DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


MR 73




Titre : MR 73

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 31/05/2009

Cette critique a été visitée 601 fois. Aide

 

Editeur : Gaumont
Année de sortie au cinéma : 2007
Date de sortie du DVD : 23/09/2008
Durée du film : 124 minutes


Résumé : Marseille. un flic de la criminelle au passé douloureux et miné par l'alcool mène l'enquête sur un tueur en série. Mis à pied, il poursuit son enquête illégalement. Quant à Justine, elle découvre que le meurtrier de ses parents va être remis en liberté...
Acheter ce DVD
chez Amazon à 4.84€
chez Fnac à 9.59€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8/10)

MR 73 clôture ce que considère Olivier Marchal comme un triptyque, cet homme est un écorché vif, il a des comptes à rendre et surtout de vieux démons à enterrer.

L’affiche ne laisse aucun doute quant au contenu du récit, on y voit un homme tourmenté dans une ambiance poisseuse, si vous n’avez pas le moral, mieux vaut vous pencher sur un bon Walt disney. Ce policier plus proche du thriller a des faux airs de seven, le film met en avant un système judiciaire gangrené par les magouilles, une hiérarchie qui pense à sauver ses arrières plutôt qu’à soutenir ses hommes. L’enquête importe peu, du reste avant la moitié du film elle est déjà élucidée, ce sont surtout ces personnages, qui intéressent notre réalisateur et sur lesquels sa caméra s’attarde principalement. L’univers qu’il dépeint est terriblement noir, cette obsession à restituer ce qu'il a vécu engendre parfois certaines maladresses comme ces locaux insalubres et poisseux de notre chère police, incompatibles avec ces 4x4 énormes et rutilants. Il s'appuie également sur un voyeurisme un peu trop racoleur comme l’assassinat des parents de justine. Cet homme est marqué, il tient à ce qu'on le sache et nous le montre.

Daniel Auteuil est impérial, le flic alcoolique qu’il incarne est sans doute l’un de ses meilleurs rôles et illustre parfaitement l’autopsie d’une descente aux enfers. Olivia Bonamy ne nous laisse pas non plus indifférent, sa fragilité évite la caricature, sa beauté envoûte l'écran. Philippe Nahon est impressionnant dans l'incarnation du mal, même s'il reste à mon goût sous-employé, Catherine Marchal joue juste, seul Francis Renaud manque un peu d'épaisseur dans ce casting intéressant.

Pour les amateurs de thriller, il vaut mieux revoir seven ou le silence des agneaux, avec son suspens parfaitement distillé. Pour ceux qui aiment les films noirs avec des personnages prenant le pas sur l’intrigue, ce film est fait pour vous.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (3/3)

On est en présence d'une copie remarquable, le master numérique haute définition est un pur régal. Les couleurs froides et blafardes collent parfaitement au thème, le contraste est impeccable, du beau boulot

un 5.1 très bien maitrisé, la restitution de l'ambiance glauque est parfaite, les voluptes de fumée, la pluie reflet des âmes, tout est palpable avec une belle limpidité.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (3/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

On retrouve sur le 1er DVD les commentaires audio d'olivier marchal.
Sur le second, le film de Stéphane Charbit "Quelque part dans la nuit" - 56mn, un superbe making-of s'imprégnant parfaitement de l'ambiance voulue. Daniel Auteuil reste complètement immergé dans son rôle, il joue son interview, quant au réalisateur, on reste scotché sur ses commentaires et la volonté qu'il a, à tenir la tête hors de l'eau après son lourd passé de flic enduré. On reste très loin des complaisances affichées lors des tournages, indubitablement le réalisateur a réussi à faire passer son message aux acteurs. A noter la magnifique scène de l'église, où la caméra s'attarde volontairement sur le réalisateur et le silence de l'équipe, touchée par l'interprétation d'olivia bonamy, un beau moment et un des meilleurs making-of que j'ai vu.
On retrouve également 9 scènes coupées et la bande-annonce.
L'interactivité est discrète mais superbe.

Un sur étui et une jaquette identique, annonciateur et fidèle au film. La sérigraphie identique pour les 2 galettes ne se démarque pas, elle présente la pluie sans l'acteur, un seul logo et des mentions légales quasi invisibles. Un collector technique irréprochable.


Note finale :

  (18/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020