DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


DEUX FRèRES

Lui écrire surfeur51

Deux frères DVD sorti le 10/11/2004


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Pathé
Distributeur :
Fox Pathé Europa

Date de sortie en salle : 07 Avril 2004
Nombre d'entrées : 3 333 300 env.

Durée du film : 1 h 49 min.
Acteurs: Guy Pearce

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
4474


   

Le Film : 8.5/10

Résumé :  Nés au cœur de la jungle, deux petits tigres grandissent sous le regard bienveillant de leurs parents. Mais leur destin bascule par la faute des hommes. L’un se retrouve vedette de cirque sous le nom de Koumal. L’autre est baptisé Sangha par le fils d’un administrateur colonial qui en fait son animal de compagnie...

Avis : Deuxième film animalier de Jean-Jacques Annaud après "L'Ours", "Deux frères" nous conte les aventures de deux tigres dans le Cambodge des années 1920. Le film dénonce les violences faites aux animaux sauvages, et constitue un plaidoyer pour la conservation d'une espèce largement décimée par l'homme, même s'il occulte un peu facilement le caractère extrêmement dangereux pour les populations locales du plus puissant des fauves de la jungle. Le scénario est aussi le prétexte à montrer l'animal dans son milieu naturel, et le tournage avec des bêtes apprivoisées et spécialement entraînées pour le film a représenté un travail énorme de préparation et des mesures de sécurité très importantes. Le film est d'une grande beauté visuelle, et s'il s'adresse a priori aux enfants, il est susceptible d'intéresser tous les publics, ce qui a conduit à un succès en salles tout à fait honorable.

Le challenge principal du film était de rendre naturel le "jeu" des animaux, et le dresseur Thierry Le Portier a entraîné en France trente tigres dont dix-huit bébés avant de les transporter en Thaïlande et au Cambodge, près des ruines d'Angkor, pour tourner sur les lieux où l'action est sensée se dérouler. La première partie montre les jeunes découvrant la vie sous la protection de leurs parents, avant qu'un chasseur reconverti dans le trafic de statues anciennes ne vienne les capturer, le père étant tué et la mère blessée. Cette partie montre la vie de famille de gros matous que le réalisateur rend particulièrement sympathiques et attendrissants, mais on peut se demander si des animaux entièrement sauvages ont le même type de réaction vis à vis de leur cellule familiale. Les humains, en contre-point, sont montrés sous un jour peu glorieux, les hommes étant cupides, vaniteux ou violents, les femmes frivoles, le colonialisme étant de plus dépeint sous une forme assez satirique. Seul le jeune Raoul (Freddie Highmore) gagne, parmi les personnages principaux, la sympathie du public. Le chasseur et pilleur de temple Aidan McRory (Guy Pearce), a une personnalité à deux facettes, car si on le classe au début du film parmi les méchants, il va ensuite largement contribuer à un dénouement conforme aux vœux des spectateurs. Les vrais méchants sont principalement le propriétaire du cirque, Zerbino, et son dresseur Saladin (Vincent Scarito et Moussa Maaskri), ainsi que "Son Excellence" (Oanh Hguyen), le potentat local dont l'administrateur français Normandin et sa femme (Jean-Claude Dreyfus et Philippine Leroy-Beaulieu) veulent s'attirer les faveurs. La deuxième partie du film où l'on voit les tigres grandir en captivité est celle qui comporte les scènes les plus choquantes pour les défenseurs des animaux, mettant définitivement le spectateur du côté des animaux encagés. Le film est aussi l'occasion d'une reconstitution mi-plaisante, mi-satirique de la société coloniale du début du XXème siècle en Asie.

L'intrigue est en définitive assez simpliste, et ne réserve pas de grandes surprises, car on voit venir la plupart des événements. Mais si l'on relativise avec la nature des "acteurs principaux", on ne peut qu'être émerveillé par le spectacle présenté, d'autant que l'essentiel du film a été tourné sans images de synthèse. Le principal "trucage" utilisé a consisté à tourner les scènes en deux fois, une fois avec les tigres adultes, et une fois avec les hommes, pour ne pas les faire se rencontrer directement.

