DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


VERTICAL LIMIT (BLU-RAY)




Titre : Vertical limit (Blu-ray)

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 01/02/2011

Cette critique a été visitée 661 fois. Aide

 

Editeur : Columbia / Tristar
Année de sortie au cinéma : 2001
Date de sortie du DVD : 06/03/2007
Durée du film : 125 minutes


Résumé : Lorsque la cordée a dévissé, Peter Garrett, un jeune alpiniste, a coupé la corde qui retenait son père Royce au-dessus du vide pour sauver la vie de sa soeur Annie et la sienne. Depuis, Annie et lui ne se voient plus. Trois ans plus tard, le hasard les réunit au pied du K2, où le richissime Elliot Vaughn organise une expédition. Pour la jeune femme, cette montagne réputée très dangereuse constitue un véritable défi. Le destin frappe à nouveau. Suite à une avalanche dévastatrice, Annie, Elliot et Tom, le chef de l'expédition, se retrouvent prisonniers d'une crevasse ensevelie à près de 8 000 mètres d'altitude. Leur emplacement étant inacessible par hélicoptère, Peter doit rechausser les crampons pour aller secourir sa soeur et son équipe. Avec une poignée d'alpinistes chevronnés, dont l'énigmatique Montgomery Wick et l'impétueuse Monique Aubertine, il se lance sur leurs traces...
Acheter ce DVD
chez Fnac à 13.13€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (5.5/10)

Après le très réussi "Masque de Zorro", Martin Campbell nous emmène faire une ballade dans l'Himalaya où nous voyons pour l'époque ses limites.
Ce thriller montagnard s'offre les services d'un richissime patron aérien pour servir de prétexte à une cordée d'allumés prêts à relever tous les exploits. Il ne faut pas attendre longtemps pour voir la faille de cette équipée et de l'intrigue, le scénario ici n'a pas sa place, seule l'action prévaut.
De ce côté, on ne peut pas reprocher au réalisateur d'avoir le vertige, la montagne est très cinégénique et ne nous épargne aucun de ses dangers. Malheureusement en privilégiant les lieux, Martin Campbell se vautre dans des scènes à la limite de l'absurde comme ce saut dans le vide où la vedette se retient grâce à ses piolets. Cette débauche d'ineptie tarit quelque peu un rythme et un suspens pourtant bien présent, mais au grandguignolesque vient s'ajouter un casting lisse favorisant l'avalanche de regrets.
Celui qui remporte haut la main la tête de cordée dans le registre "Limite verticale "est sans conteste Scott Glenn, son rôle de sage est à mourir de rire surtout quand il déboule comme un fou pour planquer la nitro. Chris O'Donnell profite du soleil ambiant pour peaufiner son bronzage et ses dents blanches, seule Robin Tunney réussit à se glisser dans une cheminée salvatrice.
Au final Vertical Limit impose un visuel étourdissant, cependant faute de "coinceurs consistants" et de "mou" la trame joue dans le "solo intégral" risible.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

On apprécie dans son ensemble le spectacle proposé, les contours sont d’une belle précision et les chiffres sont plutôt impressionnants, on descend rarement en dessous des 30Mbps. La palette colorimétrique assure sans problème avec une bonne saturation des couleurs et un grain assez discret, on remarque juste sur vidéoprojecteur quelques plans présentant un contraste faiblard, mais ce n'est pas très méchant. En fait le plus gros défaut vient de ses qualités, la définition affiche tous les effets et les passages en studio avec une précision irréprochable...

La VF dispose d’un DD 640Kbps dynamique, jouant assez bien avec les surrounds notamment avec ce rotor d’hélicoptère. On peut reprocher malgré tout un caisson qui manque un peu de profondeur et un doublage un peu trop emprisonné dans la centrale. En passant en VO PCM "bridé" à 4608Kbps, on est frappé par la différence de dynamisme et surtout de limpidité dans les effets, là le caisson remonte ses manches et impose sa présence, une fois de plus on ne peut que regretter la différence.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

On retrouve les commentaires de Martin Campbell et du producteur lloyd Phillips, le making of " dépasser ses limites" (24'02) er "au coeur de l'aventure" (29'28) découpé en 6 mini modules, un peu léger pour l'ensemble mais égal au contenu du film.

Une jaquette plutôt accrocheuse et fidèle à l'énormité de ses scènes et une sérigraphie se limitant à vanter le support Blu-ray.


Note finale :

  (12.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020