DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


MAX PAYNE




Titre : Max Payne

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 12/12/2009

Cette critique a été visitée 923 fois. Aide

 

Editeur : 20th Century Fox
Année de sortie au cinéma : 2008
Date de sortie du DVD : 22/07/2009
Durée du film : 100 minutes


Résumé : Max Payne est un flic déterminé à retrouver ceux qui ont brutalement assassiné sa famille et son partenaire. Obsédé par sa quête de vengeance, il laisse son enquête l'entrainer dans un voyage cauchemardesque dans les bas-fonds de l'underground new-yorkais. Tandis que le mystère s'épaissit, Max va devoir affronter de puissants ennemis mais aussi ses propres démons...
Acheter ce DVD
chez Amazon à 0.04€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6/10)

Au vu d'une presse qui ne s'est pas gênée à laminer le film du jeu éponyme, j’avais un petit doute quant à l’intérêt à le visionner, mais après tout le plus important est d’avoir son propre avis.

Et pour le coup, grand bien me fasse de garder ce libre arbitre, car ce Max Payne est loin d’être la catastrophe annoncée. Certes, on ne peut nier que la forme prédomine outrageusement sur le fond, ce flic qui a perdu femme et enfant est on ne peut plus monolithique, mais le genre ne se prête guère à dépenser des neurones pour élucider ces meurtres non classés. Nous oscillons entre sin city et un peu de saupoudrage de wanted ou hitman, les gun fight et bullet time égrainent un scénario rachitique, mais l’ennui ne s’invite jamais. L’explication à ce désaveu général provient en partie d’un personnage qui ne colle visiblement pas à celui du jeu, ok mais quand on n’est pas gamer ? Les adaptations, on le sait qu’elles soient de BD, littéraires ou ludiques sont toujours difficiles, en faire abstraction en ce qui me concerne n’est pas un soucis.
Nous suivons donc ce flic zombie à travers un New York hivernal, menant sa propre enquête sans se soucier de son sort ni de son entourage. Au rayon des regrets, car le film est loin d’être parfait, on peut regretter ces flash backs un peu trop appuyés « bonbon rose », une certaine édulcoration de la violence, un ami-ennemi trop prévisible et enfin le manque d’un adversaire digne de ce nom, un vrai méchant charismatique.
Ce film repose essentiellement sur un esthétisme très réussi, ces monstres sortis tout droit de l’enfer procurent une vision majestueuse, nous sommes finalement très proche d’un clip vidéo.
Mark Wahlberg malgré ce visage inexpressif fait une composition plus honnête que dans celui de shooter, on regrettera une Olga Kurylenko furtive qui vampirise totalement l’écran à chacune de ses apparitions.
Au final ce Max Payne est loin d’être un ratage total, certes en s’abreuvant de cette drogue qui semble décupler la volonté, le scénario aurait peut-être dépassé les 10 lignes, mais armé d’un bon LCD et home-cinéma et en faisant fi de sa paternité, le divertissement honnête est au rendez-vous.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

C’est un petit régal, on note un contraste très prononcé donnant une belle profondeur, les contours sont nets, tranchants comme ce froid ambiant. Seuls quelques plans lointains accusent un léger flou. Le genre de film qui nous donne envie de faire le saut pour le Blue-Ray.

Là aussi c’est une vraie réussite, on a à faire à une VF très dynamique, presque égale à la VO 384 kbps contre 448 kbps, un mixage précis distillant parfaitement les effets dans chaque enceinte, les effets nombreux permettent de se rappeler que le caisson ne fait pas dans la dentelle.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Plutôt novateur dans le ton, le majeur levé par le réalisateur témoigne d’un exercice obligé. Son prologue sur le fait qu’un best of est inutile puisque les gens téléchargent, donne le ton. Plutôt antinomique comme réflexion, puisque les bonus ne peuvent être visualisés que par ceux qui achètent les DVD. Toujours est-il qu’il décide de s’intéresser à l’équipe plutôt qu’au film et nous suivons donc pendant cette longue heure, ses jurons, les états d’âmes de certains techniciens, saupoudrées de temps en temps par quelques scènes. Nous ne retenons pas grand chose, hormis une température de tournage à -26° et un Mark Wahlberg se souciant peu de son physique.
Le roman graphique de Michelle Payne ne m’a pas spécialement captivé, mais je suppose qu’il doit y avoir des adeptes.

Une jaquette très sommaire avec ses couleurs prédominantes du film, une sérigraphie reprenant un New York hivernal dans une définition excellente, les logos s’intègrent parfaitement dans le paysage, dommage que ces mentions légales disgracieuses en orange viennent gâcher l’ensemble.


[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (13/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020