DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


TWILIGHT - CHAPITRE 1 : FASCINATION - EDITION COLLECTOR / 2 DVD




Titre : Twilight - Chapitre 1 : Fascination - Edition collector / 2 DVD

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 25/10/2009

Cette critique a été visitée 739 fois. Aide

 

Editeur : M6 Vidéo
Année de sortie au cinéma : 2009
Date de sortie du DVD : 08/07/2009
Durée du film : 117 minutes


Résumé : Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l'Etat de Washington, pour vivre avec son père. Elle s'attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d'une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l'un d'eux, Edward Cullen. Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : lorsque Isabella comprend que Edward est un vampire, il est déjà trop tard...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6/10)

En voulant adapter le premier tome de Stephenie Meyer, Catherine Hardwicke réussit-elle à renouveler un genre qui fascine toujours autant le 7ème art ?

Si par renouveler on entend , pas de cercueil pour les siestes, de collier d'ail, de crucifix ou des chicots faisant fantasmer tout le corps médico-dentaire, alors oui assurément la réalisatrice en restant fidèle dans l'adaptation donne un coup de poussière aux nosfératu et dracula. La classe ado-vampire qu'elle nous propose a tout pour séduire une jeunesse toujours plus fashion. Ces suceurs végétariens sont beaux, bien fringués, polis et cultivés. Leur déplacement et habitation en forêt sentent bon la nature et se marient parfaitement avec le développement durable, nicolas hulot doit être aux anges.

Alors qu'est-ce qui cloche dans cette réalisation ?

Le temps, assurément, certes les vampires en disposent à foison et ne sont pas trop regardants à ce sujet, mais il faut reconnaître que certaines scènes s'éternisent quand d'autres sont inutiles. Nous avons bien compris qu'entre Bella et Edward, il se passe quelque chose, cette alchimie ne nous laisse pas indifférent, du moins la première demi-heure, mais ce Roméo et Juliette "dentesque" s'enlise ensuite dans la guimauve avec en point d'orgue cette scène finale dans le kiosque. La ballade aérienne en forêt nous fait penser au survol de New York avec superman et sa fiancée de journaliste, autre temps, autre lieu et surtout autre mode. L'élastique romantique est tiré au maximum, jouant sur le désir non satisfait de ces 2 jeunes, la libido est mise à rude épreuve, ici le sexe n'est pas de mise. De là à se dire qu'on retourne dans une Amérique puritaine et moralisatrice très année 50 il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement. Tout est aseptisé dans ce métrage, pas de sang, pas de sexe, pas de violence montrée, un comble pour le genre, Edward va même jusqu'à demander le droit d'entrée au père pour sortir sa fille.
Derrière ce guide des bonnes manières dont tout parent rêve, le temps joue contre l'équilibre du métrage, le duel final bâclé en 2 temps 3 mouvements symbolise parfaitement ce déséquilibre d'un combat qui manque cruellement de dramatique et de suspens.

« Génération perdue » ou « Vampire vous avez dit vampire » proposaient déjà en son temps le dépoussiérage d’un Dracula trop guindé et un peu dépassé, l’écriture était moins fine mais elle se substituait à des frissons et un humour décapant. Ici, le seul objectif semble être le message « protégez-vous » de tous les plaisirs qui peuvent vous nuire. Tout n'est pas raté, heureusement, la présentation de Bella à la famille amène un humour bien dosé, le désir de la croquer est vraiment palpable et donne un côté jubilatoire à la scène.
Côté casting on a rien à reprocher au couple vedette, Kristen Stewart crève l'écran par sa présence et sa beauté. Robert Pattinson avec ce physique doit affoler les hordes de jeunes filles, son jeu m'a plus convaincu dans la première partie du film. Tous les seconds rôles assurent sans problème, notamment Cam Gigandet qu'on voit héla trop peu.

Fascination n'est pas vraiment le premier mot qui me vient au générique de fin, frustration serait mieux approprié pour ce divertissement très esthétique mais aseptique qui ne pourra contenter qu'un jeune public.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

L'éditeur nous propose une superbe copie avec ses couleurs dominantes glacées comme ces vampires. Seules quelques scènes nocturnes faiblement éclairées restituent la couleur naturelle des acteurs dans une excellente définition avec des contours précis.

La bande originale permet d'apprécier sa limpidité dans les scènes intimes, la VF dispose d'un bon dynamisme, les scènes d'action se comptant sur les doigts d'une main, le caisson reste en phase sommeil mais pas les surrounds qui restent bien présentes.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Sur le DVD 1 on retrouve les commentaires de la réalisatrice ainsi que du couple vedette. 3 clips (Muse - Paramore et Linkin Park) et pour cloturer la bande annonce
Sur le DVD 2, 5 scènes rallongées sans aucun interêt, on a droit au début de chacune d'elle aux commentaires plus que succincts de la réalisatrice qui nous assène un sourire très commercial.
Toujours avec le même sourire et des arguments désuets elle nous présente 5 scènes coupées, la 3 et la 5 avaient leur place, ne serait-ce que pour donner un peu de piment à un film qui en manque énormément.
Le making of (52') découpé en 7 parties alterne le bon et le moins bon, les acteurs sourient tout le temps, la réalisatrice sourie tout le temps, difficile de croire que le tournage ne s'est pas fait sans soucis. La partie technique une fois de plus a attiré mon attention avec ses gommages, les doublages ou le montage.
Le phénomène au Comic-Con assume totalement le public visé, si vous êtes accroc aux hystéries collectives pendant les 7 mn calamiteuses que dure ce reportage, vous serez aux anges, car côté interêt c'est le vide abyssal.
Nous terminons par 2 teasers.
L'ensemble reste très léger sur le fond à l'image d'un film qui manque de mordant.

Le boîtier nous est proposé sous forme de livre, le digipack se présente en 4 parties aux photos magnifiques. A l'intérieur on retrouve le couple et les vampires nomades, sur l'extérieur toute la petite famille et sur le dos du boîtier le couple où la photo joue magnifiquement avec la lumière. On dispose également d'un marque-page illustrant le Tome 1 et d'une fiche regroupant tous les éléments techniques du DVD. La sérigraphie se veut neutre, sur fond bleu coupé par un liseré, seules quelques gouttes de sang viennent discrètement rappeler le sujet. Les logos restent discrets.
Une grande réussite esthétique

[ Voir le Top Packaging pour ce DVD ]


Note finale :

  (14.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top packaging

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020