DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


MANIPULATION




Titre : Manipulation

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 30/10/2009

Cette critique a été visitée 923 fois. Aide

 

Editeur : M6 Vidéo
Année de sortie au cinéma : 2008
Date de sortie du DVD : 18/03/2009
Durée du film : 107 minutes
Acteurs: Hugh Jackman Ewan McGregor


Résumé : Sans amis ni loisirs, la vie de Jonathan se résumait à son travail de comptable dans une grosse société new-yorkaise... jusqu’à ce que Wyatt, un collègue avocat, lui fasse découvrir le « List », un club de rencontres sulfureux peuplé de jeunes femmes superbes et disponibles. Jonathan y fait la connaissance de la belle et mystérieuse S. et en tombe immédiatement amoureux.Mais la jeune femme disparaît et Wyatt révèle son vrai visage : si Jonathan veut retrouver S. vivante, il va devoir l’aider à commettre le casse du siècle...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (5/10)

S’enfermer dans un métier trop pragmatique peut déboucher sur une vie sociale terne et susciter des envies cachées.

Derrière ce postulat, le réalisateur tente de mettre en place un engrenage sensé nous tenir en haleine, encore fait-il avoir les arguments.
Manipulation pour une première réalisation de Marcel Langenegger est un thriller sans réelle surprise. La première partie excite notre curiosité par cette liste de rencontres et son mode de fonctionnement. Mais la seconde, trop formatée traduit un scénario prévisible ou chaque rebondissement tombe bien souvent à plat.
Bad Influence dans le même registre s’en sortait à l’époque plutôt bien avec une interprétation convaincante, ce qui semble ici être le point faible.
Hugh Jackman a bien du mal à se sortir du personnage X-men, ce dernier semble plus à l’aise dans des rôles remuants. Quant à l’insipide Ewan Mc Gregor, ses prestations plus qu’anodines dans la trilogie de Star Wars confirment un sacré problème de charisme. C’est du côté féminin que nous tirons le plus de satisfaction. Michèlle Williams avait déjà attiré notre attention dans l’excellent « Le secret de Brokeback Mountain » et confirme un excellent potentiel, Maggie Q et Natasha Henstridge font une apparition qu’on ne peut oublier et Charlotte Rampling nous suspend à ses lèvres avec hélas ses trop courtes répliques.

Au final le titre original « Deception » résume correctement ce petit thriller qui ne laissera pas des souvenirs impérissables.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

Le réalisateur a choisi un mix, numérique pour les scènes nocturnes et traditionnel pour le jour. Voilà en tout cas un choix judicieux, les contours sont précis, un contraste profond et une compression peu visible. Le choix des couleurs est une fois de plus lié au personnage, pâles au début du film et à mesure que Jonathan se lâche nettement plus éclatantes et chaudes. Une copie de bonne facture

Pour les effets tonitruants, en dehors de quelques balles de tennis et de l'explosion de l'appartement, on ne va pas trop se fâcher avec le voisinage. Néanmoins la bande originale se laisse apprécier pour sa limpidité avec logiquement une petite préférence à la VO pour un mixage plus précis.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

On retrouve les commentaires du réalisateur plutôt instructifs, même si les cirages complaisants sont de mise le making of (17'25) reste intéressant avec ses explications sur la camera Genesis, l'implication de Hugh Jackman ou les remaniements du scénario. Les 2 scènes coupées n'apportent strictement rien, la fin alternative me plait beaucoup sortant de la traditionnelle morale américaine, enfin le sujet "les clubs de rencontres privées " (9'48) est présenté par 2 sexologues et nous apprend toujours quelque chose sur un sujet aussi intarissable, et pour terminer la bande annonce du film. Pas si mal en fin de compte pour un film avec aussi peu d'effets.

Une jaquette sans grande inspiration, la facette des personnages et la fracture symbolisée par le verre fissuré ne convainc pas vraiment. La sérigraphie se contente de reprendre la même image dans une excellente définition, les logos nombreux restent malgré tout groupés dans un ton neutre et les mentions légales sont quasi invisibles.


Note finale :

  (12.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Générique :
- avec Hugh Jackman, Ewan McGregor

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020