DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


QUANTUM OF SOLACE




Titre : Quantum of solace

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 17/05/2009

Cette critique a été visitée 688 fois. Aide

 

Editeur : MGM
Année de sortie au cinéma : 2008
Date de sortie du DVD : 13/05/2009
Durée du film : 106 minutes


Résumé : Même s'il lutte pour ne pas faire de sa dernière mission une affaire personnelle, James Bond est décidé à traquer ceux qui ont forcé Vesper à le trahir. En interrogeant Mr White, 007 et M apprennent que l'organisation à laquelle il appartient est bien plus complexe et dangereuse que tout ce qu'ils avaient imaginé... Bond croise alors la route de la belle et pugnace Camille, qui cherche à se venger elle aussi. Elle le conduit sur la piste de Dominic Greene, un homme d'affaires impitoyable et un des piliers de la mystérieuse organisation. Au cours d'une mission qui l'entraîne en Autriche, en Italie et en Amérique du Sud, Bond découvre que Greene manoeuvre pour prendre le contrôle de l'une des ressources naturelles les plus importantes au monde en utilisant la puissance de l'organisation et en manipulant la CIA et le gouvernement britannique... Pris dans un labyrinthe de traîtrises et de meurtres, alors qu'il s'approche du vrai responsable de la trahison de Vesper, 007 doit absolument garder de l'avance sur la CIA, les terroristes et même sur M, afin de déjouer le sinistre plan de Greene et stopper l'organisation...
Acheter ce DVD
chez Fnac à 8.79€
chez Amazon à 6.98€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (7/10)

Pour ce 22ème opus de la plus longue franchise au cinéma, on note 2 mini-révolutions, c'est le film le plus court de la série et surtout la première suite d'un autre épisode.

Nous retrouvons donc ce cher james dès le début du film dans une course poursuite digne des prologues de 007, à savoir très spectaculaires. La succession des plans est censée imprimer beaucoup de rythme, mais malheureusement ici on frise l'overdose du mouvement où le suspens fait place à la surenchère des cascades et malheureusement repositionne notre cher héros au statut d'homme invincible. Ok, on ne retrouve pas le formidable prologue de casino royale, un peu logique, Daniel Craig à moins de secret pour nous. La poursuite qui s'enchaîne, après un générique toujours aussi somptueux mais une bande originale un peu trop électrique à mon goût, lorgne énormément sur casino royale. Là encore on reste un peu déçu avec cette accumulation de plans sortis tout droit de Monsieur Plus, la surenchère n'est pas forcément signe de qualité et l'accumulation des invraisemblances lorgne dangereusement vers le jeu vidéo. Heureusement M remet un peu d'ordre dans la maison et calme le jeu d'un film qui partait dans tous les sens avec notamment une 3ème scène (celle de l'hôtel) qui reste un plagiat de Jason bourne. Quelques clins d'oeil étoffent ce métrage malgré tout, comme le corps de cette James bond girl enduite de pétrole, référence à goldfinger.
On peut parler de mini-déception pour cet opus tant le précédent nous avait enthousiasmé. Nous balader dans de multiples pays avec des personnages éclairs qui ont à peine le temps de finir leur réplique, cette multiplication de scènes d'actions improbables, nous fait un peu plus regretter casino royale qui faisait la part belle aux acteurs. Cependant on ne peut parler de film raté, ne serait-ce que par la présence de Daniel Craig encore une fois excellent dans ce smoking taillé sur mesure pour lui. la scène où il jette négligemment Mathis dans une poubelle démontre à quel point même si ce personnage est tourmenté, il reste néanmoins une formidable machine de guerre. Judi Dench apporte de plus en plus de poids à son personnage, elle est devenue en quelques épisodes un pilier incontournable. La beauté d'Olga Kurylenko souffre malgré tout de la comparaison avec Eva Green, quant à Mathieu Amalric, ce dernier symbolise honorablement le "méchant" moderne, physique banal mais près à tout pour l'appât du gain.

Au final cette suite survitaminée sans temps mort marquée du sceau de la surenchère ravira les inconditionnels de scènes d'actions, le prochain épisode gagnerait en qualité en calmant un peu le jeu, quitte à frustrer les gamers.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (3/3)

Un véritable régal pour les yeux, un contraste impeccable, une compression exemplaire, une des meilleurs copies à mon goût que j'ai pu apprécier sur vidéoprojecteur, et ce n'est pas le blue-ray !

Là encore avec la piste en DTS on apprécie énormément notre home-cinéma, le doublage français ne souffre pas face aux multiples effets sonores venont inonder nos enceintes, les surrounds ne jouent pas, certes les heures sup, mais l'ensemble reste de haute volée.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (0.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Le scandale de ce DVD, le clip et quelques bandes-annonces. Hadopi a été adopté soit disant pour protéger les artistes, et qui protège les droits des consommateurs-vache à lait ?

Notre cher james bond se la joue perso pour la sortie DVD où bizzarement Olga Kurylenko a disparue de l'affiche. Néamoins la jaquette colle bien au personnage tourmenté et la sérigraphie présente des logos très discrets.


Note finale :

  (14.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020