DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


FAR AWAY : LES SOLDATS DE L'ESPOIR (BLU-RAY + DVD + COPIE DIGITALE)




Titre : Far away : Les soldats de l'espoir (Blu-ray + DVD + Copie digitale)

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 29/10/2012

Cette critique a été visitée 714 fois. Aide

 

Editeur : Wild Side Vidéo
Année de sortie au cinéma : 2011
Date de sortie du DVD : 01/08/2012
Durée du film : 142 minutes


Résumé : Normandie, juin 1944. Dans les rangs de l’armée allemande, les alliés découvrent deux soldats venus de l’autre bout du monde. Faits prisonniers par les Soviétiques puis les Allemands, ils ont combattu dans trois armées, sur tous les continents, et traversé plus de 12 000 km à travers la Seconde Guerre mondiale. Leur exploit est resté inconnu jusqu’à ce jour…
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (6/10)

Far away se destine à nous conter une fable humaine et une épopée extraordinaire au travers de ce couloir 39-45 qui marque à tout jamais l’histoire de notre civilisation.

Mais conter le sort de coréens enrôlés dans l’armée japonaise à travers le réalisateur Kang Je Kyu pipe d’avance les dés et s’offre un plaidoyer en mono-vision et pro-hollywoodien.

S’adjuger le label « tiré de faits réels » est devenu un passe droit du 7ème art, une sorte de certification iso auto-proclamée. Derrière ces mots pompeux et racoleurs, certains n’hésitent plus à fabriquer une usine à images sensée rameuter tous les adeptes de sort extraordinaire aux personnages ordinaires.

D’emblée, le constat est clair, il s’agit de montrer toute la folie japonaise à l’encontre des coréens.
Il n’est pas question de laisser le moindre doute ni la moindre excuse à un peuple dénué de toute humanité. Parler de cliché est un doux euphémisme quand on voit les rôles hystériques proposés au camp nippon. Ca hurle, ça frappe, ça vocifère, ça triche, impossible de trouver la moindre compassion pour le peuple du soleil levant.

Alors devons-nous assister à 2h20 d’une litanie gavée au forceps?

Ma foi, si on résiste au premier quart d’heure qui présage du pire, on se laisse transporter au fur et à mesure par cette aventure qui bénéficie de moyens conséquents pour des effets numériques très impressionnants. Car si la mise en scène hystérique évacue d’emblée toute notre patience, il faut bien reconnaitre que les reconstitutions de batailles n’ont rien à envier aux œuvres majeures dédiées au genre.

Mais c’est bien là le seul point positif, car il faut s’attendre à tous les clichés, ça pleure et ça saigne par litre, il faut dire que les méchants nazis, japonais et russes s’y emploient largement.

Far away avec son label « faits réels » échappe de peu à celui du navet grâce à un visuel plaisant, mais sa complaisance laisse encore de beaux jours au soldat ryan.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (3/3) Avis sur le son :   (3/3)

Wild Side Vidéo nous bichonne comme souvent, l'encodage AVC descend rarement en dessous des 25 Mbps. Si le film ne manque pas de défauts, difficile par contre d’en trouver sur une copie qui frise la perfection. Sa palette colorimétrique, un contraste d’enfer, une précision chirurgicale, tout confère à un confort de premier ordre.

Si l’image procure un réel plaisir, que dire de la bande sonore. Sa piste HD pourtant "bridée" à 2 Mbps nous plonge au cœur des batailles avec une précision redoutable, ça explose de tous les côtés, les balles fusent dans toute la pièce avec une fluidité et une précision qui risque de vous fâcher avec des voisins peu enclin au 7ème art. Tout possesseur de Home-cinéma ne pourra qu’être aux anges.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Sur le chemin de far away (40'05) et les coulisses (35'41) constituent les 2 poutres pour disséquer en partie le film. En résumé, le premier module s'intéresse au contexte alors que le second s'intéresse plus à la technique. on termine par 7 bandes annonces dont le film.

On dispose d'un sur étui à l'identique de la jaquette. Bizarrement le survol des avions nous fait penser à Pearl Harbor. La sérigraphie reprend une image du dos de la jaquette, les logos ont le bon gout de se caler le plus discrètement possible, le tout dans une excellente définition.

[ Voir le Top Sérigraphie pour ce DVD ]


Note finale :

  (15/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


Articles connexes

Voir la fiche DVD détaillée

Informations complémentaires :
- ce DVD est un top sérigraphie

 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020