DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

CRITIQUE DVD


LE COEUR DES HOMMES 3




Titre : Le Coeur des hommes 3

Version : Française
Auteur de la critique : montana62
Date de la critique : 25/02/2015

Cette critique a été visitée 538 fois. Aide

 

Editeur : Universal Pictures Video
Année de sortie au cinéma : 2013
Date de sortie du DVD : 25/02/2014
Durée du film : 109 minutes


Résumé : Alex, Antoine et Manu rencontrent Jean, un solitaire, qui ignore les plaisirs de l’amitié. Peu à peu, ils apprennent à se connaître, à s’apprécier. Jean est touché par la complicité et l’affection qui nourrit leur relation, il découvre le bonheur d’être ensemble. Quand leurs aventures sentimentales et les épreuves de la vie les bousculent, ils se regroupent pour les partager, pour se tenir chaud. De confidences en éclats de rires, le trio redevient un quatuor.
Acheter ce DVD
chez Amazon à 8.99€
chez Fnac à 13€
Voir le reste des offres pour ce DVD

 
Avis Artistique
Avis sur le film :   (3.5/10)

Toute franchise montre ses limites, le numéro 2 semblait avoir fait le tour de nos 4 protagonistes et se devait de clôturer une belle histoire d’amitié. Marc Esposito ne semblant pas l’entendre de cette oreille, se risque à remettre une 3ème fois le couvert.
Derrière les coulisses, la brouille entre Gérard Darmon et le réalisateur sert de révélateur pour cette nouvelle entreprise. Si les femmes ont été les détonateurs des diverses intrigues pour nos 4 lascars, ici l’amitié et ses problèmes se voit égratigner plus insidieusement et à demi-mot. Nos 3 héros (sans Darmon donc) se sont un peu perdus de vue. Un cadre technocrate (le remplaçant de Darmon) et le jogging va permettre de réunir de nouveau ce petit monde.
Comme on pouvait le craindre tout a été dit, même si certains couples se sont défaits, ce numéro 3 est à la limite du copier-coller des 2 premiers. On retrouve la même musique, les mêmes vannes (les spice girls ont salement morflé), les mêmes lieux (le casino de Cabourg et la piscine). Les personnages et les acteurs sont toujours aussi sympathiques mais semblent à notre image lassés. A ce niveau si Esposito empile des suites, on converge directement vers la sitcom vu l’importance des intrigues. Même la vulgarité commence à s’inviter au menu avec ces histoires de sexes épilés.
Eric Emolsnino le remplaçant de luxe compose comme il peut pour boucher les trous sans jamais vraiment s’imposer. Marc Lavoine a vraiment perdu sa pêche et tourne en rond entre ses infidélités et la découverte d’une nouvelle paternité bien inutile. Bernard Campan n’en finit pas d’aimer les nouvelles expériences pour son seul plaisir et Jean-Claude Daroussin se dit au final qu’un tien vaut mieux que deux tu l’auras.
Une réalisation apathique, une mise en scène molle, des acteurs amorphes, voilà 3 bonnes raisons de fixer les limites du « A votre bon cœur », les spectateurs l’ont bien compris du reste en boudant largement ce 3ème opus.
Au final, une œuvre mineure, machiste et paresseuse qui ne va pas nous réconcilier sur les suites.


 
Avis Technique
Avis sur l'image :   (2/3) Avis sur le son :   (2/3)

Une image pas toujours exceptionnelle où les artéfacts s'invitent de temps en temps.

Un encodage à 448 Kbps correct mais qui ne risque pas de réveiller notre home-cinéma, l'essentiel se concentrant sur l'avant.

Avis sur les bonus & l'interactivité :   (2.5/3) Avis sur les visuels :   (0/1)

Making-of : même si on ne croit pas au projet, saluons un making-of sérieux se débarrassant totalement d'aspect promotionnel. Emolsino relate l'épisode houleux avec Darmon et du coup la réécriture du scénario. Le reportage plonge ensuite sur la rencontre des acteurs ainsi que la lecture générale du script. On suit également avec un intérêt certain les explications techniques sur le tournage avec 3 caméras simultanées. On apprend au final que le tournage a duré 7 semaines soit 2 de moins que le numéro 2, la volonté du réalisateur étant de faire vite et bien. Si pour lui le challenge à ce niveau a été réussi, nul doute que la réalisation en fait les frais. On continue avec 6 scènes coupées, anecdotiques pour la plupart en dehors de la rencontre du fils de Marc Lavoine avec sa femme et pour finir la bande annonce. On apprécie également un menu animé et sympathique

A l'image du film, l'imagination fait défaut pour sa jaquette et la sérigraphie qui passe dans la case des oublis.


Note finale :

  (10/20)


Commentaires concernant cette critique

il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous



 Revenir à la page d'accueil de la rubrique critique - Retour Page Principale

Aller plus loin

Nous contacter
Signaler un bug
Partenariat | Affiliation
Souscrire aux fils RSS
Facebook-Rejoignez nous

DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2020