DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


THE SENTINEL




Titre : The sentinel

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 18/11/2008

Cette critique a été visitée 917 fois. Aide

 

Editeur : 20th Century Fox
Année de sortie au cinéma : 1996
Date de sortie du DVD : 07/03/2007
Durée du film : 90 minutes


Résumé : Il y a vingt ans, Pete Garrison, agent des services secrets américains, a sauvé la vie d'un Président. Aimé et respecté de ses collègues, il est à présent chargé de la protection rapprochée de la Première Dame. Sa vie bascule lorsqu'un collègue et ami est assassiné avant d'avoir pu lui transmettre des informations de la plus haute importance...L'affaire est confiée au meilleur enquêteur du Service, David Breckinridge, ancien protégé de Garrison. Là où Garrison fait confiance à son instinct, Breckinridge ne se fie qu'aux preuves. Avec l'aide d'une jeune recrue, Jill Marin, les deux hommes vont bientôt découvrir l'existence d'un complot interne, visant à assassiner le Président. Mais très vite, les indices semblent désigner Garrison...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6.5/10)

Clark Johnson nous propose une visite au sein d'une mécanique très affûtée, les hommes du président.

Michael Douglas a les faveurs du président, mais le problème, également ceux de la 1ère dame des États-unis. Ce dilemme lui procure pas mal de soucis, notamment d'être accusé de comploter contre son boss, ce qui donne une bonne raison à son ex meilleur ami (Kiefer Sutherland) de se venger. Ce dernier dont le mariage capote, pense que Mister Douglas en est justement le responsable. L'intrigue est un peu tirée par les cheveux, l'occasion est de montrer les quelques beaux restes du héros, vieillissant tout de même, à mener sa propre enquête afin de se disculper. L'intrigue est calibrée sans réelle surprise, on devine la liaison, on devine très vite le traître, on devine la fin moralisatrice made in usa, bref la routine ricaine. Cela dit le film se regarde sans ennui, l'occasion nous est donnée de revoir la sublime Kim Basinger, classieuse à souhait, pas un grand rôle, mais en tant que première dame, elle assume en femme de l'ombre. Eva longoria sort de sa série Desperate Housewives pour une entrée timide, son joli minois frise malheureusement trop la convenance et n'apporte pas grand chose à l'intrigue, à revoir. Kiefer Sutherland est un peu la déception du film, on le sent dans les starting blocks, mais visiblement les consignes paraissent être de rester derrière la star sans tirer les draps, vraiment dommage, on aurait aimé un vrai face à face explosif, au lieu de ça on a plutôt droit à une flammèche. Il reste Monsieur Douglas, il remplit honnêtement son contrat, chargé d'occuper au maximum l'écran mais inévitablement il va falloir passer à autre chose, la course poursuite dans le bateau annonce vraiment le déclin pour les rôles physiques. Le moins que l'on puisse dire est que la fin est plutôt consternante tant elle semble bâclée, en visionnant les bonus on peut comprendre un peu plus, malgré tout la chute est d'une terrible banalité.

Au final, ce policier sans surprise, nous évite l'ennui de justesse, mais à trop calibrer la morale, on tue l'intrigue au final.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2/3) Avis sur le son :   (2/3)

L'image n'est pas exempte de tout reproche. Par moment on a l'impression d'une colorisation excessive et un manque de netteté, le contraste est honnête, c'est une petite déception.

Un 5.1 sans grand effet, le caisson frissonne à peine, la composition musicale assez banale, l'ensemble frise le minimum syndical.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

On retrouve les commentaires audio du réalisateur, 2 reportages qui au final ne pouvaient faire qu'1 où l'on suit l'entrainement des acteurs en apprenant que la petite longoria tire mieux que les hommes. Les scènes coupées ont le mérite de nous donner un début d'explication pour cette fin bizarrement tronquée. On a au final droit au film annonce de la saison 5 de 24H Chrono. Pas d'interactivité

Une jaquette plus que conventionnelle, mais à y regarder de plus près, cela représente proportionnellement la présence des acteurs à l'écran ! La sérigraphie est une partie de la jaquette avec des logos relativement discrets.
[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (12.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020