DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


BILL DOUGLAS : LA TRILOGIE / INCLUS LIVRE




Titre : Bill Douglas : La trilogie / Inclus livre

Version : Française
Auteur de la critique : pierre127
Date de la critique : 24/11/2013

Cette critique a été visitée 705 fois. Aide

 

Editeur : Editeur non référencé
Année de sortie au cinéma : 1972
Date de sortie du DVD : 19/11/2013
Durée du film : 175 minutes


Résumé : Ce coffret contient 3 films : - My Childhood : Dans un village minier d’Ecosse, Jamie évoque son enfance et son adolescence face au monde adulte. - My Way Home : La grand-mère de Jamie et Tommy est enterrée. Tommy est confié à un orphelinat et Jamie doit vivre chez sa grand-mère paternelle, une femme violente qui accuse la mère de Jamie de ruiner son fils et ne montre d’affection que sous l’emprise de l’alcool. - My Ain Folk : Jamie est un bon élève à l’orphelinat. Mais son père le retire contre l’avis des ses professeurs. Ils sont mal accueillis par la famille de sa belle-mère et Jamie retourne chez sa grand-mère. Son père lui trouve du travail à la mine, mais Jamie veut être un artiste. Retour à l’orphelinat. La chance tourne quand Jamie, au cours de son service militaire en Egypte, fait la connaissance de Robert, un jeune Anglais qui l’initie à la lecture.
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (9.5/10)

My childhood et My ain folk, les deux premiers volets de la trilogie de Bill Douglas, racontent son enfance misérable dans un village minier près d'Edimbourg, vers la fin de la deuxième guerre mondiale. L'auteur recrée avec une minutie sans pitié les moments les plus noirs de ses jeunes années. Jamie, l'enfant, est sans ressort, apathique, distrait du monde extérieur. Sa mère est atteinte de démence précoce et d'aphasie, son père supposé ne lui adresse pas la parole, sa grand-mère sombre peu à peu dans le mutisme et la mort. Quand il parvient à établir un rapport affectif, c'est avec un prisonnier de guerre allemand qui ne parle pas sa langue. Au moment où il commence à lui apprendre quelques rudiments d'anglais, l'allemand retourne chez lui. Le langage est réduit. Les coups, les attouchements, les empoignades forment l'essentiel d'une communication de nature quasi animale. Dans le troisième volet Jamie, plus âgé, renaît à la vie grâce à sa rencontre avec Robert, un jeune homme de son âge dans sa garnison en Egypte. La figure de style propre aux deux premiers volets est la brisure. L'enfant est perpétuellement en butte à la cruauté des adultes car la cruauté est comme un mode d'expression. La brisure est également présente dans la construction des deux premiers volets. Ils sont faits de fragments juxtaposés, de moments combinés mais non fondus, de violents flashs qui se succèdent. Ces trois fims devraient être vus par tous les passionnés de cinéma.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2.5/3) Avis sur le son :   (2/3)

Image noir et blanc de bonne qualité.

Son mono d'origine restauré.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (3/3) Avis sur les visuels :   (1/1)

Un entretien avec Bill Douglas, Peter Jewel se souvient de Douglas, Produire Douglas, un court-métrage de fin d'études de Douglas, un documentaire de 60 minutes: Douglas et l'histoire secrète du cinéma. Un livre de cent pages.

Belle présentation d'ensemble, dvd sérigraphiés.


Note finale :

  (18/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2021