DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


THE DUCHESS




Titre : The Duchess

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 25/01/2010

Cette critique a été visitée 784 fois. Aide

 

Editeur : Pathé
Année de sortie au cinéma : 2008
Date de sortie du DVD : 13/05/2009
Durée du film : 110 minutes


Résumé : Fin du XVIIIe siècle, en Angleterre. Comme Lady Diana, dont elle est l'ancêtre, Georgiana, Duchesse du Devonshire, est une femme belle, charismatique, et adulée par la population. Mariée au richissime Duc, elle est contrainte d'accepter un ménage à trois avec la maîtresse de celui, Bess, qui est aussi sa meilleure amie... Insatisfaite, elle s'engage dans la vie publique en faisant campagne pour le parti libéral et en luttant pour les droits des femmes. C'est ainsi qu'elle s'éprendra du futur premer ministre Charles Grey...
Acheter ce DVD
chez Amazon à 5.78€
chez Fnac à 10€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (7/10)

Saul Dibb pour sa seconde réalisation propose sous les traits de Georgiana, duchesse du devonshire, de parler de la condition féminine au 18ème siècle.
Le mariage avec le duc William Cavendish ne souffre d'aucun doute, il n'a de raison que la poursuite d'une lignée avec bien évidemment la naissance d'un fils. Les conditions sont clairement posées, ici l'amour n'a pas sa place, seule la fertilité compte. Cette jeune duchesse voyant ses illusions s'envolaient, derrière une vie intérieure sèche et froide, va pourtant réussir à trouver des compensations avec la haute société en obtenant la reconnaissance notamment avec ses artifices vestimentaires extravagants.
A l'image d'un Ralph Fiennes froid et tranchant comme un rasoir, Saul Dibb nous dépeint une société bourgeoise avec des conditions de vie peu enviables pour les femmes qui n'avaient pas le droit de s'exprimer. On peut regretter l’académisme employé, digne des machines à oscars, une telle femme méritait assurément un peu plus de modernité dans son ton. Keira knightley inonde de sa beauté l’écran, dommage que l’accent soit avant tout mis sur ses déboires conjugaux qui la pousse par instant à une certaine caricature. Ralph Fiennes joue parfaitement dans la nuance et contrebalance à merveille l‘impétuosité de sa femme, on regrette encore une fois les apparitions trop furtives de Charlotte Rampling, sous-employée. Les seconds rôles manquent hélas cruellement de charisme, la liaison de Keira et Dominic Cooper est un formatage caractéristique d’hollywood, sans alchimie point de regret. La reconstitution est impressionnante, les costumes flamboyants, la photo superbe, la mise en scène n’a rien à se rapprocher, on regrettera juste une musique un peu trop envahissante. Pour l’anecdote et une meilleure lisibilité, c’est à la mort de Georgiana que le duc épousa Bess, non par la bénédiction de son vivant
Le parcours de cette duchesse étrangement semblable à celui de Lady Diana nous amène un témoignage trop oscarisable pour être honnête, malgré tout on suit cette coco chanel du 18ème siècle sans ennui avec en plus un brin de compassion.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

Une copie très agréable permettant d’apprécier la foultitude de détails. Le recours à la lumière naturelle présage parfois d’un contraste un peu trop appuyé mais l’ensemble reste visuellement remarquable.


Le 5.1 dans sa version française jouit d’un très bon dynamisme, à noter malgré tout un léger manque d’audace centralisant un peu trop les sons sur le frontal, dommage.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Le making of (40’35) découpé en 5 parties n’est pas inintéressant pour peu que l’on passe l’avalanche d’éloges inéluctables. On cerne un peu mieux la personnalité de cette duchesse, on parcourt furtivement les décors et costumes et pourtant malgré ces 40mn on a l’étrange sensation d’en apprendre le strict minimum sur ce film. Les 4 scènes coupées très longuement commentées par son réalisateur, avaient pour les 3 premières, largement leur place. On retrouve également une galerie de photos et le film

La jaquette évite le clinquant vestimentaire de la duchesse pour s’attarder sur son regard à la recherche de la séduction, effet réussi. La sérigraphie n’est pas en reste et nous propose Georgiana avec une perruque extravagante, artifice bien utile pour sa reconnaissance. La définition est bonne, les logos même s’ils ne sont pas positionnés idéalement restent assez discrets, idem pour les mentions légales.

[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (15/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020