Mais la nécessité de porter des lunettes spéciales et la fatigue visuelle occasionnée firent capoter tous les essais de l'époque, et le film revint rapidement à une version classique. Néanmoins cela gâche un peu la scène des ciseaux, qui avait été tournée sous un angle permettant d'accentuer l'effet relief, et qui apparaît du coup assez peu spectaculaire. Au total, même s'il n'atteint pas la qualité de "Psychose" ou "La Mort aux trousses", ce film doit satisfaire tous les amateurs de suspense et d'intrigues bien ficelées.


L'Image : 2/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.78:1

Avis : L'image a été légèrement recadrée au format 16/9 (1.66:1 initialement) et est surtout remarquable par ses couleurs vives et bien saturées. Les contrastes sont également parfaits. La définition est plus moyenne, avec du grain, et la compression pas toujours exemplaire. Le master est propre, et globalement on ne peut qu'être satisfait de la qualité technique, surtout pour un film qui a dépassé les cinquante ans. La qualité artistique souffre un peu du décor unique, rattrapé par la variété des costumes, des lumières et des plans, sans malheureusement bénéficier de l'effet de relief justifiant certains cadrages mettant en avant les objets du décor.


Le Son : 1.5/3

Détails techniques : Mono en Français, Anglais et Italien- Sous-titres : Français, Anglais, Italien, Arabe, bulgare...

Avis : Une bande son mono pour une quasi-pièce de théâtre n'est pas trop gênante, surtout que la qualité est bonne avec des dialogues clairs et peu de distorsion. On regrettera juste le manque d'ampleur donné à la belle musique de Dimitri Tiomkin.


L'Interactivité : 1/3

L'ergonomie des menus :
Menus fixes et sonorisés. Le film est découpé en 28 chapitres, mais il n'y a au total que 12 vignettes pour les atteindre. On peut changer de langue et sous-titres à la volée.


Les bonus :

Edition simple contenant néanmoins deux documentaires assez intéressant. Il existe également une édition collector, à deux disques.

  • Hitchcock et Le crime était presque parfait: documentaire de 20 minutes en 4/3 VOst. Constitué d'interviews (on voit beaucoup Night Shyamalan) et d'extraits du film, il s'agit d'une analyse du style d'Hitchcock et du jeu des acteurs qui met bien l'intrigue en perspective.
  • 3D. L'histoire en bref. Documentaire de 7 minutes en VOst expliquant la technique du cinéma en relief, et comment Hitchcock s'en est servi pour ce film. On explique aussi la présence de l'entracte, alors que la durée du film est normale.
  • Bande annonce en pan&scan VO, de qualité technique assez moyenne.

  • Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray noir inséré dans un étui cartonné. Les visuels boîtier et étui sont les mêmes mais sur l'étui, l'image, correspondant à la scène des ciseaux, et bien différente de l'affiche du film, est entourée d'un cadre faisant référence à la collection Hitchcock.



    La sérigraphie

    Tonalité très sombre pour la sérigraphie, montrant Tony au téléphone au moment où Lesgate doit assassiner sa femme. Mais l'image est mangée de toutes parts par des inscriptions et des logos, et perd la force qu'elle aurait eue avec le seul titre.


    Note Finale : (12.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2018