DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


27 ROBES




Titre : 27 robes

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 18/02/2009

Cette critique a été visitée 1083 fois. Aide

 

Editeur : Pathé
Année de sortie au cinéma : 2007
Date de sortie du DVD : 05/11/2008
Durée du film : 100 minutes
Acteurs: Edward Burns


Résumé : Jane a toujours été plus douée pour prendre soin du bonheur des autres que du sien. Toute sa vie, elle s'est évertuée à rendre ses proches heureux, et les 27 robes de demoiselle d'honneur qui remplissent son armoire sont autant de preuves de son dévouement. Lors d'une soirée mémorable, Jane parvient à faire la navette entre deux réceptions de mariage, l'une à Manhattan, l'autre à Brooklyn, sous les yeux ébahis de Kevin, un journaliste qui réalise que l'histoire de cette accro aux mariages pourrait lui apporter la gloire qu'il espère tant. Pour compliquer les choses, la vie parfaitement réglée de Jane est bouleversée par l'arrivée de sa petite soeur, Tess. George, le patron de Jane, tombe très vite sous le charme de Tess, et cette dernière demande tout naturellement à sa soeur d'organiser leur mariage. Mais cette fois, les choses se compliquent, car Jane est elle-même secrètement amoureuse de George...
Acheter ce DVD
chez Fnac à 13€
chez Amazon à 13€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (3/10)

27 robes ou comment éviter de 27 façons possibles ce film.

Cette comédie rose bonbon nous présente Katherine Heigl qui cumule les rôles de temoins de mariage, 27 pour ne rien vous cacher, et visiblement elle en a un peu marre (nous aussi déjà) d’enfiler ses robes de potiches, 27 d’où le titre. Les 27 premières minutes sont épouvantables, cela braille beaucoup et l’envie d’arréter le film est pressante. L’échappée belle de Grey’s anatomie, la gentille infirmière de la série, quitte la blouse pour enfiler les 27 robes de la gentille témoin et de la gentille sœur. Cette gentille assistante amoureuse du son patron, est beaucoup trop timide pour lui avouer son amour, alors comme elle est gentille, elle laisse sa place à sa jeune sœur. Heureusement comme c’est une belle histoire d’amour, elle fait la rencontre d’un jeune journaliste qui écrit plein de belles choses sur les mariages. STOP !!!

Je n’en dis pas plus, va t-elle enfiler une 28ème robe pour sa sœur, va t-elle tomber amoureuse de ce jeune écrivain qui écrit de belles choses sur le mariage et qui lui sourit tout le temps, va t-elle se rendre compte que le jeune journaliste est finalement peut-être un peu méchant, il faut bien laisser un peu de suspens…

Cette comédie-romantico-guimauvièsque ne vaut que pour les apparitions de Katherine Heigl, et encore quand elle simule la tristesse, tenir un film sur ses épaules ne se fait pas aussi facilement que donner quelques répliques dans un feuilleton même si on dispose d’une plastique avantageuse. Laissons lui un peu de temps, mais nul doute qu'elle percera très vite

Anne Fletcher est très certainement douée pour la chorégraphie, mais pour la direction d’acteur, elle a intérêt à revoir ses gammes. En clair, si vous pensez avoir dépassé le stade harlequin, passez votre chemin.




 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

On ne peut pas reprocher grand chose d'autant que l'image bénéficie d'un excellent contraste pour une compression sans défaut

Les effets ne sont pas fabuleux mais la spatialisation est là pour une bande originale limpide.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Même si le film m'est passé bien au dessus de la tête, je dois reconnaître que la partie technique rend une copie forte honorable dont certains devraient s'en inspirer.

- "Le Mariage" (le making of - 14mn) est un vrai making of et pas seulement une cascade de condescendance à part Malin Akerman décidement très superficielle
- Ne portez plus jamais ça où l'odyssée de ces fameuses 27 robes
- Le monde de jane et ses décors
-La course aux robes où l'on s'aperçoit que la folie des soldes n'est pas la seule propriété des français
- 3 scènes inédites où la seconde scène avec les robes de demoiselles d'honneur méritait sa place pour l'humour qu"elle apportait.


Une jaquette et une sérigraphie plutôt kitch à l'image d'un film qui n'a jamais su trouver une réelle identité.


Note finale :

  (11/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Générique :
- avec Edward Burns

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020