DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


SLUMDOG MILLIONAIRE (BLU-RAY)




Titre : Slumdog millionaire (Blu-ray)

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 09/05/2011

Cette critique a été visitée 654 fois. Aide

 

Editeur : Pathé
Année de sortie au cinéma : 2009
Date de sortie du DVD : 15/07/2009
Durée du film : 120 minutes


Résumé : Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission Qui veut gagner des millions ? Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie. Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d'où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu'il a perdue. Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d'une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (7/10)

Après s'être perdu dans de confondantes relations mystiques du néanmoins brillant "sunshine", Danny Boyle réoriente des objectifs plus terre à terre en profitant d'un célèbre jeu télévisé pour démontrer la pauvreté d'un pays soi-disant émergeant, l'Inde.

On découvre Jamal, interrogé par la police qui le soupçonne de tricherie sur le jeu local de "Qui veut gagner des millions ?" Son calme teinté d'insolence contraste avec une police impatiente de lui faire avouer la vérité, car il est évident qu'un enfant issu des bidonvilles ne peut avoir la faculté de répondre à ces questions. L'adaptation britannique d'un roman indien de Vikas Swarup : "Les Fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devient milliardaire" permet ainsi de comprendre le cheminement des réponses et sa triste réalité. Car pour chaque réponse découle un événement dramatique que Jamal a vécu lors de son enfance, chaque expérience étant suffisamment cuisante pour laisser une trace indélébile. Si la première réponse, par principe la plus facile, se teinte d'un humour assez nauséeux avec ce bain forcé dans les latrines publiques, la suite s'avère d'un tout autre calibre, nous entrainant une fois de plus dans les bas-fonds de la conscience humaine.
Ce parcours infernal dans l'exploitation de la misère s'offre quelques bouffées de fraicheur avec cet amour immuable entre Jamal et Latika que rien ne semble atteindre, vous avez dit Bollywood ? Il est vrai que l'action se passe à Mumbai, terre de prédilection.
La prostitution, la mendicité, la mafia locale, les décharges publiques, rien ne nous est épargné pour enfoncer des portes ouvertes d'un pays qui est loin d'avoir trouvé son équilibre.

Ce conte à la limite du racolage interpelle sur l'incroyable razzia des 8 oscars qu'il a engrangé, bonne conscience et mièvrerie semblent avoir trouvé le parfait compromis.
Dans tous les cas on ne peut pas reprocher grand chose au couple vedette, les seuls à éviter de sombrer dans la caricature, ce qu'Anil kapoor saisit à bras le corps.

Au final, Slumdog Millionnaire se regarde sans ennui grâce à une mise en scène alerte et à son couple ciné-génique, mais on lui reprochera un abus d'artifices dénaturant quelque peu le sujet.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2.5/3)

Une image volontairement inégale dans sa palette colorimétrique jouant avec la sursaturation, le grain est parfois très présent pour insister sur le contexte mais on note tout de même des fourmillements sur des plans larges. La profondeur de champ tout comme le contraste sont excellents, la précision des contours est indéniable, la volonté de Danny Boyle semble respecter même si ce n’est pas toujours un choix flatteur pour le support.

On dispose avec plaisir d’une piste HD pour la VF, égalité dans l’encodage avec son homologue VO, même si cette dernière gagne en fluidité. Le dynamisme est bien présent surtout dans sa bande originale volubile, on est proche de la note maximale.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

On dispose de la version commentée par Danny Boyle et Dev Patel, un commentaire supplémentaire (25’49) de Danny Boyle, 12 scènes coupées (34’31), la dernière mérite largement le détour, « Slumdog dreams » le making-of en 2 parties (23’04), Jay Ho remix (5’20), « du script à l’écran » (5’24), « Manjha » (41’00) ce court métrage en noir et blanc ne prend pas les mêmes gants pour décrire la crasse humaine, un film à ne pas montrer aux âmes sensibles car la nausée n’est jamais très loin, « bombay liquid dance » (2’58) est un petit clip sur la ville de bombay, on termine par une galerie de photos et le film annonce (1’49).

La jaquette et la sérigraphie illustrent logiquement son couple vedette et les couleurs restent fidèles sur la forme du film et son esprit Bollywood. A l’image du film, c’est une demi-réussite.

[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (14.5/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020