DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


L'HOMME AU MASQUE DE FER (BLU-RAY + DVD) - EDITION BLU-VIP




Titre : L'homme au masque de fer (Blu-ray + DVD) - Edition Blu-VIP

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 19/05/2011

Cette critique a été visitée 658 fois. Aide

 

Editeur : MGM
Année de sortie au cinéma : 1998
Date de sortie du DVD : 03/11/2010
Durée du film : 132 minutes


Résumé : « Tous pour un et un pour tous » : les trois mousquetaires et D’Artagnan se retrouvent dans ce récit de cape et d’épée, d’action et d’aventure. Leonardo DiCaprio joue le double rôle du cruel Louis XIV et celui du mystérieux prisonnier qui porte le masque de fer. Paris meurt de faim, mais le Roi de France s’intéresse davantage aux affaires des débauchés de la cour…
Acheter ce DVD
chez Amazon à 7.51€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6.5/10)

Pour son premier long métrage, Randall Wallace s'offre un casting en or avec notamment un DiCaprio remonté à la surface du titanesque et triomphal film de James Cameron.
La thèse de voltaire est donc revisitée dans un esprit très hollywoodien, sous ce masque de fer le réalisateur place le jumeau d'un des plus célèbres souverains de l'histoire de France. Les mousquetaires ont bien vieilli et ont pris leur retraite, seul d'Artagnan reste attaché au service de son roi et permet par son aura de maintenir une relative paix avec le peuple de Paris. Mais les frasques du jeune souverain attisent la fronde jusque dans les rangs des anciens serviteurs de la France, cette doublure cachée au peuple et à son frère permet d'entretenir de folles espérances sur un nouveau règne bâti sur l'espoir et le respect.
Si le film ne déchaine pas l'enthousiasme escompté, la faute incombe au faux rythme imposé accusant par moment des scènes qui s’éternisent. Plus préoccupé à filmer les galipettes de ce jeune roi, l’intrigue de Randall Wallace finit par se sentir à l’étroit dans cet immense palais. Ce brassage franco-américain semble également trouver ses limites, Gérard Depardieu en père-franchouillard s’offre le rôle du dernier de la classe qui ne rafraichit pas vraiment notre image.
En dehors de ces déconvenues, le film se suit sans ennui aidé par une interprétation très convaincante de Léonardo DiCaprio avec cette double casquette, enfin Gabriel Byrne et Jeremy Irons arrondissent les angles sur leurs compagnons moins convaincants joués par John Malkovich et Gérard Depardieu. On note également l’apparition furtive de l’impayable Docteur House : Hugh laurie.
L’homme au masque de Fer constitue au final un divertissement honnête mais pas inoubliable.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2/3) Avis sur le son :   (2/3)

Le film accuse une grosse dizaine d’années et marque déjà quelques faiblesses. Ses deux gros défauts proviennent d’un manque flagrant de piqué avec des contours loin d’atteindre la précision qui incombe au support, on remarque également une palette colorimétrique accusant des retouches un peu trop visibles comme cette peau un peu trop rosée enfin le contraste manque parfois de vigueur, surtout visible dans les premières scènes plus sombres. Pour le reste, le film affiche des intérieurs parfois flamboyants, la profondeur est bien là, le grain se fait assez discret ainsi que la compression avec un encodage qui s’offre des chiffres impressionnants descendant rarement en dessous des 30Mbps.
Au final la copie offre de bons arguments pour ne pas regretter l’achat.

La VF offre une piste DTS mi-débit dynamique mais trop marquée sur la partie frontale, les surrounds sont utilisées au compte goutte même dans la VO disposant pourtant d’une piste DTS-HD MA, cette dernière s’avère plus précise mais l’ensemble se révèle au final un peu bridé.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

On retrouve les commentaires du réalisateur, « Le mythe et les mousquetaires » (7’35) donne une version très légère de quelques historiens, « Prise du réalisateur » (29’12) est un condensé de ses commentaires, « Making-of original de 1998 » (4’45) on frise la bande annonce promotionnelle, « Prototypes de masques » (2’02) une présentation du choix des masques vite oubliable mais égale à l’ensemble des bonus qui présente peu d’intérêts. On termine par 2 bandes annonces du film (5’04)

La jaquette profite de son casting royal avec un visuel au final réussi, la sérigraphie reprend logiquement les personnages centraux, jouant astucieusement sur la lumière.


Note finale :

  (13/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020