DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


SUNSHINE (2007) (BLU-RAY + DVD) - EDITION BLU-RAY VIP




Titre : Sunshine (2007) (Blu-ray + DVD) - Edition Blu-ray VIP

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 30/03/2011

Cette critique a été visitée 650 fois. Aide

 

Editeur : 20th Century Fox
Année de sortie au cinéma : 2007
Date de sortie du DVD : 01/09/2010
Durée du film : 107 minutes


Résumé : En cette année 2057, le soleil se meurt, entraînant dans son déclin l’extinction de l’espèce humaine. Le vaisseau spatial ICARUS II avec à son bord un équipage de 7 hommes et femmes dirigé par le Capitaine Kaneda est le dernier espoir de l’humanité. Leur mission : faire exploser un engin nucléaire à la surface du soleil pour relancer l’activité solaire…
Acheter ce DVD
chez Amazon à 9.99€
chez Fnac à 15€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (8.5/10)

En ces périodes mouvementées, où la nature reprend malheureusement ses droits, Danny Boyle s'intéresse à la plus grande source d'énergie de la terre, le soleil. Une mission est envoyée vers cette étoile afin de la réactiver, mais certains choix vont modifier le cours de ce sauvetage.
Si le prologue laisse à penser que l'équipage maitrise parfaitement sa mission, très vite des éléments perturbateurs vont faire voler en éclat la cohésion du groupe. Cela commence par les transmissions qui se brouillent et rompt tout contact direct avec la famille, et cette balise de détresse laissant présager des survivants sur la première mission de sauvetage. Il faut prendre des décisions, mais face à cette situation exceptionnelle, aucun calcul savant ne peut venir au secours des choix qui sont pris.
La première partie est passionnante, dans l'évolution des personnages et des situations, Danny Boyle évitant tout cliché inhérent à ce type de film. Il fait monter graduellement la tension avec cette sortie dans l'espace pour colmater les panneaux de protection, on partage complètement la vie et les angoisses de ces scientifiques. Derrière la tension, la beauté des images vient apaiser l'ambiance devenant de plus en plus pesante avec ce regard émerveillé de l'équipage croisant la planète Mercure.
La seconde partie avec l'abordage du vaisseau, traduit malheureusement quelques lacunes scénaristiques. Alors que la tension devient ultime à l'annonce d'un membre inconnu à bord, le réalisateur va alors se perdre dans de confondantes relations mystiques.
Ce travers évitable n'ôte pas pour autant le plaisir à suivre cette mission de la dernière chance jusqu'au bout, on craint à un moment un plagiat d'abyss à moins que ce ne soit un clin d'œil sous forme d'hommage.
Si le film a notre adhésion, c'est en grande partie au casting éclairé et judicieux, Chris Evans et Cillian Murphy sont épatants, mais il ne faut pas oublier les seconds rôles avec notamment Rose Byrne ou Cliff Curtis qui tiennent largement la distance.
Au casting excellent, on se délecte de ces effets spéciaux splendides épaulés par une excellente bande originale de John Murphy.
Sous ses faux airs de série B de luxe, sunshine transporte le spectateur dans cette odyssée avec une sacrée dose de réussite, sans certains messages, on frisait même le film référence.


[ Voir le Logo Détourné pour ce DVD ]


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (3/3)

Un vrai régal le piqué est ahurissant, les contours d’une précision scientifique, la palette colorimétrique explose littéralement avec des couleurs saturées à l’extrême, la compression est invisible. Le film a été visualisé sur vidéoprojecteur, petite précision pour signaler l’absence de bruits vidéo, plus perfectible sur LCD, le contraste est impressionnant, la profondeur également, dans cette copie splendide j’ai réussi malgré tout à trouver un plan flou (4’22), autant dire anecdotique.

Si on rage une fois de plus en découvrant qu’il n’existe pas de VF en HD, la rotation du bouclier (1’22) nous rassure immédiatement. Le dynamisme est fabuleux, les effets omniprésents, l’immersion est totale lorsque le vaisseau craque et on se régale abec la bande originale de John Murphy. La piste DTS mi-débit n’a pour une fois rien à envier à la piste HD en VO.
La version SD présente dans le packaging propose pour la VF une piste DD encodé à 384Kbps et 448 Kbps pour la VO.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

On démarre par 2 commentaires, le premier avec le réalisateur Danny Boyle et le second avec le docteur Cox, un discours beaucoup plus scientifique. On dispose de 7 scènes coupées (18’54), elle n’étaient pas vraiment nécessaires, en dehors de l’arrimage, car elles auraient ralenti le rythme. Néanmoins elles méritent le coup d’oeil, la fin alternative relève de l’anecdote. On dispose également des notes de production (50’09) permettant de recueillir les avis éclairés des techniciens et acteurs, de 2 courts métrages « Dad‘s dead » (7’35) et « Mole Hills » (7’06), 2 bandes annonces du film 4 autres du catalogue de la fox et 1 lien internet.
La version SD présente dans le packaging propose exactement les mêmes bonus

Un sur-étui et une jaquette identique présentant l’équipage, on peut voir déjà un vaisseau qui n’est pas à la fête. La sérigraphie gomme ses acteurs et se concentre sur l’objet de la mission, le soleil, avec une petite différence sur la couleur de son titre, annonciateur d’évènements sanglants. Une réussite !

[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (18/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie
- ce DVD possède un logo détourné

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020