DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


THE SERVANT - EDITION 2001




Titre : The servant - Edition 2001

Version : Française
Auteur de la critique : pierre127
Date de la critique : 03/06/2014

Cette critique a été visitée 323 fois. Aide

 

Editeur : StudioCanal
Année de sortie au cinéma : 1963
Date de sortie du DVD : 07/11/2001
Durée du film : 115 minutes


Résumé : Tony, un riche et jeune aristocrate britannique, engage un valet de chambre, Barrett. Ce dernier, discret, compétent et stylé, entoure son maître de prévenances. Peu à peu, Barrett, va exercer une étrange emprise sur le jeune homme. Il ira jusqu'à dominer totalement son maître, le menant inexorablement à la déchéance...
Acheter ce DVD
Aucune offre pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (9/10)

Un jeune aristocrate londonien, Tony (James Fox), engage un valet de chambre, Barrett (Dirk Bogarde). Celui-ci se montre bientôt assez gênant et inquiétant. Il se heurte à la jeune maîtresse de Tony, Susan , introduit au domicile sa propre maîtresse , Vera, en la faisant passer pour sa soeur et la jette dans les bras de son maître. Celui-ci les chasse tous deux. Barrett supplie Tony de les reprendre. Tony par désir de Vera accepte. Barrett s'installe alors en maître dans la maison, organise une débauche où Tony, après avoir abandonné Susan, finit par sombrer. Ce résumé sommaire ne donne qu'une faible idée de la complexité à la fois psychologique et dramatique de l'oeuvre. The Servant est déchiffrable à plusieurs niveaux. C'est la composante homosexuelle qui explicite ici les rapports qui s'installent entre maître et valet. Comment expliquer autrement cette fascination réciproque des deux hommes depuis le moment où Barrett découvre l'éphèbe Tony, beau comme un jeune Dieu, endormi sur une chaise longue jusqu'à cette scène où Tony, caché dans une salle de bains, est pris d'une excitation haletante en entendant Barrett qui le cherche et dit "Je vais t'avoir". Dans cette excitation se mêlent des réminiscences de terreurs enfantines liées au jeu de cache-cache nocturne mais aussi des composantes évidemment sexuelles. La fin du film ne laisse aucun doute à cet égard. C'est un ménage à trois que Barrett instaure dans la maison. Naturellement on voit aussi dans le film une illustration de la dialectique du maître et de l'esclave, l'un et l'autre étant corrompus et dégradés par les rapports artificiels qui les lient dans le cadre d'un système social contre-nature. Pour finir il faut saluer la qualité de la distribution.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2/3) Avis sur le son :   (2/3)

Beau noir et blanc contasté.

Son correct.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (1.5/3) Avis sur les visuels :   (0.5/1)

Un regard sur le film par Jean Douchet.

Digipack cartonné.


Note finale :

  (15/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2021