DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


LAS VEGAS 21




Titre : Las Vegas 21

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 22/05/2009

Cette critique a été visitée 1272 fois. Aide

 

Editeur : Columbia / Tristar
Année de sortie au cinéma : 2008
Date de sortie du DVD : 04/12/2008
Durée du film : 123 minutes
Acteurs: Laurence Fishburne Kevin Spacey


Résumé : Ben Campbell, étudiant doué au prestigieux M.I.T., est contraint de partager son temps entre ses études et petits boulots afin de pouvoir payer ses frais de scolarité. Lorsqu’un groupe d’élèves aussi doués que lui le repère, ils lui proposent de participer à un jeu bien plus lucratif… Tous les week-ends, cette petite bande de mathématiciens hors pair se rend à Las Vegas pour jouer au blackjack sous de fausses identités, avec des règles qui ne doivent plus rien au hasard. Guidés par le professeur et génie des statistiques Micky Rosa, ils ont compris comment prévoir les cartes et communiquer entre eux pour rafler de très grosses mises. Séduit par l’argent facile, la vie de rêve et Jill, sa très belle équipière, Ben multiplie les défis. Les risques augmentent pourtant rapidement avec les mises, et les cartes ne restent pas longtemps son seul adversaire : il doit désormais se méfier de Cole Williams, le plus terrifiant des hommes de main des casinos…
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6/10)

Robert Luketic s'inspire d'un fait réel survenu dans les années 90 en adaptant le best seller "Bringing Down the House : The Inside Story of Six MIT Students Who Took Vegas for Millions" au titre cinéma plus raccourci "21".

La théorie du chiffre dont je vous passerais les explications mathématiques, amène une bande d'étudiants sous la houlette d'un professeur, à court-circuiter le hasard du black-jack par une logique implacable. Ça tombe bien, un jeune étudiant surdoué mais sans le sou veut rentrer dans une des plus prestigieuses universités des usa, il compte bien utiliser son talent afin de trouver l'argent nécessaire dans les casinos. On a la sensation bizarre au début du film d'assister à un remake de risky business, mais heureusement Jim Sturgess joue plus sobrement que tom cruise et arrive à capter notre attention. Une fois les personnages présentés on glisse vers ocean's eleven, la tactique paye mais l'histoire s'embourbe une fois de plus dans les clichés, le looser devient le frimeur, la belle craque pour le joueur, le cogneur frappe le tricheur, et le fruit du labeur s'en va au professeur, sauf que l'épilogue est trompeur.
Côté casting Jim sturgess est plutôt bon joueur dans le registre étudiant fauché mais plus lisse dans celui du frimeur, Kevin spacey est décevant tant son jeu sobre frise la transparence, c'est étonnant car ce dernier était vraiment impliqué dans le film coiffant la casquette de producteur, kate Bosworth est la bimbo de service mais derrière cette étiquette se cache la seule adulte du groupe, un jeu sobre mais pas inintéressant. Laurence Fishburne joue les guet stars de service, il fait ce qu'on lui demande.

Au final ce divertissement honnête plombé par une amérique toujours aussi moralisatrice s'oublie vite.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

Image bénéficiant d'un exellent contraste, végas est cinégénique et cela se voit. Phénomène de mode oblige, les couleurs chaudes de végas la nuit contrastent avec les couleurs froides de boston le jour.

Un 5.1 correct alimenté par une bande originale electrique. Peu d'effets sont à souligner, le bruit des jetons jetés sur le tapis est moins flatteur que l'effondrement d'un immeuble, en clair le caisson reste muet pour le plus grand plaisir des voisins.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

On retrouve les commentaires audio du réalisateur, 3 featurettes sur le jeu et quelques bandes annonces. On peut parler de minimum syndical.

La donne a changé, kevin spacey est venu s'intercaler avec les jeunes dans la première carte, Fishburne apparait sur la seconde. L'affiche originale présentait Spacey sur la seconde. Une sérigraphie sobre et ludique, mais néanmoins plus originale que la jaquette.


Note finale :

  (13/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020