DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


BABYLON A.D.




Titre : Babylon A.D.

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 28/02/2010

Cette critique a été visitée 1308 fois. Aide

 

Editeur : StudioCanal
Année de sortie au cinéma : 2008
Date de sortie du DVD : 03/03/2009
Durée du film : 101 minutes
Acteurs: Vin Diesel


Résumé : Toorop a mené bien des combats et survécu aux guerres qui ont ravagé le monde depuis le début du XXIème siècle. La mafia qui règne sur l'Europe de l'Est confie une mission délicate à ce mercenaire : convoyer de Russie jusqu'à New York une mystérieuse jeune fille prénommée Aurora pour la remettre aux mains d'un ordre religieux tout puissant...
Acheter ce DVD
chez Amazon à 8.97€
chez Fnac à 13€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (2/10)

Matthieu Kassovitz s'essaye à la cuisine réchauffée, rien de tel pour satisfaire les papilles et l'estomac avec un minimum d'effort, vous prenez la marmite de la veille et il n'y a plus qu'à chauffer. Mais le souci à trop longtemps laisser cuire, peut rendre le plat indigeste, et ici la marmite a salement brûlé.
Le réalisateur pour garantir un maximum de confidentialité, si si, ce n’est pas qu’un film de baston, a légèrement reformulé le titre du livre de Maurice G. Dantec « Babylon Babies » en « Babylon A. D. ».
De ce fait au lieu de se retrouver devant une mère porteuse, on se retrouve d’abord devant une porteuse de virus et le film gagne ainsi en épaisseur psychologique. On suit donc ce mercenaire de Vin Diesel, à la palette artistique toujours aussi développée, jouer les passeurs de bonne soeur dans ce monde bordélique qui passe son temps à se faire la guerre.
Bordélique, voilà bien un mot qui colle parfaitement à ce métrage, avec ses contradictions, ces sujets à peine effleurés comme la religion, et surtout ces scènes de baston filmées caméra à l'épaule histoire de coller à la mode actuelle.
Matthieu Kassovitz trouve son inspiration en piochant généreusement sur des références comme Blade Runner ou Mad Max, plagier serait plus exact avec un résultat vidé de toute substance consistante.
Heureusement que la pyrotechnie est là pour nous éviter l’ennui total, car côté casting on patauge dans la plus grande médiocrité. Michelle Yeoh assure honnêtement sa prestation et reste la seule à éviter le ridicule, Vin Diesel est égal à lui même, il fait partie de ces acteurs-testostérone qui défouraillent pour éviter de dialoguer et Mélanie Thierry a sans doute du se regarder les prestations de Milla Jovovich en boucle pour s‘en inspirer. Pour le reste que dire de Gérard Depardieu ou de Lambert Wilson pathétiques, même charlotte Rampling fait peine à voir.
Babylone ville de tous les péchés, film de tous les ratés et qui assure parfaitement son statut de navet.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

Nous sommes en présence d’une excellente copie, la compression se fait très discrète, des contours super précis et un contraste de haute volée.

Si le film se prive de quelques morceaux d’humour salvateurs, on peut se rattraper en écoutant le doublage de Vin Diesel assuré par Doudou Masta avec ses faux airs de rappeur de banlieue. C’est une véritable catastrophe auditive et surtout une honte pour la profession. Dommage car la VF bénéficie d’une piste DTS et cette dernière très dynamique assure une remarquable limpidité avec notamment la scène du Fût qui frôle notre visage pour venir s’écraser dans les surrounds . Le caisson joue également des coudes avec notamment l’arrivée du sous-marin, les voisins risquent de ne pas apprécier. A noter qu’il n’est pas possible de changer à la volée les pistes audio, car il est vital de l’écouter en VO sous peine de fou rire assuré....

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Malgré une animation des menus plaisante, on reste grandement sur notre faim concernant les bonus. L'affichage est plutôt décousue, on démarre par une scène coupée, assez spectaculaire mais grotesque tant elle est énorme, le réalisateur a évité d'en rajouter une couche. On a droit à une série de Storyboards, histoire de faire un peu de remplissage, le making of découpé en 6 parties se passe de commentaires au propre comme au figuré, on assiste donc en silence à quelques répétitions des scènes de combat et le dernier sujet fait l'effort de montrer quelques plans numériques ajoutés. On termine par le film annonce, à mon avis tout cela ressemble à un exercice imposé et surtout réalisé sans goût, cela dit pouvait-il en être autrement.

A part une vague ressemblance avec Blade Runner et ses rues polluées par la publicité l'affiche ne dit pas grand chose. En ouvrant le boîtier on a la surprise de découvrir le poster du film, la sérigraphie avec un Vin Diesel où on a pas intérêt à le toucher est magnifique dans sa définition et ses couleurs, dommage que les logos soient un peu trop voyants, les mentions légales restent assez discrètes.

[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (9/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Générique :
- avec Vin Diesel

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020