"Deux frères" ne se veut absolument pas un documentaire sur la vie des tigres, l'histoire étant une fable trop belle pour avoir une seule chance de s'être jamais vraiment déroulée, les tigres ayant de plus un comportement plus proche de sentiments humains que de ceux d’animaux sauvages. Il faut le prendre comme un film d'aventure exotique de fiction, avec des scènes épiques, des passages émouvants et aussi beaucoup d'humour, l'ensemble étant un hymne à la nature, avec toutefois quelques longueurs. L'équilibre entre les scènes dures et celles remplies de tendresse est bien dosé, le film étant servi par une photographie superbe et une très belle partition musicale, due à Stephen Warbeck. Et s'il s'agit d'un spectacle à déguster en famille, les adultes qui ont gardé une âme d'enfant et qui ne chercheront pas à dénombrer les invraisemblances du scénario devraient aussi y trouver largement leur compte.


L'Image : 3/3

Détails techniques : Format Vidéo : 16/9 - Ratio : 1.77:1

Avis : Le film a été réalisé à la caméra numérique, le transfert étant du coup excellent. Il a été tourné au format 1.77:1, mais au cinéma a été projeté en 2.35:1, en rognant le haut et le bas de l'image. Le DVD présente l'image complète. Celle-ci est d'excellente qualité, avec des couleurs chaudes et vives, de beaux contrastes, une définition précise et une compression soignée. La photographie magnifie des paysages splendides et dépaysants, ainsi que la faune et flore de la jungle cambodgienne, et on appréciera également les costumes représentatifs du colonialisme de l'époque.


Le Son : 3/3

Détails techniques : Dolby Digital 5.1 en Français et en Anglais, DTS en Anglais, Surround en Français - Sous-titres : Français

Avis : La bande son fait parfaitement ressortir tous les détails d’une ambiance sonore riche avec les nombreux bruits subtils de la nature, et quelques scènes plus spectaculaires où le caisson de basses est mis à contribution. La partition musicale remplit bien la pièce, les dialogues, peu nombreux, restant toujours audibles. VO et VF sont très proches techniquement, la VF 2.0 étant à réserver à ceux qui ne disposent pas d'un home-cinéma..


L'Interactivité : 1.5/3

L'ergonomie des menus :
Menus animés et sonorisés. Le film est découpé en 16 chapitres, et on peut changer de langue (y compris les commentaires) à la volée.


Les bonus :

Edition simple assez limitée en bonus. Il existe des éditions collector et prestige à 3 ou 4 disques, beaucoup plus complètes. La version 4 disques présente en bonus le film en version cinéma en 2.35 :1.

  • Commentaires du réalisateur. Comme pour chaque édition de ses films en DVD, Jean-Jacques Annaud se livre à un exercice passionnant, décortiquant son film à la fois sur le mode des anecdotes de tournage, et sur celui des différents points techniques. Annaud ne s’interrompt pratiquement jamais jusqu’à la fin du générique, et réussit à nous faire partager son enthousiasme.
  • Les aventures de Koumal et Shanga : Trois passages du film en version longue, où l’on voit les bébés tigre jouer dans la jungle. L’ensemble dure environ 18 minutes, en 16/9. Un bonus qu'apprécieront tous les enfants.
  • Bande annonce en 4/3 format cinéma (2.35 :1).


  • [ Voir les Bonus Cachés pour ce DVD ]

    Les Visuels : 0.5/1



    La pochette / Le packaging

    Boîtier amaray transparent. Il est dommage de ne pas avoir profité de la transparence du boîtier pour imprimer la liste des chapitres au verso de la pochette. Le visuel reprend l'affiche du film, une composition où les deux tigres jumeaux semblent contempler le monde hostile des hommes qui les pourchassent.



    La sérigraphie

    La sérigraphie reprend une partie du visuel, mais le découpage en rond, et supprimant la référence aux hommes, lui donne une coloration différente, plus stylisée que réaliste. L'impression, qui comprend le rond central, est fine, les logos et textes, bien qu'assez nombreux, sont bien placés et relativement discrets.


    Note Finale : (16.5/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020