DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


DOMINO - COFFRET COLLECTOR / 2 DVD



Jaquette H.R.


Titre : Domino - Coffret collector / 2 DVD

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 18/09/2010

Cette critique a été visitée 934 fois. Aide

 

Editeur : Seven7 / Metropolitan Filmexport
Année de sortie au cinéma : 2006
Date de sortie du DVD : 07/09/2006
Durée du film : 122 minutes


Résumé : Jeune mannequin issu d'une famille en vue, Domino Harvey décide de tout quitter pour devenir chasseuse de primes. Fyant les défilés et les mondanités, elle se jette dans l'univers de la traque et du danger...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (5/10)

Tony Scott « Mister Perfect » toujours à la recherche de l’image bien léchée nous propose de faire un bout de chemin avec un chasseur de primes sortant quelque peu des sentiers battus .
On découvre sous les délicieux traits de Domino une fille bien loin des conventions, pour qui l’adrénaline est nettement plus important que la superficialité des filles de son âge. C’est au travers d’une garde à vue que l’on fait connaissance des personnages qui vont bouleverser sa vie, de ses aveux va dépendre son avenir, la machine à remonter le temps peut démarrer.
Aves Tony Scott, on est rarement surpris, son obsession étant l’esthétisme poussé jusqu’à ses derniers retranchements, ce dernier oublie cependant en route l’intérêt de son scénario. On passe 2 heures à suivre sa caméra prise de sacrés tremblements, phénomène de mode oblige, ajoutez à cela la multiplication des plans et déjà la première heure nous semble une éternité. Le réalisateur tente bien de brouiller quelques pistes, histoire de nous raccrocher jusqu’à la fin, mais il n’évite pas hélas quelques scènes franchement inutiles. Heureusement que sa caméra traine largement sur le physique de son couple glamour, que ce soit pour ce lap dance improvisé et pathétique ou cet effeuillage du latino choco dans une laverie. Tony Scott a bonne conscience, alors malgré ces tueries copieusement arrosées, ce dernier décide de mettre en avant les bonnes intentions de l’âme humaine, ben voyons !
Une chose est certaine, il met magnifiquement en avant la plastique de Keira Knightley, rarement on l’a vu aussi belle à l’écran, même avec ses fraiches estafilades, pas grand-chose à reprocher à sa composition.
Domino accuse une beauté superficielle un peu antinomique avec le personnage, car derrière ses images bien léchées, on regrette la platitude d’un scénario qui en devient ennuyeux au possible, un comble !


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (3/3)

Un véritable régal, on ne pourra rien reprocher de ce côté-là, ses couleurs saturées, sa définition, un contraste très appuyé et une compression invisible donnent à l’ensemble un confort visuel de premier ordre.

C’est également un régal d’autant que l’on dispose d’une piste DTS. Le dynamisme est omniprésent pour la VF, toutes les voies sont à la fête, les heureux possesseurs d’un home cinéma seront aux anges.


Avis sur les bonus & l'interactivité :   (3/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Ce coffret collector assure également côté bonus. Sur le 1er DVD on retrouve les commentaires audio du réalisateur ainsi que ses réunions de travail avec le producteur Zach Schiff-Abrams.
Sur le second DVD c’est un déferlement de sujet auquel on a droit :
Segmenté en 6 partie, on démarre par un des reportages les plus intéressants sur la véritable Domino Harvey « je suis chasseur de primes » (19’39) et un entretien en audio. On poursuit avec Tony Scott et 3 sujets « Filmer sous acide » (10’09), « Face à Face » (8,53) et les scènes coupées (7’25). On ne peut oublier le producteur Samuel Hadida avec 2 sujets « Entretien » (9’59) et « une journée sur le plateau » (5’34).
Pour la partie interview on retiendra bien évidemment le reportage consacré à Mickey Rourke (25’49) pièce essentielle des bonus, il faut passer la brosse à reluire d’une bonne dizaine de minutes pour enfin rentrer dans le vif du sujet et découvrir partiellement un acteur assagi, lucide et pas revanchard sur le milieu après sa traversée du désert. Je ne me suis pas amusé à compter le nombre de « putain » et de « shit », mais y’en a un paquet. A côté l’interview d’Edgar Ramirez (6’00) semble bien anodin, et que dire de cette rencontre « métaphysique » avec Tom Waits (6’22). On termine pour la partie interview avec Generation X (10’07). On enchaine ensuite avec les scènes d’action, 3 sujets proposés et assez intéressants : « La maitrise du sol » (5’23), « Sortie de route » (5’11) et l’aiguille dans le ciel (8’06).
La dernière partie se consacre au promotionnel avec le Making of cinemax (13’01), la galerie photo, la bande annonce en VF et VO, le teaser et les spots TV. Pour clôturer ce DVD Bonus bien chargé, 4 bandes annonces ainsi qu’un bonus caché.
[ Voir les Bonus Cachés pour ce DVD ]

Le boitier métal conserve une belle originalité, on retrouve à l’intérieur une des phrases clés du film avec « Pile tu vis…. », un chapitrage et le contenu détaillé des 2 DVD, bizarrement, on retrouve les mêmes infos sur une feuille volante. La sérigraphie conserve les même tons du boitier, domino en vedette pour le film et juste quelques dominos pour les bonus, le tout dans une excellente définition. Cela clôture un DVD techniquement irréprochable.

[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (15/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD possède un bonus caché
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020