DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


ORGUEIL ET PREJUGES




Titre : Orgueil et préjugés

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 04/02/2010

Cette critique a été visitée 480 fois. Aide

 

Editeur : StudioCanal
Année de sortie au cinéma : 2004
Date de sortie du DVD : 14/08/2006
Durée du film : 127 minutes


Résumé : Dans un petit village anglais de la fin XVIIIème siècle, une jeune fille se prend d'amour pour son voisin alors que sa mère veut la marier dans le beau monde...
Acheter ce DVD
chez Amazon à 7.62€
chez Fnac à 10€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8/10)

C’est Joe Wright qui s’attelle à la seconde adaptation cinématographique du best seller de Jane Austen. On suit cette famille de la petite bourgeoisie virevolter entre les bals flamboyants et s’époumoner à trouver des époux de haut rang, Il faut bien dire que les loisirs sont comptés à cette époque et les apparences n’assurent pas pour autant de lignée noble.
Le réalisateur nous immerge dans cette reconstitution impressionnante de fin du 18ème siècle, l’opposition entre Elisabeth Bennet et Mr Darcy constitue la colonne vertébrale de ce récit foncièrement axé sur la fibre romantique. On découvre une Lizzie repue du code des bonnes manières, n’ayant pas sa langue ni ses yeux dans la poche et pour le coup c’est Mr Darcy qui va l’apprendre à ses dépens.
L’opposition de style n’occulte pas pour autant l’attirance irrésistible qu’éprouvent nos deux protagonistes, le jeu d’un pas en avant et deux en arrière va égrainer le métrage au fil des vapeurs à répétition de la mère-marieuse de cette petite famille, l’ obsession de cette dernière, non dénuée d’amour maternelle lui ôte malgré tout la maîtrise des événements, à part ses ressuscitements savoureux.
L’alchimie du couple majeur fonctionne à merveille, les acteurs sont beaux, le mélo est présent et le romantisme omniprésent. Les grincheux pourront toujours reprocher un final guimauve typiquement hollywoodien, le bellâtre dans la brume matinale, l’échange d’un amour respectif devant ce soleil qui se lève et les larmes inutiles de Donald Sutherland.
Keira Knightley est délicieusement séduisante, Matthew MacFadyen est taciturne à souhait, Brenda Blethyn est jubilatoirement agaçante et mention très spéciale pour la formidable Judi Dench qui vous glace d’un simple regard.
Saluons également le travail formidable de Roman Osin, directeur de la photographie ainsi que Dario Marianelli le compositeur
Ne boudons pas notre plaisir, le film est suffisamment armé pour remporter aisément l’adhésion d’un public familial devant cette sucrerie royale.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

Une copie remarquable mettant en valeur la photo de Roman Osin, chaque plan est ciselé à la perfection avec ses contrastes impeccables, la scène de la demeure de Mr Darcy et ses statues en est un bel exemple.

Le 5.1 dispose d’un excellent dynamisme, la VF reste très plaisante même si elle ne bénéficie pas d’un mixage aussi précis que la VO. Une belle leçon de spatialité est donnée à l’ouverture des portes donnant sur le premier bal, l’ensemble reste essentiellement frontal mais ne boude pas pour autant notre home-cinéma.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

On nous propose 3 mini sujets sensés être un pseudo making-of, mais tout cela est bien léger pour un tel film avec ces reconstitutions superbes. L’arbre généalogique est fun et assume ses fonctions de remplissage, on découvre les 5 demeures d’exception, l’arrêt est obligatoire à chacune d’elle si on veut sortir du menu. La fin alternative était inutile, mais il semble que beaucoup de femmes devant la frustration d’un non échange de baiser à la fin aient trouvé un certain réconfort dans cette scène, à voir donc pour contenter tout le monde. Plus sérieusement les commentaires audio compensent largement le peu d’éléments artistique du film saupoudré dans les reportages, on termine enfin par la bande annonce.

La vue de Keira Knightley n’est franchement pas désagréable, un petit rayon de soleil est parfois plus efficace que certains artifices. On retrouve l’actrice sur la sérigraphie dans une autre pause, toujours avec son allié le soleil, elle est encore plus belle et ce qui ne gâche rien, ce sont les logos et mentions légales extrêmement discrets.

[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (16.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020