DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


L'ATTAQUE DU METRO 123




Titre : L'attaque du métro 123

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 24/06/2010

Cette critique a été visitée 763 fois. Aide

 

Editeur : Sony pictures
Année de sortie au cinéma : 2009
Date de sortie du DVD : 06/01/2010
Durée du film : 102 minutes


Résumé : C’est une journée ordinaire qui commence pour Walter Gaber, contrôleur de rames à New York, jusqu’à ce qu’un gang de terroristes, mené par le mystérieux Ryder prenne en otage un des métros de la ville. La rançon demandée : 10 millions de dollars, et cela dans l’heure qui suit. Walter est projeté dans une course contre la montre pour sauver la vie des otages et pour arrêter Ryder avant qu’il ne s’échappe...
Acheter ce DVD
chez Fnac à 10€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6.5/10)

Tony Scott a toujours préféré privilégier la forme sur le fond, et ce n’est pas le générique, rythmé et plutôt original qui peut nous faire changer d’avis.
Hors cette centaine de minutes qui amène un face à face plutôt séduisant entre un preneur d’otages extrêmement décidé et un fonctionnaire du métro tiraillé par sa hiérarchie pour une vague histoire de pot de vin nous amène à penser que le réalisateur a pris de la bouteille et qu’il ne se réfugie plus exclusivement derrière une image bien léchée.
Il faut dire que coté casting, il assure, Travolta en méchant de service déménage avec une sacrée aisance, Denzel Washington faute de véritablement nous surprendre fait le boulot avec comme d’habitude beaucoup de professionnalisme. L’intrigue importe peu, l’inévitable face à face entre ces deux monstres sacrés constituant le point d’orgue de ce requiem en 3 actes. Les 2 premiers sont parfaitement construits, le réalisateur s’enlise hélas dans un final absurde et antinomique au personnage de Denzel Washington, l’amérique a hélas besoin de héros et de ce fait Tony Scott tombe dans le piège grossier qui lui est tendu, dommage, car le sans faute n’était pas si loin.
Les seconds rôles sont épatants avec en tête de liste John Turturro et surtout Luis Guzman, ce remake des pirates du métro reste donc, malgré tout, un divertissement agréable à suivre même si on risque de l’oublier assez rapidement.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

Dans l’ensemble une jolie réussite, le contraste ne souffre d’aucun défaut, les contours sont propres et nets pour une compression sans histoire.

Une VF très dynamique avec un doublage appréciable, on peut reprocher malgré tout pour ce type de film un léger manque de pêche, mais cela reste du beau travail.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (0/1)

On a droit à 2 commentaires audio, l’un pour le réalisateur et l’autre pour le producteur et scénariste. Le making of (29’12) nous permet de voir un peu trop Tony Scott, après les commentaires cela n’était pas nécessaire et l’ensemble manque un peu d’intérêt. Le troisième rail (15’36) nous parle du métro new yorkais, pourquoi pas mais avec le 3ème sujet sur la stylisation des personnages (5’16) on n’est pas très loin de penser que ce cher réalisateur retombe un peu dans ses travers, la forme plutôt que le fond. On termine par le marketing et bande annonce de circonstance, l’ensemble nous laisse franchement sur notre faim pour la partie vidéo.

Une jaquette misant sur le face à face des 2 stars + le métro, bien conventionnel tout cela. Pour la sérigraphie il faut se contenter d’un fond noir avec sa panoplie de logos


Note finale :

  (13.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020