DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


DISTRICT 9 (BLU-RAY) - EDITION WARNER




Titre : District 9 (Blu-ray) - Edition Warner

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 16/12/2010

Cette critique a été visitée 879 fois. Aide

 

Editeur : Seven7 / Metropolitan Filmexport
Année de sortie au cinéma : 2009
Date de sortie du DVD : 20/01/2010
Durée du film : 115 minutes


Résumé : Des extraterrestres réfugiés sur la Terre depuis près de 30 ans deviennent un problème international explosif. Parqués dans le District 9, leur destin est entre les mains d’une multinationale, le MNU, qui s’intéresse à leur extraordinaire armement qui ne fonctionne qu’avec de l’ADN extraterrestre. Wikus, un agent de terrain du MNU, contracte un mystérieux virus qui se met à modifier son ADN. Cet homme qui permettrait de déchiffrer la technologie alien devient l’individu le plus recherché. Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu’un seul endroit où se cacher : le District 9...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (9.5/10)

Neill Blomkamp, illustre inconnu dans nos contrées, en réalisant la version longue de son "Alive in Joburg" donne un sacré coup de pied dans la fourmilière hollywoodienne, ici, point de budget démesuré afin de palier un scénario rachitique.
On suit ces pauvres "Aliens-crevettes" prisonniers depuis plus de 20 ans sur notre bonne vieille terre, dans un lieu qui ne privilégie pas enfin un état américain, mais un pays au passé lourdement chargé de symboles.
Le réalisateur propose la première partie du film sous forme de reportage, ces aliens sont décrits comme le rebut de la galaxie, se nourrissant des déchets de l'humanité. Leur nombre croissant amène chaque jour un peu plus de crainte chez les autochtones, il est donc décidé de cantonner ces "touristes intergalactiques" dans ce qui ressemble à un camp de concentration. Pour calmer les associations de tout genre, un bourrin est nommé pour jouer le guide des bonnes conduites dans cet univers post-apocalyptique. Ainsi on suit les aventures peu envieuses de cet agent du MNU, qui va apprendre à ses dépens ce que signifie la différence.
Pas mal de clin d'œil égrènent ce métrage, on pense évidemment à "La Mouche" ou Starship troopers, derrière certaines scènes très gores, l'humour reste omniprésent. La seconde partie quitte définitivement l'option reportage pour se consacrer à l'action, on rentre pleinement dans la partie divertissement bannissant tout temps mort. La grande réussite du projet consiste à montrer la peur de la différence sans jamais juger ni apporter de solutions illusoires.
Ce district 9 impressionne par la maturité du récit, mais également par sa maîtrise technique avec quelques effets somptueux. L'intégration des "crevettes" à l'image est invisible, dommage que certaines scènes trop gores doivent priver la vision d'un jeune public.

Ouf ! Le cinéma divertissant et intelligent n'est pas mort, ce tout jeune réalisateur le démontre en conservant une ligne directrice unique sur son projet: le respect du spectateur ! Voila sans doute l'un des meilleurs film de science-fiction de ce début de millénaire.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (3/3)

Un seul mot résume la projection : Splendide ! Le piqué est fantastique de précision, les gros plans, les arrières plans, les vues d'ensemble, rien ne vient troubler le plaisir énorme que l'on ressent. La Red One a encore frappé et tant pis si on ne voit pas de grain. La palette colorimétrique donne des couleurs parfaitement saturées, le contraste est à la fête, bref, un véritable régal !

Comme pour la VO, on nous propose pour la VF le DTS-HD, autant dire que notre home-cinéma se régale. Tout comme l'image, la précision est au rendez-vous, les effets s'enchainent sur toutes les voies avec un dynamisme et une fluidité exemplaire, la seconde partie réserve quelques effets majeurs pour le caisson tout en laissant une belle limpidité pour la partition musicale.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

On frise comme le film, la note maxi côté bonus. Après avoir choisi son mode de menu (humain ou extraterrestre) on retrouve les commentaires du réalisateur, "The Alien Agenda" (34'20) ainsi que 22 scènes coupées (21'11) déjà présents dans la version SD. Mais on a également droit à 4 nouveaux sujets nous replongeant complètement dans l'entreprise encore plus élaboré que "The Alien Agenda": "Créer l'univers de district 9" (13'18), "Génération Alien" (10'18), "Métamorphose" (9'52) et "Innovation" (12'05). On termine par la bande annonce au choix en VF ou VO, le tout sur une animation des menus très agréable.
Autant dire que le BR à tous les niveaux techniques démontre sa supériorité par rapport à la version SD et justifie sans aucun regret son achat.

La jaquette illustre parfaitement le sujet, la sérigraphie reprend avec un certain humour décalé le thème de l’exclusion dans une excellente définition.


Note finale :

  (19/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020