DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


GOOD MORNING ENGLAND




Titre : Good morning England

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 29/06/2010

Cette critique a été visitée 1009 fois. Aide

 

Editeur : StudioCanal
Année de sortie au cinéma : 2009
Date de sortie du DVD : 22/09/2009
Durée du film : 129 minutes


Résumé : Carl vient de se faire renvoyer du lycée, et sa mère a décidé qu’il irait réfléchir à son avenir auprès de son parrain, Quentin. Il se trouve que celui-ci est le patron de Radio Rock, une radio pirate qui émet depuis un bateau en mer du Nord peuplé d’un équipage éclectique de DJ’s rock and roll. À leur tête se trouve le Comte, un américain exubérant, véritable dieu des ondes en synergie totale avec la musique. À ses côtés, ses fidèles animateurs : Dave, ironique, intelligent et d’un humour acéré ; l’adorable Simon, qui cherche l’amour ; l’énigmatique Midnight Mark, séduisant et silencieux ; Wee Small Hours Bob, le DJ des petites heures du matin, accro à la musique folk et à la drogue, Thick Kevin, qui possède l’intelligence la plus microscopique du monde ; On-the-Hour John, le chroniqueur des actualités, et Angus « The Nut » Nutsford, qui est sans doute l’homme le plus agaçant d’Angleterre... La vie en mer du Nord est riche en événements...
Acheter ce DVD
chez Amazon à 8.99€
chez Fnac à 10€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (7/10)

Après le « Aimez-vous les uns les autres » du réussi « love actually », Richard Curtis décide de nous embarquer sur son boat du rock en roll afin de partager la passion commune de cette bande de D’js déjantés.
Dans les années 60, les radio pirates sont légions, c’est à bord d’un bateau de pêche et au-delà des eaux territoriales que le jeune Carl fait connaissance de ces mordus des ondes.
Ce film reflète avant tout la passion de la musique, l’histoire importe peu, on retrouve du reste des ingrédients qui préfiguraient déjà dans le premier film du réalisateur.
On note une œuvre quelque peu déstructurée, un peu à l’image de ces contrebandiers musicaux réfutant toute autorité et main mise d’un pouvoir administratif qui n’est pas si loin de celui de Brazil. L’introduction complètement bordélique et cacophonique joue avec les limites de notre patience et il faut reconnaitre que ces personnages au premier abord n’ont pas franchement notre adhésion. Il faut donc patienter un gros quart d’heure pour que les choses se mettent en place et que ces animateurs reprennent leur esprits afin de nous faire partager leur passion. Les situations se déroulent sur une bande sonore énergique, tout ce petit monde hétéroclite forge finalement une belle homogénéité car avant tout leur principale préoccupation commune est de faire passer leur passion au travers des auditeurs. Le jeune Carl symbolise la petite lorgnette et sert de lien charnel avec le spectateur, ses actions se réduisant au simple rang de témoin.
On suit donc cette bande d’obsédés de musique de sexe et de drogue avec le sourire au coin des lèvres et après un début quelque peu chaotique c’est le final qui n’en finit plus et va chercher au forceps une émotion quelque peu inutile et surfaite, heureusement que le casting sauve la mise.
Philip Seymour Hoffman est royal et traduit parfaitement cette passion prenant le pas sur la raison. Rhys Ifans est méconnaissable et il faut attendre qu’il quitte ses lunettes pour enfin le reconnaitre, idem pour Emma Thompson, Kenneth Branagh en faux Hitler en fait un peu trop, c’est Nick Frost qui rafle la mise dans un exercice tout en demi mesure mais parfaitement maitrisé.
Même si l’œuvre s’adresse aux nostalgiques de la piraterie radiophonique et de ses bons vieux tubes intemporels, la bonne humeur communicative fait pardonner quelques petites longueurs évitables. Ce navire de la liberté nous permet de faire le plein de bons sentiments, ce qui constitue au final une bonne thérapie pour un prix modique.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2/3)

Belle copie que Studio Canal nous propose, la palette colorimétrique s’amuse au gré des couleurs flash sur le bateau et forcément froides avec le pouvoir britannique. Le contraste n’est pas en reste et assure sans problème, la compression se fait discrète, bref du bon boulot.

Une déception surtout pour ce type de film avec une telle bande sonore. Le plus incroyable est que la VF supplante la VO notamment sur le dynamisme, mais dans l’ensemble cela manque singulièrement de pêche.


Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Avec une copie collector proposée, on ne pouvait pas se faire vraiment d’illusions sur cette version. Il faut donc se contenter de 2 scènes coupées avec un préambule du réalisateur. On termine par quelques bandes annonces de spectacle, plutôt maigre.


Voilà une jaquette totalement dans le ton du film et la sérigraphie parachève parfaitement l’ambiance avec des couleurs adaptées. Les logos sont extrêmement discrets ainsi que les mentions légales.

[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (13.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020