DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


LE FUGITIF

Lui écrire surfeur51

Le fugitif DVD sorti le 02/10/1998


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Warner Home Vidéo
Distributeur :
Warner Home Vidéo

Date de sortie en salle : 1 Septembre 1993
Nombre d'entrées : 3 536 500

Durée du film : 2 h 05 min.
Acteurs: Harrison Ford

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4360


   

Le Film : 9/10

Résumé : Accusé à tort du meurtre de sa femme, le docteur Richard Kimble est devenu un fugitif traqué par la police. N'ayant désormais plus rien à perdre, Kimble est prêt à tout pour retrouver l'assassin de sa femme...

Avis : De toutes les adaptations au cinéma de séries télévisées, "Le Fugitif" est certainement une des plus réussies. Avec une action soutenue, rehaussée par plusieurs scènes très spectaculaires, un suspense maintenu jusqu'au bout et un traitement soigné du caractère des personnages, ce film mérite incontestablement le succès qu'il a connu, et qui a même conduit à une suite, "U.S. Marshals" où l'on retrouve le personnage joué par Tommy Lee Jones.

Ce film reprend la trame de la série des années 60, elle même basée sur l'histoire vraie du Dr. Sam Shepherd, en 1954 dans l'Ohio. C'est avant tout un affrontement entre deux personnes, le docteur Richard Kimble, en fuite, condamné à mort pour l'assassinat de sa femme, et l'agent fédéral Samuel Gerard, chargé de le remettre dans les mains de la justice. Les deux hommes sont aussi respectables l'un que l'autre, l'un cherchant à prouver son innocence en retrouvant le vrai meurtrier, l'autre faisant son devoir en traquant un criminel en fuite, et d'ailleurs, lors des scènes où l'on assiste à leur confrontation directe, on sent également ce respect mutuel entre les deux hommes. Harrison Ford (Kimble) et Tommy Lee Jones (Gerard) réussissent tous deux un sans faute dans l'interprétation de leurs personnages, Jones recevant même un Oscar pour ce rôle. Kimble n'a rien d'un Indiana Jones, c'est un homme ordinaire confronté à une situation exceptionnelle et désespérée, et il n' a pas beaucoup d'atouts dans son jeu, sinon ses connaissances médicales, quand un accident du fourgon cellulaire qui le transportait dans une autre prison lui donne l'occasion d'échapper à l'injection mortelle à laquelle il était destiné. Face à lui Gerard dispose de moyens considérables pour rattraper le fugitif, mais derrière un masque de policier sans états d'âme, on découvre vite quelqu'un qui réfléchit et cherche à comprendre la raison des faits et gestes de celui qu'il poursuit. Le film montre en parallèle la quête de Kimble, qui va déboucher sur la découverte d'un complot, et la traque de Gerard, qui ne se laisse pas écarter de son but, même quand l'éventualité de l'innocence de Kimble va de plus en plus s'imposer. Les méchants apparaissent ici en second rôle, le ressort principal du film étant la poursuite du fugitif, néanmoins ils sont particulièrement réussis grâce à l'excellente interprétation de Andreas Katsulas (le manchot) et de Jeroen Krabbe.

Andrew Davis, à la réalisation, se montre beaucoup plus inspiré que pour son film précédent "Piège en haute mer", et nous offre quelques scènes d'anthologie, comme l'accident du train, au début du film, ou le plongeon de Kimble du haut d'un barrage hydraulique. Le rythme du film est vif, la forme attrayante avec de nombreux flash-back où l'on découvre Helen, la femme de Kimble jouée par la charmante Sela Ward, et il y règne une atmosphère hitchcockienne tout à fait intéressante pour un amateur de thriller, car le spectateur est partagé entre ses sentiments pour chacun des deux protagonistes et se demande comment tout cela va pouvoir se terminer.

"Le fugitif" est devenu un classique et constitue un mélange parfaitement dosé entre action, suspense et intelligence du scénario. On a aussi droit à quelques scènes émouvantes, comme les souvenirs de Kimble pour sa femme, ou lorsqu'il s'expose pour sauver la vie d'un enfant dans un hôpital, et à un humour certain à travers le personnage de Gerard. C'est donc un excellent divertissement, que l'on a même plaisir à revoir car lors du premier visionnage certains aspects du complot dont est victime Kimble passent un peu inaperçus.


L'Image : 1.5/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.85:1

Avis : Image décevante car granuleuse et pas très définie, les couleurs étant de plus un peu ternes. La compression montre également ses limites en plusieurs occasions, dans les scènes sombres en particulier. Compte tenu de la valeur du film, on ne peut qu'être déçu, même si l'on tient compte de la date de parution de ce DVD, d'autant plus que la photographie de Michael Chapman est très réussie.


Le Son : 2/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Anglais et surround en Français et Italien- Sous-titres : Français, Anglais, Italien, Arabe, Espagnol...

Avis : La VO a été remasterisée en 5.1. mais ne présente pas beaucoup plus de relief que la VF, les effets arrières étant peu nombreux et peu marqués. Les dialogues sont bien séparés, l'excellente partition musicale de James Newton Howard étant également bien mise en valeur.

[ Voir le Top Son pour ce DVD ]


L'Interactivité : 0.5/3

L'ergonomie des menus :
Le film se lance directement à l'insertion du disque, le menu devant être appelé à la télécommande. Le film est finement découpé en 42 chapitres et on peut changer de langues et sous-titres à la volée.


Les bonus :

Pratiquement rien, l'édition critiquée ici étant parue avant 2000. Elle a fait l'objet depuis d'une réédition un peu mieux lotie.

  • Générique simplifié, sous la forme d'une page de texte.

  • Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier Warner cartonné, dont le visuel reprend l'affiche du film, centrée exclusivement sur le personnage de Kimble dans une attitude marquant la fuite. La liste des chapitres est imprimée sur le volet intérieur.



    La sérigraphie

    Le disque n'est pas sérigraphié, seul le titre figure dans les trois langues disponibles en audio, avec quelques logos pour faire le pendant de l'autre côté du rond central. Les titres et logos apparaissent en jouant sur la brillance du support argenté du disque, l'ensemble ayant une certaine tenue.


    Note Finale : (13/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020