DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


GANGSTERS - EDITION FRAVIDIS




Titre : Gangsters - Edition Fravidis

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 11/06/2009

Cette critique a été visitée 781 fois. Aide

 

Editeur : Fravidis
Année de sortie au cinéma : 2002
Date de sortie du DVD : 05/03/2007
Durée du film : 90 minutes


Résumé : A Paris, dans le commissariat du 18ème considéré comme le plus trash de la capitale, les suspects d’un braquage sont interrogés pendant 48 heures de garde à vue. Parmi les enquêteurs, deux ripoux sont prêts à tout pour récupérer le pactole : 100 millions en diamants bruts...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6.5/10)

Olivier Marchal nous présente avec Gangsters son premier long métrage, ce qu’il considère comme le 1er épisode de son triptyque, assurément le moins abouti par rapport au 36 quai des orfèvres et MR73.

Le réalisateur se sert indiscutablement de son expérience de flic, pour retranscrire l’ambiance désoeuvrée d’un commissariat de police. On y retrouve pêle-mêle, le cogneur, le raleur, le baiseur, le voleur, le menteur ou le flingueur, tout ce petit monde gravitant dans un univers où crasse urbaine et petits larcins nourrissent leurs quotidiens. Le faux truand et la fausse prostituée infiltrent cet endroit suite à un braquage sanglant, pour tenter de découvrir le ou les ripoux de service.
La force du film tient à un huis clos oppressant, avec ses flics de l’ombre, faisant leur boulot avec les moyens du bord, souvent à la limite autorisée, mais avec un langage percutant de justesse, on reste proche d’un univers de Melville ou Audiard.
La faiblesse de cette oeuvre repose malheureusement sur le couple vedette qui a du mal à nous embarquer. Là où Daniel Auteuil impose son véritable charisme pour les deux épisodes suivants, Richard Anconina semble un peu tendre pour ce type de rôle, non pas sur la forme mais sur le fond. Assez inexpressif lors de l’interrogatoire, il ne convainc pas vraiment dans les scènes d’action, encore moins dans les scènes intimes. Anne parillaud est plus belle que jamais, mais fait preuve d’une incroyable transparence dans son jeu. C’est vers les seconds rôles, qu’il faut se retourner pour prendre plaisir aux dialogues. François Levanthal a ce que l’on peut appeler une vraie « gueule », même s’il tombe parfois dans la caricature, il capte malgré tout l’attention. Gérald Laroche, Francis Renaud, Jean-Jacques Le Vessier et Jean-Louis Tribes sont excellents, Catherine Marchal nous fait regretter un rôle trop court, même chose pour Guy Lecluyse. Alexandra Vandernoot reste une magnifique déception car trop caricaturale, François-Régis Marchasson étant la seule faute de casting par un jeu insipide.

Au final, cette oeuvre a le mérite de se démarquer des policiers français jugés trop souvent « mous » tout en dénonçant une hiérarchie fuyante et des hommes livrés à eux-mêmes. Malgré une caricature parfois trop présente et un final un peu trop américanisé, on est en présence d’un divertissement honnête.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2/3)

Vraiment pas grand chose à repprocher à cette copie de bonne facture, les couleurs chaudes des boites de nuit contrastant avec celles froides du commissariat, le contraste est de bonne qualité

Un 2.0 qui a un certain punch pour une bande originale un peu trop racoleuse à mon goût. On ne regrette pas spécialement l'absence d'un 5.1 compte tenu du nombre important de scènes en huis clos, tout au plus la scène la plus spectaculaire lors du braquage aurait méritée un meilleur sort.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (0/1)

Pour ceux qui n'auraient pas eu assez d'ambiances glauques et noires, je les invite à visionner le court métrage "un bon flic" d'une qualité médiocre pour l'image. François-Régis Marchasson a toujours du mal à me convaincre quant à sa prestation.
- Le making of présente 5 mini-scénettes (moins d'une minute 30 pour chacune), façon teaser avec sponsor à l'appui, aucun interêt.
- les essais des comédiens sont d'un interêt relatif, tout au plus on retrouve les acteurs récitant le texte d'un rôle qui ne leur est pas attribué, le petit jeu consistant à retrouver le bon...
- Un teaser + la bande annonce
- On arrive enfin au plus interessant avec l'interview du réalisateur, qui sert pour le coup de vrai making of. Les 24mn sont vraiment passionnantes, cet homme n'a pas la langue de bois et surtout il évite toute condescendance.


Une jaquette banale, affublée d'une citation on ne peut plus racoleuse. La sérigraphie se contente de reproduire à l'identique l'affiche sur le coin supérieur droit, le reste de la galette se consacre aux logos et mentions légales. On ne peut nier la qualité d'impression, mais cela reste insuffisant côté esthetique.


Note finale :

  (13/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020