DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


LES FILS DE L'HOMME (BLU-RAY)




Titre : Les fils de l'homme (Blu-ray)

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 24/04/2011

Cette critique a été visitée 1081 fois. Aide

 

Editeur : Universal Pictures Video
Année de sortie au cinéma : 2006
Date de sortie du DVD : 06/10/2009
Durée du film : 109 minutes


Résumé : 2027, le plus jeune être humain, âgé de 18 ans, vient de mourir. L’Humanité a épuisé toutes les ressources de la planète et vit donc ses derniers instants. Dans un monde de violence et de chaos, une femme enceinte, représente alors l’ultime espoir du genre humain. Elle devient par la même occasion, la personne la plus recherchée de la planète. Theo, un ancien militant aujourd’hui résigné à vivre dans une société sans avenir, est chargé de sa protection...
Acheter ce DVD
chez Fnac à 12.79€
chez Amazon à 9.99€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (9/10)

En ces périodes climatiques agitées, Alfonso Cuaron dresse un bilan peu flatteur en 2027 de notre société gangrénée par le terrorisme et la pollution. Cette pollution qui semble mettre un terme à la fertilité humaine et sonne comme une mort programmée de notre race.
Théo joue le témoin de service, mi-homme mi-zombie, c'est avec beaucoup de passivité et de résignation que cet homme survit dans ce monde sans avenir. Son passé douloureux se dévoile au fur et à mesure de l'intrigue avec notamment la rencontre de son ex-femme dont les retrouvailles ne sont pas le fruit du hasard.
Ce film noir comme de l'encre décrit une société qui par bien des aspects se calque sur notre monde actuel bien tourmenté entre ses guerres et ses épidémies. Cette mise en garde sur nos débordements a largement de quoi nourrir des inquiétudes fondées. La mise en scène excellente s'articule sur de nombreux plans-séquences, un exercice toujours difficile, mais ici ils multiplient l'impact dramatique à des moments clés de l'intrigue, l'attaque du véhicule, la confrontation entre Jasper et Luke qui n’est pas sans rappeler Under Fire, la naissance du bébé et bien sûr l'assaut final du bâtiment, ahurissant et magistralement maitrisé.
Clive Owen comme souvent est impeccable, il maitrise totalement son sujet faisant passer beaucoup d’émotion avec le minimum d’effets. Le film malgré ses 3 nominations aux oscars n’a pas remporté le succès escompté par ses producteurs et a trouvé en France une audience assez confidentielle avec 300 000 spectateurs, le sujet n’est certes pas un divertissement.
Les fils de l’homme constitue un plaidoyer brillant abolissant presque toute notion de film d’anticipation, ce blu-ray aux qualités techniques excellentes permet une séance de rattrapage pour un film injustement boudé malgré ses critiques élogieuses.
Un film pétri d’intelligence et fertile en émotion !


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

C’est un pur régal de précision, les premières scènes donnent le tempo d’une maitrise technique qui est égale à l’œuvre. Les couleurs ternes presque désaturées et grises collent parfaitement à l’ambiance glauque et morose du thème, le grain volontairement généreux apportant également sa contribution. Au rayon des grosses satisfaction on note un piqué du tonnerre, on peut lire sans soucis le titre sur la télé en arrière plan dans le café (1’42), la profondeur est bien là également, la moyenne affiche pratiquement 30Mbps, j’ai même relevé une pointe à 44,67Mbps. Dans tous les cas, la copie justifie sa différence avec la SD et n’usurpe nullement la mention HD.

Comme c’est souvent le cas, on en encore une fois l’occasion de s’extasier sur la VO et de pester sur la VF identique à la version SD. On bénéficie donc pour la VF d’une piste DTS à mi-débit, certes dynamique mais bien loin de son homologue anglaise, on peut toujours s’interroger sur l’apport de pistes allemandes, italiennes et espagnoles également en DTS qui viennent forcément gonfler le disque, mais les 34,29 Go utilisés indiquent qu’il y avait encore de la place. On note beaucoup de subtilité dans le mixage, alternant les plages de silence aux effets bien précis avec des scènes d’action promptes à vous faire sursauter comme cette explosion dans la rue ou le pare brise qui éclate. La scène finale est hallucinante, rappelant le soldat Ryan dans sa multitude d’effets pyrotechniques, on est pas loin de la note maximale malgré une VF bridée.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

On dispose de 3 scènes coupées (2'22) qui n'amènent rien de plus, la première rentre dans les détails de la pauvreté avec ce type se faisant arracher une dent dans la rue, la seconde sur les problèmes d'argent de Théo et la 3ème sur l'art. "La possibilité d'espérer" (27'16) dresse le constat de notre planète qui est mis en danger par l'homme, le film n'était déjà pas très optimiste, pas sûr que ce sujet favorise une éclaircie. "Les enfants des hommes" (5'44) est un regard du philosophe slovène Slavoj Zizek. "Assaillis" (7'36) sujet passionnant mais trop court où il est question de pure technique avec la sparrow head, caméra pivotant à 360°. On voit toute la difficulté et la logistique nécessaire pour assurer et réaliser un plan-séquence. "Théo et Julian" (4'40) le réalisateur et les acteurs reviennent sur les personnages de Théo et Julian en modérant au maximum les complaisances. "Style futuriste" (8'38) se consacre aux décors et à l'attachement à coller au plus près de la réalité sur le désintérêt de l'entretien des infrastructures avec ce monde qui n'a plus d'avenir. "Effets visuels : la création du bébé" (3'06) permet de voir le montage de ce plan séquence avec l'animation informatique du bébé. Concernant l'interactivité, on a la possibilité de sélectionner ses propres scènes et le système u-control permet d'avoir quelques compléments d'information soit sous forme de featurettes ou de sous-titres. La partie BD-LIVE est purement promotionnelle. Cette petite heure de bonus n'arrive pas à masquer 2 sujets oubliés : les commentaires du réalisateur et un véritable making-of. De plus l’ensemble n’est pas en HD

La jaquette symbolise parfaitement le personnage, on est bien en face du parfait anti-héros hollywoodien. La sérigraphie reprend le même visuel mais une fois de plus, l'ensemble est gâché par cette pluie de logos.


Note finale :

  (16.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020