DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


FAUBOURG 36




Titre : Faubourg 36

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 27/12/2009

Cette critique a été visitée 857 fois. Aide

 

Editeur : Pathé
Année de sortie au cinéma : 2008
Date de sortie du DVD : 25/03/2009
Durée du film : 120 minutes


Résumé : Dans un faubourg populaire du nord de Paris en 1936, l'élection printanière du gouvernement de Front Populaire fait naître les plus folles espérances et favorise la montée des extrêmes. C'est là que trois ouvriers du spectacle au chômage décident d'occuper de force le music-hall qui les employait il y a quelques mois encore, pour y monter un "spectacle à succès". Le lieu sera le théâtre de la plus éphémère des belles entreprises...
Acheter ce DVD
chez Amazon à 2.21€
chez Fnac à 13€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8/10)

Christophe Barratier après son énorme succès avec "les choristes" décide de rester dans la première partie du 20ème siècle pour nous faire suivre les aventures de cette petite troupe de spectacle bien décidée à faire vivre leur music hall.

Et c'est avec un plaisir non feint que nous voyons évoluer ces personnages hauts en couleurs, tous ont en commun l'amour pour « le chansonia » et vont user de tous les moyens afin que celui-ci ne ferme pas définitivement ses portes. Galapiat, le parrain du quartier qui nourrit des ambitions politiques avec la montée du fascisme, va tout faire pour s'attirer la sympathie locale et surtout va jeter son dévolu sur la troublante Douce. Au rythme de l'accordéon et des chansonnettes sur scène et dans une mise en scène parfaitement maîtrisée, les personnages évoluent sous nos yeux avec leur drame familial, sentimental ou social. Difficile de détacher un acteur tant ils sont tous excellents, Clovis Cornillac en Milou syndicaliste fait plus vrai que nature, Gérard Jugnot en Pigoil et père voulant revoir son fils est adorablement attachant. Kad Merad en Jacky et imitateur chanteur trouve là un de ses meilleurs rôles, Bernard-Pierre Donnadieu démontre tout le charisme nécessaire pour jouer les méchants sans même élever la voix. On est obligé de remarquer la pétillante et magnifique Nora Arnezeder et enfin le savoureux Pierre Richard en Monsieur TSF qui va devenir pour le coup Monsieur SOS.
Ce faubourg 36 attire toute notre sympathie, ses décors magnifiques nous font plonger sans retenue dans cette entreprise familiale qui a le bon goût de ne pas se vautrer dans le mélo facile, un beau divertissement.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

La copie est excellente, elle présente une remarquable palette colorimétrique, des contours précis et un contraste impeccable, du beau travail.

L’ immersion est totale dans ce théâtre, le dynamisme est excellent avec un mixage précis, même si l’essentiel se situe dans la partie frontale, la restitution des spectacles nous offre une belle spatialité.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Nous suivons avec beaucoup d’intérêt ce making of (54’01) véritable petit film réalisé avec beaucoup de soin. Nous démarrons avec le chef décorateur et ses premières esquisses, la matérialisation à Prague démontre l’ampleur du projet. Nous assistons ensuite à l’enregistrement des chansons et le casting pour trouver le premier rôle « Douce ». La suite se déroule essentiellement à Prague, ponctué par quelques répliques des acteurs, nous avons le privilège d’assister aux répétitions et aux soucis quotidiens qu’engendre une telle entreprise, nous sommes bien loin des pseudo making of promotionnels et traditionnels. Le reportage se termine avec l’émotion, l’équipe qui doit se séparer et la démolition de l’ensemble de ces décors éphémères, bref toute la magie du cinéma.
Les scènes chantées inédites (16’20) représentent en fait les numéros dans leur intégralité, on découvre malgré tout avec humour lors du casting , le petit numéro de celestin, personnage très attachant qui nomme ses plats du jour au nom des différents présidents. Pour terminer une galerie de photos enchaînées (2’32) et la bande annonce.

L’étui et la jaquette sont identiques, très esthétique, on retrouve toute l’équipe avec ses couleurs chaudes . La sérigraphie n’est malheureusement pas au rendez-vous, la définition est moyenne, les contours loin d’être nets et une légion de logos occupent tout la partie basse de la galette, dommage.


Note finale :

  (16.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020